Comment bien choisir sa couette pour dormir ?

Dernière mise à jour: 26.09.23

Notre site Web est soutenu par vous, les lecteurs. Lorsque vous achetez via les liens sur notre site, nous pouvons gagner une petite commission d'affiliation. Consultez ici plus d'informations sur nous.

 

Tout comme le matelas et l’oreiller, la couette détermine le confort de couchage. Une couette trop chaude, petite, grande ou trop fine donne rapidement envie d’en acheter une autre. Afin d’éviter un important investissement en passant d’un modèle à un autre, voici nos conseils pour bien choisir votre couette.

 

Le garnissage   

La capacité d’une couette à retenir la chaleur et ses qualités respirantes dépendent en grande partie de son garnissage. Sur la meilleure couette, un bon garnissage apporte le niveau de chaleur, le gonflant et le moelleux recherchés.

Le garnissage de cette literie est soit naturel soit synthétique. Les deux matériaux offrent un bon confort thermique, mais ils présentent chacun des avantages et des inconvénients.

Le duvet et la plume de canard ou d’oie figurent parmi les matériaux les plus utilisés en garnissage naturel. Ces matières ont l’avantage d’être légères, moelleuses et donnent de la chaleur. Elles adaptent la couette à vos besoins si vous transpirez beaucoup. Le principal inconvénient de ces matériaux réside seulement sur leur prix souvent cher et les risques d’allergie pour les plus sensibles.

Les fibres synthétiques sont, pour leur part, faites de polyester. Ce garnissage synthétique se décline en plusieurs types. Selon sa composition, une couette en polyester peut être isolante pour tenir bien chaud. Ce modèle n’est pas favorable à une meilleure circulation de l’air. Les fibres creuses siliconées rendent la literie confortable en toute saison, car l’air circule à son intérieur. Dans tous les cas, ce garnissage a souvent l’avantage d’être moins coûteux.

 

Le grammage

Choisissez votre couette selon les conditions dans la pièce où vous dormez. Un produit destiné à une pièce fraîche n’a pas le même grammage que celui qui s’utilise dans une pièce chauffée. Considérez aussi la sensibilité de la literie à la chaleur ou au froid pour vous assurer un usage confortable.

Le grammage de cette literie correspond à la densité de son garnissage. Elle est d’autant plus chaude, lourde et épaisse que ce grammage est élevé. Le gonflant de la couette s’identifie aussi à travers ce paramètre. Une couette chaude a un grammage de 300 à 500 g/m². Cette mesure varie entre 200 et 400 g/m² pour une couette légère. Le grammage de 300 et 400 g/m² correspond, pour sa part, à une couette adaptée aux 4 saisons de l’année.

Pour utiliser cette literie dans le confort, faites également correspondre votre choix à la température intérieure de votre chambre. Utilisez un modèle d’un grammage de moins de 250 g/m² dans une pièce où la température varie entre 18 et 22 °C. Si la chambre n’est pas chauffée, choisissez un modèle d’une densité supérieure à 400 g/m².

 

La saison

Il existe des couettes adaptées à chaque saison, mais d’autres s’utilisent pendant toute l’année. Ce critère de sélection est essentiel, car il détermine aussi votre confort en vous servant de la literie choisie.

Une couette d’été se caractérise par sa légèreté et sa propriété respirante pour aider à la régulation de la transpiration pendant son usage. Elle a d’ailleurs l’avantage de faciliter vos mouvements tout au long de votre sommeil. Une couette d’hiver est connue pour sa densité et sa capacité à vous tenir chaud même s’il fait très froid.

Si vous ne voulez pas changer de couette d’une saison à une autre, il existe aussi une couette 4 saisons. Grâce à son grammage moyen et équilibré, elle reste confortable quelle que soit la température intérieure de votre chambre à coucher.

Les dimensions

Une couette n’offre pas une bonne couverture si elle est trop petite ou trop grande. Les dimensions de cette literie varient selon plusieurs paramètres comme le nombre de dormeurs sur le même lit, leur corpulence, leur mouvement durant leur sommeil et l’esthétique des tombants. Pour une raison esthétique et afin d’éviter l’entrée d’air, choisissez un modèle qui déborde de 20 à 50 cm sur chaque côté du lit.

Pour un lit simple, la dimension courante est de 140 x 200 cm si la couette a des tombants. Si le lit est simple, mais large de 120 cm, le modèle adapté mesure 200 x 200 cm. Pour un lit double de 140 cm ou de 160 cm de large, optez pour une literie de 240 x 220 cm. Si le lit est de type king size et mesure 160 ou 200 cm de large, orientez-vous vers une couette de 260 x 240 cm de dimensions.

 

L’enveloppe

L’enveloppe de la couette se trouve dans la liste des critères de choix de ce produit étant donné l’importance de son rôle pour assurer la durabilité de cette literie. De bonne qualité, l’enveloppe empêche le garnissage de sortir rapidement tout en permettant à la couette de respirer.

Les matériaux qui constituent l’enveloppe sont naturels ou synthétiques et la densité de leur tissage varie d’un modèle à un autre. Pour une enveloppe en percale par exemple, le tissage du fil a une densité qui peut aller jusqu’à 150 fils par cm². Toutefois, il suffit de ne pas descendre à moins de 90 fils/cm² pour avoir une enveloppe résistante, simple à repasser et esthétique.

 

L’entretien

Une couette fait partie des literies dont l’entretien n’est pas toujours évident s’il se fait à la main. Pourtant, comme tous les éléments qui composent un lit, sa propreté est essentielle pour dormir dans une bonne condition d’hygiène. Bien que ce lavage ne soit pas censé être trop fréquent, choisissez une couette qui passe à la machine à laver. Certains modèles passent aussi au sèche-linge afin d’en faciliter le séchage.

L’utilisation d’une housse de couette rend facile cet entretien. Cet élément est plus léger et facilement manipulable au moment de l’entretien. Un système de fermeture vous aide à l’enfiler et à l’enlever sans prendre beaucoup de temps.

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES

DMCA.com Protection Status