fbpx

Vidange auto – appeler à un spécialiste ou faire soi-même ?

Dernière mise à jour: 19.08.19

 

 

La vidange représente une étape incontournable lorsqu’on possède une auto. Elle consiste à enlever toute l’huile moteur usée pour la remplacer ensuite. En ayant recours à un spécialiste, vous aurez à débourser jusqu’à une centaine d’euros pour la vidange. À savoir qu’elle doit s’effectuer après 10 000 km ou au moins une fois l’an.

 

Faire la vidange soi-même : la préparation

Soyez rassuré, vous pouvez effectuer la vidange de votre auto vous-même. Nul besoin d’être un spécialiste ou un passionné de mécanique, il est seulement important de bien respecter chaque étape. Premièrement, rassemblez tout le matériel nécessaire pour la vidange. Commencez par l’huile de rechange. Le mieux serait de garder la même référence que celle d’avant afin d’éviter toute possibilité de dysfonctionnement. Ayez un petit stock de chiffons.

Vous risquez de beaucoup vous salir. Afin de bien maintenir le véhicule à plat, quatre chandelles sont requises. Attention, l’auto doit être totalement plate pour que toute l’huile usée coule. Il ne faut donc pas prendre ce détail à la légère. Munissez-vous également d’une clé adéquate pour le filtre à huile ainsi que le bouchon de vidange. Le joint de ce dernier doit être remplacé après chaque vidange, prévoyez donc un neuf. Le remplacement du filtre à huile est également conseillé. Même s’il ne s’agit pas d’une étape obligatoire, cet élément, s’il est usagé pourrait restreindre les performances de l’huile. Consultez le manuel du fabricant du véhicule ou demandez conseil à un technicien pour choisir la bonne référence. L’huile usée doit se déverser dans un bac de vidange ou de récupération. Posez le bac sur un carton pour limiter les salissures du sol. Une bâche ou quelques vieux journaux feront également l’affaire.

Avant de commencer la vidange, laissez le moteur tourner pendant 5 à 10 minutes. Une fois celui-ci chauffé, la température de l’huile accroîtra. Cela lui permettra de couler plus facilement. Faites attention à ce que la température n’excède pas les 80-85 ° C. Les brûlures risquent d’être dangereuses aussi bien au niveau de l’huile qu’à celui des parties métalliques sous la voiture. En guise de sécurité, portez des gants forcément en latex. Ceux en plastique ne vous éviteront pas les brûlures. Une fois le moteur réchauffé, placez les chandelles sous la voiture. Sécurisez-les bien en position blocage afin d’éviter les accidents. Souvenez-vous que vous allez vous mettre sous la voiture, il serait très fâcheux qu’elle tombe sur vous. Prenez le temps d’achever cette étape correctement pour que le véhicule soit bien plat. Utilisez un cric si besoin. Disposez les journaux ou la bâche en guise de protection du sol. Que vous soyez sur un trottoir ou un terrain en pente, tant que la voiture ne s’incline pas, tout est opportun.

 

Faire la vidange soi-même 

La vidange proprement dite peut commencer. Mettez-vous sous le véhicule. Le cache de protection est à retirer en premier. Un tournevis vous permettra d’accéder au carter d’huile. Sous ce dernier, ou quelques fois sur le côté, vous localiserez le bouchon de vidange d’huile. Une fois que celui-ci sera dévissé, l’huile usagée commencera à couler. Avant cette étape, placez le bac de récupération juste en dessous. Vérifiez bien chaque disposition, puis ouvrez le capot et ôtez le bouchon du réservoir d’huile. Quand le bac est près, dévissez habilement le bouchon. Faites en sorte qu’il tombe dans votre main et non dans le bac. Ayez un peu de patience, l’huile peut prendre un bout de temps avant de couler dans sa totalité.

Étape suivante : le filtre à huile. Desserrez-le lentement également à l’aide de la clé appropriée pour l’enlever. Lubrifiez le joint en caoutchouc du nouveau filtre avec un peu d’huile neuve. Cela assurera une bonne étanchéité de cet élément et vous facilitera le remplacement à l’avenir. Fixez le nouveau filtre à la main avant de renforcer le mouvement avec la clé. Serrez avec un demi-tour ou un quart de tour tout au plus. Effectuez chaque mouvement avec précaution.

Pour éviter tout mélange de la nouvelle huile avec l’ancienne, versez-en un verre d’abord. Cette quantité nettoiera les résidus éventuels. Laissez le carter ouvert jusqu’à la fin de l’écoulement. Cette étape augmentera la durée de vie de la nouvelle huile, mais elle n’est pas obligatoire. Avant de terminer, remettez-vous sous la voiture pour remettre le bouchon de vidange du carter à sa place. Le joint doit être neuf avec la petite lèvre placée contre le carter moteur pour prévenir les fuites. Utilisez votre main pour le placer avant de visser avec la clé adaptée. Ne forcez pas trop, les vis comme les carters sont plus ou moins fragiles. Replacez le cache de protection du moteur, enlevez les chandelles pour que la voiture retrouve sa hauteur initiale.

Pour finir, versez ¾ d’un bidon d’huile nouvelle avec un entonnoir dans le réservoir. Démarrez le moteur pour chauffer l’huile. Contrôlez la jauge, une fois le niveau idéal atteint, vous avez fini ! Pour information, le niveau idéal se situe entre l’indication minimum et maximum de la jauge, mais jamais en dessous ou en dessus des limites. Laissez tourner le moteur quelques minutes, le temps que le circuit se remplisse totalement. Gardez toujours un œil sur la jauge, le niveau pourrait changer un peu.

 

 

L’huile moteur, comment la choisir ?

Lhuile moteur que vous utilisez pour remplacer celle usagée doit normalement être de la même marque et de la même référence que celle-ci. Cependant, cela peut changer au cours des intersaisons. Si vous n’utilisez pas l’huile synthétique, la meilleure en termes de qualité, mais aussi la plus chère, prévoyez le changement d’huile en hiver. Certaines ne résistent pas au froid. Cela est crucial si vous prévoyez de passer les vacances d’hiver en montagne. Il en est de même en été, choisissez bien la viscosité de l’huile. Le nombre suivant le « w » de l’emballage doit être le maximum possible.

 

Et après la vidange ?

Ne jetez jamais l’huile usée dans la nature, encore moins dans votre évier ou dans les égouts. Très toxiques, les hydrocarbures contenus dans ce liquide sont très dangereux pour la santé publique et pour l’environnement. Préférez plutôt remettre l’huile usée à un garage, un centre auto ou une déchetterie. Elle peut aussi être utilisée pour raviver les couleurs de votre pare-chocs ou des installations en plastique de votre jardin. 

 

Leave a Reply

avatar
  S'abonner  
Notifier
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...
DMCA.com Protection Status