Comment désodoriser un tapis ?

Dernière mise à jour: 24.10.20

Élément de choix dans la décoration intérieure, le tapis apporte chaleur et confort en fonction de son emplacement et de la matière dont il est fabriqué. Malheureusement, pour diverses raisons, il peut produire des émanations désagréables. En fonction de la gravité de la situation, voici quelques moyens d’éliminer la pestilence.

 

Origine des mauvaises odeurs

Malgré son apparence douce et chaleureuse, un tapis reste malheureusement sujet à de nombreuses mésaventures susceptibles de lui apporter des séquelles réellement désagréables. La production d’une atmosphère nauséabonde en fait partie. Avant de choisir la formule adéquate pour éliminer cette odeur indisposante, il importe avant tout d’identifier l’origine du problème, afin de ne pas aggraver la situation. Selon le cas, la solution peut en effet varier d’une cause à l’autre.

Dans un premier temps, tout peut se rapporter à la matière de fabrication du tapis. Même s’il s’agit d’un tapis neuf, il se peut que la majeure partie soit constituée de matières synthétiques qui produiront une odeur désagréable qui s’estompera plus ou moins rapidement, en fonction du taux d’aération de la pièce. Dans le cas contraire, même si votre élément de décoration est fabriqué à partir de fibres naturelles, comme de la laine de mouton ou de chèvre, il se peut qu’une odeur naturelle relative à ces bêtes se dégage ponctuellement, ou de façon plus régulière, de votre tapis. Cette situation se vérifie généralement, que l’accessoire soit neuf ou accuse déjà un certain nombre d’années.

Outre ces aspects originels, d’autres raisons liées à l’usage peuvent également expliquer cette émanation provenant de votre tapis. Les différents passages, que ce soit avec les pieds nus ou avec des chaussures, laissent des empreintes plus ou moins marquées sur votre tapis. L’accumulation finit par provoquer des réactions chimiques, qui expliquent la pollution de l’atmosphère de votre intérieur.

Pour information, les poils du tapis peuvent également retenir la fumée de cigarette, jusqu’au jour où il en sera saturé, et commencera à la rejeter pour infester votre intérieur d’une odeur de tabac. Par ailleurs, la présence d’animaux ou d’enfants en bas âge peut également constituer une source de mauvaise odeur dans votre tapis.

À part les incidents domestiques comme le fait de renverser de la nourriture ou une boisson, le tapis peut parfois être pris pour une litière par vos animaux de compagnie. La vomissure, l’urine ou les excréments peuvent alors devenir l’explication la plus plausible par rapport à la mauvaise odeur dégagée par votre tapis.

 

Méthode de désodorisation

À chaque cause correspond une méthode idéale pour éliminer la mauvaise odeur de votre tapis. En effet, si certaines procédures peuvent fonctionner de manière universelle, d’autres peuvent être contre-indiquées, pour les risques qui pourraient se produire. Cette situation concerne surtout l’utilisation de produits chimiques, susceptibles de détériorer davantage le tapis, que de le remettre en état.

Dans tous les cas, la première étape consiste à effectuer un nettoyage en profondeur du tapis, pour éliminer cette source nauséabonde. Elle permet en outre de le ramener à un état propre. Néanmoins, même si un nouveau robot aspirateur et laveur peut convenir pour une remise en état rapide et efficace, ce matériel sert surtout dans les opérations de finitions. Mais avant d’arriver à ce stade, vous devez d’abord effectuer un traitement manuel.

Pour une intervention domestique, le meilleur moyen consiste à utiliser les recettes de grand-mère, pour effectuer cette opération de purification atmosphérique. En général, vous pouvez vous servir de produits naturels que vous pouvez trouver dans votre cuisine.

Pour éliminer les odeurs de cigarette, ou les senteurs plus évidentes telles que l’urine ou autres odeurs animales, vous pouvez par exemple vous servir de bicarbonate de soude ou du vinaigre blanc. Ces éléments permettent par la même occasion d’éliminer les taches. La procédure relève d’ailleurs d’une simplicité enfantine. Il faut dans un premier temps nettoyer la partie incriminée, à savoir retirer les causes de tache, par exemple éponger l’urine ou le vomi avec un papier buvard ou essuie-tout afin de travailler sur une surface bien sèche.

Ensuite, saupoudrez cette partie avec une quantité suffisante de bicarbonate de soude, ou avec une solution de vinaigre blanc et d’eau. Laissez agir suffisamment, en fonction de la gravité des taches. Pour une petite partie, quelques heures peuvent suffire, tandis qu’une tache sur une surface plus étalée peut nécessiter une journée entière ou toute une nuit, pour donner le résultat attendu. Pour finir le traitement, vous pouvez alors commencer à vous servir d’un aspirateur pour retirer la poudre de bicarbonate de soude, ou pour bien sécher la partie humidifiée par le vinaigre blanc.

Si les produits naturels ne vous donnent pas la satisfaction attendue, vous pouvez vous tourner vers d’autres produits moins conventionnels, comme la Terre de Sommières, les huiles essentielles ou la lessive en poudre. Au besoin, vous pouvez même procéder à une combinaison de produits, comme un mélange de bicarbonate de soude avec de la lessive, ou avec de l’huile essentielle. Le premier composant se chargera de l’opération d’élimination de la tache, tandis que le second se chargera d’annuler la mauvaise odeur en imprégnant la partie concernée de son propre arôme.

L’opération reste plus ou moins identique à la précédente, à savoir un nettoyage minutieux de la partie odoriférante, puis un temps d’action allant de quelques heures à une journée ou une nuit. Par contre, la différence se situe au niveau de l’opération de finition. Pour la combinaison bicarbonate et huile essentielle, vous obtenez une pâte que vous devez d’abord retirer, avant de procéder à l’aspiration.

Si le résultat ne correspond toujours pas à vos attentes, vous pouvez décider de vous tourner vers des produits plus puissants, comme les détergents ou même les produits chimiques. Toutefois, vous devez prendre des précautions, car certains types de produits peuvent plus détériorer votre tapis que le débarrasser de la mauvaise odeur. Afin d’éviter l’irréparable, pensez à commencer par une petite partie, pour voir les éventuelles réactions. En cas de doute, vous pouvez recourir aux services d’un professionnel, qui connaîtra le bon dosage selon le type de tapis.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
DMCA.com Protection Status