Comment nettoyer un tapis à sec ?

Dernière mise à jour: 21.10.20

Pour apporter une identité distinctive, ou simplement pour rehausser votre intérieur, les différents tapis contribuent à apporter une touche personnelle à votre décoration. Il arrive cependant que ces éléments subissent les effets du temps ou de la maladresse. Heureusement, il existe des moyens simples pour les remettre rapidement en état.

 

Les différents outils nécessaires

Un tapis dispose généralement d’une dimension qui ne se prête pas à un passage au lave-linge. Et pourtant, il n’est pas toujours évident de devoir le confier à un professionnel du nettoyage, pour diverses raisons. Il se peut par exemple que votre accessoire de décoration intérieure soit déjà trop âgé pour supporter les différents produits que pourraient utiliser les sociétés de blanchisserie. Dans une autre situation, il se pourrait également que votre tapis n’ait été taché que sur une petite partie seulement, donc qui ne vaut pas la peine de l’envoyer chez un spécialiste pour un nettoyage intégral. Dans cette condition, vous avez la possibilité de procéder vous-même au nettoyage à sec de votre tapis. Voici différents moyens possibles, qui vous permettront d’effectuer cette mission facilement.

En premier lieu, vous pouvez vous inspirer principalement des recettes de grand-mère pour procéder au nettoyage. Dans cette rubrique, vous utiliserez surtout des ingrédients naturels que vous trouverez le plus souvent dans votre cuisine. Vous pouvez par exemple vous tourner vers le vinaigre blanc, que tout le monde connaît pour ses vertus décapantes et nettoyantes, plus que son utilité dans la préparation de petits plats.

Vous pouvez également vous tourner vers l’utilisation d’une solution à base d’épluchures de pommes de terre, qui dispose d’une propriété nettoyante insoupçonnée. Désormais, vous pouvez donc penser à recycler vos épluchures après la préparation d’un hachis Parmentier, si vous possédez un ou plusieurs tapis dans votre maison. Autrement, recourir à du bicarbonate de soude constitue également une possibilité à exploiter, compte tenu des propriétés de ce dernier pour le nettoyage de différentes matières.

Ensuite, vous avez la possibilité d’opter pour des éléments plus industriels, mais qui restent quand même accessibles pour effectuer un nettoyage de votre tapis. Dans ce groupe de produits, l’on peut citer par exemple l’eau gazeuse ou le liquide vaisselle, que vous pouvez vous procurer facilement auprès des grandes surfaces ou autres revendeurs classiques. En alternative à ces produits habituels, vous avez également la possibilité d’adopter d’autres éléments moins usuels, mais que vous pouvez tout aussi facilement trouver. La mousse à raser, en guise d’exemple, figure parmi les options à adopter. Elle dispose en effet d’une capacité absorbante efficace pour détacher un tapis. Dans la même optique, vous pouvez aussi utiliser du savon noir, déjà connu pour son efficacité dans le ménage et l’entretien des différentes parties de votre foyer.

Enfin, vous pouvez vous servir de la terre de Sommières, un produit naturel utilisé depuis le XIXe siècle pour ses propriétés détachantes. En général, cet élément se présente sous la forme d’une argile fluide naturelle. Compte tenu des dimensions générales d’un tapis d’intérieur, la terre de Sommières constitue un outil hautement efficace pour nettoyer le textile à sec.

Quelle que soit l’option que vous choisissez, vous aurez également besoin d’un certain nombre de matériels pour pouvoir finaliser votre nettoyage à sec. L’on peut par exemple citer l’éponge pour l’application du produit que vous avez choisi. Une brosse de taille plus ou moins importante peut également vous servir pour l’étalage et la répartition de chaque solution dans le tapis. Enfin, un bon robot aspirateur et laveur sera votre allié principal pour la finalisation du nettoyage à sec de votre tapis, sans passer par une société de blanchisserie professionnelle.

 

Procédure de nettoyage

Pour vous épargner les frais de blanchisserie, vous pouvez nettoyer votre tapis en DIY – de l’anglais Do It Yourself, ou faites-le vous-même – en vous servant des différents ingrédients et matériels cités précédemment. En fonction du type de tache qui imprègne votre tapis, vous pouvez choisir entre le bicarbonate de soude ou la terre de Sommières, en passant par les différents composés industriels et chimiques comme la mousse à raser ou le savon liquide.

La procédure reste à peu près la même, seule la durée d’action peut se différencier en fonction de la taille de surface à traiter, de l’état du tapis (neuf ou usagé), et aussi du niveau d’incrustation de la saleté. En vous basant sur l’utilisation du bicarbonate de soude par exemple, commencez par repérer la partie tachée. Saupoudrez abondamment cette partie avec la poudre blanche, jusqu’à la recouvrir totalement.

Prenez ensuite une brosse à poils souples, et frottez doucement, mais régulièrement toute la partie, afin de bien imprégner la partie à traiter, et pour que le bicarbonate pénètre bien chaque fibre de la partie incriminée du tapis. Pour une répartition et une incrustation homogènes du bicarbonate de soude, optez pour des mouvements circulaires. Lorsque celui-ci a bien pénétré chaque centimètre carré de tache, vous pouvez vous servir de l’aspirateur pour retirer la poussière de bicarbonate qui aura récuré le tapis de la tache disgracieuse.

Cependant, si le bicarbonate de soude permet en général un traitement immédiat à l’aspirateur, il est souvent nécessaire de le laisser agir au moins une demi-heure si vous le combinez à une autre solution de traitement antitache. En le combinant à l’eau gazeuse par exemple, vous devez attendre qu’il sèche avant d’aspirer.

Pour les autres produits par ailleurs, et suivant la texture de votre tapis, plus le temps d’action sera long, plus l’efficacité sera effective. En fonction des cas, vous devez laisser le décapant agir entre quelques heures et toute une nuit, le temps de le laisser agir en profondeur, mais aussi de le laisser sécher totalement. Il vous restera alors à passer tranquillement l’aspirateur pour retirer toute cette saleté, et retrouver votre tapis comme neuf.

Malgré tout, selon l’état de votre tapis, vous devez connaître certaines astuces pour ne pas le détériorer davantage. En effet, s’il accuse déjà un certain âge, évitez d’utiliser l’aspirateur en mode brossage. Optez plutôt pour une aspiration plus douce, du centre vers le bord.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
DMCA.com Protection Status