fbpx

Assurer la sécurité de ses locaux à l’aide de la vidéo-surveillance

Dernière mise à jour: 18.08.19

 

 

De plus en plus d’entreprises ont recours à la vidéo-surveillance pour la protection de ses locaux. Les systèmes de surveillance évoluent de plus en plus, ce qui permet aux entrepreneurs d’avoir l’embarras du choix. Avant de choisir, il est important de connaître le système le plus propice pour vos besoins et de comprendre comme cela fonctionne.

 

Pourquoi adopter un nouveau système de surveillance ?

L’acquisition d’un nouveau système de surveillance devient primordiale au fur et à mesure que votre entreprise se développe. Plus vous engendrez des bénéfices, plus vos biens s’exposent à des menaces de sécurité. De même, lorsque le nombre de votre personnel accroît, vous devez renforcer la surveillance, non pas pour espionner vos employés, mais pour leur sécurité également. Un système de surveillance vous permettra d’identifier les voleurs, cambrioleurs, dans le besoin. Il vous vous donne également la possibilité de voir les vols et les cambriolages en temps réel et de ce fait, prendre les précautions dans l’immédiat. Un personnel surveillé n’osera pas non plus se mettre à la fraude. Au contraire, vos employés prouveront leur proactivité en pensant que vous êtes en train de les observer.

 

Qu’est-ce qu’un système de vidéo-surveillance ?

Avant de vous lancer, comprenez bien ce qu’est un système de vidéo-surveillance dans la pratique. Il s’agit d’une installation d’une ou plusieurs caméras dans vos locaux, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Ces caméras sont généralement posées au dessus des portes, les zones d’accès ainsi que sur les endroits sensibles comme les caisses. Lorsque vous disposez d’un système de vidéo-surveillance, vous avez la possibilité de garder un œil sur vos locaux de manière permanente, soit 24 heures sur 24. Vous serez ainsi alerté au moindre mouvement inhabituel : désactivation du système, coupure électrique ou même de la connexion internet et intrusion. Même si vous n’êtes pas devant votre écran moniteur, vous en serez automatiquement alerté sur votre Smartphone. Les joies de la technologie numérique ! Ainsi, une fois que vous êtes en connaissance des faits, vous prendrez l’initiative d’intervenir vous-même. Les prestataires de système de surveillance mettent à la disposition des agents de gardiennage dont l’intervention peut être sollicitée dans le besoin.

Mettons quand même l’accent sur la différence majeure entre le système de vidéo-surveillance avec la télésurveillance. Cette dernière ne vous permet pas d’avoir immédiatement le contrôle sur les incidents qui pourraient se produire. Vous n’avez pas accès aux images en temps réel non plus. L’entreprise prestataire des services de surveillance gère les alertes. Ils ne sont pas présents sur les lieux, mais possèdent un centre de télésurveillance d’où ils assurent la sécurité de vos locaux via les caméras. Ainsi, en cas de problème, ce sont eux qui jugeront si une intervention est nécessaire en cas d’intrusion ou non. Ils déterminent le niveau de risque de la situation après visionnage des vidéos et identification de la situation.

 

 

Choisir le système de vidéo-surveillance adapté à ses locaux

Votre choix doit obligatoirement s’adapter à vos besoins ainsi qu’aux risques auxquels s’exposent vos locaux. Dans un premier temps, déterminez donc quelles zones de votre espace ont besoin d’être surveillées à part les portes. Si vous possédez un compartiment de stockage au sein de vos bureaux, vous devez adopter un système optimal. Il serait même judicieux d’appairer un système de vidéo-surveillance à la télésurveillance. Ainsi, lorsque vous serez hors de la zone de couverture du réseau lors de vos déplacements ou vos vacances, les professionnels prendront le relais.

La vidéo-surveillance n’est pas uniquement destinée à la sécurité face aux menaces externes de vos locaux. Elle vous sera utile si vous stockez des produits dangereux au sein de vos bureaux. Il peut s’agir de produits facilement inflammables ou d’autres qui sont toxiques en cas de mélange inadéquat. La vidéosurveillance permettra de prévenir ces éventuels dangers.

Après la détermination des points stratégiques, vous passez au choix des matériels. Les bases de la vidéo-surveillance sont : les caméras, l’enregistreur et le moniteur. Définissez en premier lieu si vous préférez une technologie analogique ou numérique. Cette dernière étant la plus performante à cause de sa technologie de pointe, le système analogique s’avère réputé pour sa compatibilité avec les tubes cathodiques et les magnétoscopes. À 99 %, il est conseillé d’opter pour un système numérique. L’analogique peut servir de complément pour plus d’assurance dans votre démarche.

Votre choix de caméra dépend de son usage. Celles en extérieur doivent impérativement être conçues pour cela. Elles sont programmées pour supporter les intempéries. Elles sont généralement munies de diodes infrarouges. Ces éléments permettent la vision claire même pendant la nuit ou lorsque l’éclairage est minime. Si vous le désirez, quelques modèles de caméras intérieurs sont aussi dotés de la fonction infrarouge. Aussi appelées caméras à vision nocturne, elles possèdent une portée de 15 à 80 mètres. Pour être sûr de la netteté de vos images, une caméra Haute Définition est préconisée. Une haute résolution promet une meilleure qualité d’image que vous ayez un système analogique ou numérique. Les caméras peuvent aussi être motorisées. Au lieu d’en installer deux qui sont fixes, une seule pourrait pivoter sous plusieurs angles. Seul bémol, vous avez besoin d’un opérateur pour le piloter en permanence. L’installation par défaut des caméras s’effectue avec des fils. Bien plus onéreuses, mais plus pratiques, les caméras sans fil viennent s’installer sur le marché. Reliées directement à votre réseau internet ou même votre ordinateur, les caméras IP sont à piloter et à consulter partout où vous allez grâce à votre Smartphone ou votre tablette.

Toutes vos images et vidéos doivent être stockées au jour le jour. L’enregistreur prend en charge l’encodage, la compression, puis le classement de ces éléments. Il est programmé de manière à réduire le poids des vidéos et images. Cette pièce maîtresse de votre système de vidéosurveillance doit être en adéquation avec le nombre de caméras que vous utilisez, ainsi que leur mode d’utilisation. Pour un meilleur rendu, préférez un enregistreur prenant en charge le format H264, norme actuelle d’encodage.

En ce qui concerne le moniteur, un écran LCD fera 18,5’’ fera parfaitement l’affaire. Vous pourrez garder un œil sur toutes les caméras grâce au mode mosaïque. Tous vos appareils mobiles serviront également de moniteur si vous avez installé des caméras IP. 

 

 

Leave a Reply

avatar
  S'abonner  
Notifier
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...
DMCA.com Protection Status