fbpx

Les différents types d’alarmes maison — comment s’y prendre ?

Dernière mise à jour: 21.09.19

 

 

Pour protéger votre maison contre les vols et infractions en tout genre, vous pouvez avoir recours aux dispositifs d’alarmes. Il en existe plusieurs types qui pourront vous être utiles dans ce cas. De plus, certains sont obligatoires pour assurer votre sécurité.

 

Les alarmes anti-cambriolage

Ce type d’alarme maison est conçu pour vous prévenir au cas où un intrus pénètre dans votre demeure sans en avoir l’autorisation. Ce système est similaire aux dispositifs utilisés pour les coffres-forts. La différence est que les zones d’accès à protéger seront les différentes pièces de votre demeure ou même votre jardin.

Il existe différents types de protections contre le cambriolage. Cela peut être des capteurs placés sur les portes ou les fenêtres et qui actionnent une alarme stridente lorsque celles-ci sont ouvertes. Il peut aussi s’agir de capteurs de mouvements qui activent l’alarme lorsqu’une présence est détectée, alors que vous êtes absent. En plus d’émettre un signal sonore servant à faire fuir les intrus de ce fait, il peut aussi émettre un signal via internet pour avertir les responsables de la sécurité. Ces derniers pourront ainsi envoyer une patrouille pour vérifier si l’intrus est toujours sur place ou s’il s’agit d’une fausse alerte.

Grâce à Internet, il vous est même possible de recevoir des notifications sur votre Smartphone vous avertissant d’une effraction dans votre domicile. Toutefois, il vous faudra plusieurs capteurs éparpillés un peu partout dans la maison pour que le dispositif soit efficace. Il faut aussi savoir que suivant la superficie à protéger, le coût de l’installation de ce type de dispositif peut être élevé.

 

Les alarmes anti-incendie

Il n’y a pas que les cambrioleurs qui menacent votre maison. Les incendies aussi sont dangereux et mortels. Ils peuvent arriver soit à cause d’un système électrique défectueux soit d’un manque d’attention de votre part. Il est même possible que ce soit un acte criminel. Pour éviter le pire, les alarmes anti-incendie sont nécessaires. Elles ont pour rôle d’émettre un puissant signal sonore capable de réveiller quiconque dans la maison s’il y a un risque d’incendie dans votre domicile. En effet, la plupart des incendies mortels se produisent la nuit pendant que les occupants de la maison sont endormis. Ils ne se réveillent alors uniquement que lorsqu’il devient difficile d’évacuer la demeure qui s’écroule sous les flammes. Dans le cas des incendies qui se produisent en pleine journée, l’alarme peut toujours servir à alerter les personnes environnantes.

Il existe deux méthodes de fonctionnement pour ces détecteurs d’incendie. Il y a ceux qui permettent de déceler la présence d’une fumée générée par un incendie. Il y a aussi les détecteurs de chaleur qui mesurent la température de la pièce et qui activent l’alarme lorsqu’un certain seuil est dépassé. Ce dernier type doit cependant rester loin des fours et autres matériels générant une haute température. En général, ils sont placés devant les chambres pour avertir les occupants avant l’arrivée des flammes.

 

Les alarmes anti-gaz

Le gaz combustible peut être l’une des raisons entraînant un incendie. Il peut vous arriver d’oublier de fermer le gaz avant de dormir ou d’aller au travail. Le gaz va donc remplir la pièce où se trouve la source, surtout s’il n’y a aucune fenêtre ouverte. Il suffira alors d’une étincelle, même électrique, pour tout enflammer. De plus, contrairement à la fumée, le gaz est invisible et parfois inodore. Les incidents sont de ce fait plus difficiles à prévoir. Le détecteur de gaz peut dans ce cas vous avertir de la présence éventuelle d’un gaz pouvant causer des accidents.

Le gaz peut ne pas être combustible, mais peut malgré tout être nocif pour la santé. Dans des cas rares, les cambrioleurs se servent même de gaz soporifique pour pouvoir commettre leurs crimes. L’alarme anti-gaz permettra aux occupants de se réveiller avant que ce dernier ne fasse totalement effet.

L’alarme anti-gaz n’est pas obligatoire contrairement à l’alarme anti-incendie. En effet, avec 800 décès en une année liés aux incendies, la loi a rendu obligatoire l’installation de système pour contrer ce fléau. Les détecteurs de gaz n’ont cependant pas été inclus dans cette législation. Toutefois, ils restent un bon moyen de prévention contre les incendies, car ils agissent avant la création de ces derniers.

 

 

Les alarmes de piscine

L’équipement d’une alarme est devenu une obligation pour ceux qui possèdent une piscine, surtout s’ils ont des enfants. En effet, ces derniers sont les principales victimes de noyades domestiques. Échappant à la surveillance de leurs parents, ils peuvent atterrir au fond d’une piscine sans que personne ne s’en rende compte. D’où l’importance d’une alarme qui par ailleurs doit respecter la norme NF P90-307 avant d’être installée. Cette norme stipule que l’alarme devra avoir un niveau sonore puissant, capable d’avertir les occupants d’une maison. Elle devra aussi fonctionner 24h/24 dans des températures extrêmes et se réactiver automatiquement après une baignade. Les enfants ne devront pas en avoir l’accès pour éviter qu’ils ne la désactivent eux-mêmes. Le non-respect des réglementations imposées peut entraîner une amende s’élevant jusqu’à 45 000 €.

Ces alarmes peuvent être immergées ou placées en périphérie de la piscine. Les capteurs immergés sont les plus simples d’utilisation et les moins chers. Une sonde placée au fond de la piscine permettra de détecter les mouvements dans l’eau dans ce cas et d’activer l’alarme. Il faut juste faire attention, car lorsqu’elle est trop sensible, des bruits extérieurs de l’eau sont capables de l’activer. Et lorsqu’elle est latente, elle met trop de temps à réagir. Sachez aussi qu’il est difficile d’obtenir une bonne précision avec ce genre de dispositif. La solution pour obtenir cette précision serait d’utiliser les appareils en périphérie de la piscine. Mais il faudra y mettre le prix.

 

Les alarmes de vidéosurveillance

Ce système de sécurisation est certainement le plus connu. D’autant plus qu’avec la baisse de prix des matériels informatiques, il est plus facile de mettre en place un système de vidéosurveillance à domicile. Le principe est simple, une caméra placée à un certain endroit sert à retransmettre les images vers le moniteur central d’où s’effectue la surveillance. Le système peut être local et relié à l’aide de réseaux filaires ou à distance grâce à l’internet. Les images peuvent donc être directement retransmises sur votre Smartphone. Il vous sera ainsi possible de surveiller votre maison pendant que vous êtes au bureau ou en vacances.

Il existe cependant plusieurs législations concernant l’utilisation d’un système de vidéosurveillance. Elles ont pour but de fixer des limites pour qu’il n’y ait aucune atteinte à la vie privée d’autrui dans l’utilisation de ce type de dispositif. 

 

 

Leave a Reply

avatar
  S'abonner  
Notifier
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...
DMCA.com Protection Status