Allaitement ou biberon ?

Dernière mise à jour: 23.10.20

Le moment de la délivrance achève la phase de la grossesse et de ses incertitudes, et engage la nouvelle mère dans une nouvelle étape parsemée de découvertes. Le premier défi concerne le choix de la méthode de nutrition, entre le sein ou le biberon. Voici quelques indications pour bien décider.

 

La nutrition du bébé

Méthode naturelle utilisée depuis la nuit des temps pour nourrir un nouveau-né, l’allaitement reste aujourd’hui un sujet controversé. Si certaines restent convaincues de l’efficacité sans conteste de ce moyen, d’autres par contre ne veulent même pas en entendre parler. Il en est de même pour ce qui concerne le recours au biberon. Les unes y trouvent la solution idéale et dans l’air du temps, tandis que d’autres le voient d’un mauvais œil, craignant pour l’avenir de leur progéniture dans plusieurs domaines tels que l’affectivité et la santé, entre autres.

Quoi qu’il en soit, les deux méthodes trouvent chacune leurs adeptes. Il vous appartient de décider de ce qui vous conviendra le mieux, le moment venu. En effet, les différentes influences et pressions que vous subissez de part et d’autre risquent de biaiser votre jugement, et vous risquez de vous tourner vers un choix qui, au final, pourrait se montrer inadapté pour vous.

De ce fait, l’idéal lorsque vous vous retrouvez mère, car il s’agit surtout et avant de tout de la mère, consiste à décider vous-même de ce qui vous semblera le plus adapté. Même si les médecins et pédiatres préconisent l’allaitement jusqu’à six mois au moins, même si vos activités habituelles vous obligent à opter pour le biberon, soyez maître de votre décision.

Néanmoins, pour vous aider à avoir les idées plus claires, et sans vouloir imposer une quelconque justification ou remise en question concernant votre choix, les quelques indications suivantes pourraient vous apporter quelque utilité, avec la mise en avant des avantages et des inconvénients de chaque méthode. Si la nourriture au sein ne nécessite aucun matériel ni aucune ressource externe, nous avons cherché pour vous les meilleures offres en matière de laits et biberons.

 

Opter pour l’allaitement naturel

Les seins constituent des attributs naturels dont la femme a été dotée dans un objectif joignant l’utile à l’agréable. Le premier qualificatif trouve tout son sens lorsque la femme passe au stade de mère, après avoir mis au monde son enfant. L’utilité des seins se représente alors par la possibilité de nourrir naturellement votre enfant, par la méthode de l’allaitement. Celle-ci constitue le moyen le plus simple et le plus naturel pour nourrir le bébé, et elle présente d’ailleurs de nombreux avantages.

Le premier se révèle par la possibilité d’avoir du lait frais à volonté, toujours dans le bon dosage, à la bonne température et en quantité suffisante pour chaque tétée. Vous n’avez pas besoin de vous précipiter à chaque fois que le bébé pleure, il vous suffit de lui donner le sein pour l’apaiser. En outre, un autre atout concerne la possibilité de prolonger, ou du moins de maintenir la liaison entre la mère et l’enfant, même hors du milieu intra-utérin, grâce au contact peau à peau lors de l’allaitement.

D’ailleurs, l’expérience des succions d’un nouveau-né sur le sein d’une femme représente une expérience unique en son genre, censée favoriser la complicité entre les deux êtres. Enfin, choisir d’allaiter votre petit vous épargne de nombreuses contraintes en termes de matériel et d’équipements. Outre le coussin d’allaitement lorsque vous êtes chez vous, ou le soutien d’allaitement au cas où vous devez nourrir votre bébé dehors, il ne vous faut aucun autre outil ou accessoire particulier. Votre corps se charge de tout préparer et de tout fournir au besoin.

Malgré tout, l’allaitement naturel vous impose quand même quelques désagréments inévitables. Le premier point à soulever en ce sens concerne les montées de lait impromptues, qui peuvent survenir à des moments inattendus. Cette situation se présente généralement lorsqu’il est temps pour bébé de passer à table, mais seulement vous n’êtes pas encore près de lui. Le lait coule alors tout seul et mouille votre chemise, ce qui pourrait créer une situation embarrassante lors d’une réunion par exemple, pour vous et les autres participants. Heureusement, des solutions existent, comme l’usage de tampons, entre autres.

Par ailleurs, un autre inconvénient de l’allaitement se représente par la transmission du stress vers le bébé. Lorsque vous ressentez de la fatigue, vous pouvez inconsciemment prendre une mauvaise posture. Le petit ressentira de l’inconfort, ce qui peut vous stresser davantage, et stresser davantage le bébé à son tour.

Choisir le biberon

Pour celles qui choisissent d’appliquer la méthode de nutrition au biberon, les principaux avantages suivants peuvent être mis en avant. Tout d’abord, cette méthode permet d’instaurer assez tôt une horloge naturelle dans l’organisme du bébé. En l’habituant à se nourrir à des heures précises, il pourra plus facilement et plus rapidement faire ses nuits, et de même pour la mère. En outre, vous avez la possibilité de déléguer le rituel du biberon, notamment lorsque vous êtes en famille ou entre amis.

Tout le monde voudra s’essayer à nourrir le petit, ce qui vous libèrera le temps d’un après-midi. Vous évitez également ainsi de dévoiler une partie de votre intimité, au cas où vous n’aurez pas d’endroit isolé pour donner le sein. Enfin, si vous êtes une femme active, cette méthode vous permet de revenir plus rapidement dans vos habitudes professionnelles. Comme il vous sera possible de confier l’alimentation du bébé au père ou à la nounou, vous aurez plus de liberté d’activités.

Malgré tout, certains revers doivent être relevés pour cette méthode. En premier lieu, il s’agit de la mobilisation nécessaire en matière de temps, ne serait-ce que dans la préparation du lait, ou la stérilisation du biberon. Vous devrez systématiquement consacrer au moins une dizaine de minutes à chaque séance de nutrition. Par ailleurs, vous vous retrouvez dans une contrainte inévitable en termes de matériels : biberons, protège-biberons, stérilisateurs, entre autres. Enfin, et non des moindres, vous devrez allouer un budget spécifique pour l’alimentation du bébé, pour l’achat de lait et de biberons.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
DMCA.com Protection Status