Top 3 utilisations de la cendre au jardin

Dernière mise à jour: 21.10.20

 

Dans un monde actuel tourné vers la philosophie du zéro déchet, de nombreux produits auparavant destinés à la poubelle se récupèrent désormais pour d’autres usages. La cendre en fait partie, et à raison, car elle trouve d’autres utilisations domestiques. En voici quelques-unes qui ne concernent, par exemple, que le jardin.

 

Un engrais naturel pour les végétaux

Du fait de sa composition chimique, la cendre contient plusieurs éléments favorables à la croissance végétale. Quel que soit le type de plantes que vous cultivez, un apport en cendre contribuera à sa façon dans l’atteinte de vos objectifs. Toutefois, la seule recommandation consiste à bien savoir doser la quantité à utiliser. Comme tout additif, même naturel, chaque composant ajouté modifie la teneur naturelle de chaque type de plante. Une quantité trop abondante risque alors en fin de compte de la détruire, après une croissance trop rapide ou une trop forte concentration.

Si vous possédez un jardin potager, la quantité de potasse présente dans la cendre sera bénéfique pour la croissance des plantes. En en versant un peu sur chaque pied de légume, vous en favoriserez la croissance, et obtiendrez une floraison et une fructification plus rapide. Les différents types de légumes peuvent en profiter, qu’ils se développent en fruits comme les tomates ou les haricots, en fleurs comme le brocoli ou l’artichaut, ou en racines comme les patates ou les betteraves.

Si vous disposez plutôt d’un jardin d’ornement, vous pouvez également en disposer en petites quantités à chaque pied de vos massifs de fleurs. Vous devrez bien entendu le faire pénétrer un peu avec une griffe ou une petite pelle, afin de faciliter l’assimilation rapide des éléments utiles par les racines. Vous constaterez alors une floraison plus rapide et plus abondante de vos rosiers par exemple. Toutefois, la cendre ne convient pas aux plantes grasses ou succulentes, encore appelées les plantes acidophiles. Comme le qualificatif l’exprime, leur développement reste au meilleur niveau sur un sol acide. Or, la cendre possède un pH basique, ce qui modifiera la qualité du sol, et les plantes peuvent dépérir.

Un amendement idéal pour le sol

Après le passage du rude hiver, le sol se régénère lentement, et il est souvent utile de lui donner un petit coup de pouce en ce sens. Même si les recherches scientifiques ont aujourd’hui abouti à la fabrication de nombreux engrais naturels pour votre jardin, vous pouvez vous en procurer facilement, et gratuitement, notamment en cette sortie d’hiver. En effet, durant la saison froide, vous avez obligatoirement recouru à votre système de chauffage pour ne pas mourir de froid. Il vous suffit alors de vous munir d’un aspirateur pour poêle à granulés pour récupérer toute la cendre qui se sera accumulée au fil des utilisations.

Après l’avoir tamisée à la passoire pour éliminer les gros morceaux non consumés ou le charbon, vous pouvez en fabriquer un amendement naturel pour le sol. Constituée essentiellement de calcium jusqu’à au moins la moitié de sa composition, elle représentera alors un bon fertilisant qui favorisera la repousse rapide de vos plantes. Les autres éléments constitutifs comme la silice, le potassium ou le phosphore apporteront en outre leur contribution pour que les plantes développent plus vite leurs racines et grandissent en un minimum de temps. L’entretien de l’équilibre du sol sera en conséquence maintenu de manière naturelle.

Toutefois, vous ne devez pas abuser de son usage, car sa composition plutôt basique pourrait modifier le pH du sol, et ne pas favoriser la croissance de certains types de plantes. De plus, les micro-organismes présents dans le sol risquent également de mourir suite à un excès, ce qui empêchera un drainage et une aération naturels du sous-sol, avec un arrêt de la fertilisation à terme.

Pour rester dans les normes, ne dépassez pas la dose de 100 grammes par mètre carré. De préférence, effectuez également l’épandage sur un paillage et pas directement sur le sol, au risque de créer une couche isolante qui empêchera la circulation de l’air et de l’eau. Les racines asphyxiées risquent alors de mourir rapidement, comme toute forme de vie présente sous le sol. Procédez à ce type d’amendement une seule fois dans l’année.

Une protection contre les nuisibles

Votre espace vert fleurit, votre potager produit et votre verger fructifie de manière optimale. Seulement, ce beau tableau cache souvent une invasion de parasites qui pourrait bien finir par ne vous laisser qu’une récolte de mauvaise qualité et en petite quantité. Pour vous éviter ces désagréments, la cendre peut une fois de plus protéger le fruit de votre labeur contre ces nuisibles. Vous avez d’ailleurs plusieurs manières spécifiques pour ce faire.

Pour sécuriser les fleurs et les fruits en suspension, vous pouvez simplement les saupoudrer d’un peu de cendre. Celle-ci dispose d’une vertu asphyxiante contre les insectes, des mouches aux pucerons, qui ne pourront ainsi plus s’en nourrir. Pour les produits qui mûrissent en surface tels que les fraises, les choux ou tout autre fruit et légume similaire, vous pouvez choisir de sécuriser vos carrés de potager facilement. Tracez une ligne de cendre suffisamment épaisse pour tenir les gastéropodes (escargots et limaces, essentiellement) à bonne distance de vos produits. La cendre dispose en effet d’une odeur répulsive pour ces types de bestioles, sans compter le fait qu’elle les gêne totalement dans leur déplacement.

Mais l’attaque des parasites ne se situe pas qu’en surface, elle peut également intervenir en profondeur. En effet, les rongeurs peuvent s’attaquer à vos pommes de terre, carottes, patates ou navets, et vous laisser des produits déterrés et à moitié consommés. Pour vous en prémunir, la technique consiste à verser de la cendre sur chaque pied de légume. Les racines seront ainsi protégées, car la cendre affecte l’odorat de rongeurs, les empêchant de venir creuser pour manger les racines.

Enfin, la cendre peut également servir de barrière protectrice contre la prolifération de champignons nuisible dans les troncs des arbres fruitiers. Il vous suffit de les enduire avec une pâte à base de cendre et d’eau.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
DMCA.com Protection Status