fbpx

Quelle huile pour moteur pour une moto ?

Dernière mise à jour: 13.11.19

 

 

Comme son nom l’indique, l’huile pour moteur moto doit convenir et être choisie selon le type de moteur et la fréquence d’usage. Son choix se focalise sur la viscosité requise et la qualité de l’huile, le tout combiné avec différents facteurs à prendre en compte. Ce choix est primordial pour tous les motards, vu que l’huile pour moteur constitue une grande partie de l’entretien à effectuer pour une moto. Mais avant d’entrer dans ces détails, il est correct de se renseigner sur la raison qui fait qu’il est obligatoire d’utiliser de l’huile de moteur.

 

Pourquoi utiliser une huile de  moteur pour une moto ?

Comme les motos, ainsi que leur moteur, sont exposés à des vitesses considérables, cela représente la principale raison qui oblige leur entretien et cela passe par l’utilisation d’une huile moteur. Généralement, on peut relever 4 raisons, mis à part cela. En premier, l’huile pour moteur permet de réduire les contacts des pièces en métal à l’intérieur, permettant ainsi une plus longue durée de vie de ces pièces, vu que les détériorations sont réduites et donc le moteur gagne en performance. La seconde action que cet élément permet est le refroidissement en continu des pièces qui chauffent. En effet, l’huile pour moteur utilise un processus d’explosion qui consiste à combiner l’air et le carburant, et d’expulser en partie la chaleur dégagée par le moteur. La troisième action, quant à elle, concerne le nettoyage du moteur en empêchant l’oxydation grâce au filtre d’huile qui emporte les saletés. Et en dernier lieu, l’utilisation d’huile comble les jeux de pièces et assure l’impénétrabilité du piston-cylindre.

 

La composition d’une huile de moteur pour une moto

Suivant la quantité des additifs contenus dans l’huile, on reconnaîtra plus facilement la qualité de cette dernière.Ces additifs chimiques viennent renforcer la base principale dans ses différentes formes : synthétique, semi-synthétique ou minérale. L’huile minérale provient du raffinage de pétrole tandis que l’huile synthétique et semi-synthétique subissent des modifications chimiques. Il peut s’agir d’additifs anticorrosion qui annulent l’effet des acides, d’additifs anti-usure, d’additifs anti friction qui diminuent la pollution et la consommation, ou encore d’additifs anti-mousse qui diminuent la pression d’huile. Chacun de ces additifs fonctionne avec un même système pour un seul but : celui d’accroître la performance d’une moto, ainsi il est impératif de choisir la bonne huile pour moteur.

 

Comment choisir l’huile pour moteur qui convient ?

Le choix d’une huile moteur pour une moto dépend de la viscosité, de la qualité et de la norme de cette dernière. Cependant, choisir le type d’huile ne suffit pas, le moteur en a besoin, mais il est aussi nécessaire de connaître la quantité et de se fier aux régimes de rotation du moteur. Cette dernière ne doit ni être en grande quantité ni en trop petite quantité pour garder aussi longtemps que possible la qualité du moteur. L’huile est fluide quand le grade à froid est moins élevé et dans le cas contraire, l’huile est visqueuse. Lorsque l’huile est fluide à n’importe quelle température, le démarrage de la moto se fait plus simplement. Tandis que lorsqu’elle est visqueuse, la lubrification aide dans les utilisations agressives.

 

 

Choisir la bonne viscosité

Classée par le grade Society of American Engineers, la viscosité concerne l’état d’écoulement d’un liquide. Plus une huile a une viscosité élevée, plus elle s’écoule doucement, car elle a une texture épaisse. La viscosité adaptée à une moto est précisée dans les informations techniques qui la concernent. Elle se présente sous forme de chiffres séparés au milieu par la lettre W à l’exemple de l’huile moto 10w40. Avant la lettre W, le chiffre indique la viscosité à froid et après celle-ci se trouve l’indication de la viscosité à chaud. Un chiffre plus bas indique beaucoup de fluidité et contrairement, un chiffre élevé indique que l’huile est épaisse. La viscosité peut être à froid ou à chaud. À chaud avec des grades élevés, le bruit de la distribution est réduit tandis qu’à chaud avec des grades moins élevés, les énergies perdues sont réduites et cela permet ainsi aux joints de travailler correctement.

Concernant la consommation conséquente d’huile, certains disent que cela se produit lorsque l’huile a une viscosité à chaud élevée et certains affirment que la viscosité à chaud plus faible y contribue. Dans tous les cas, cela dépend en partie du modèle de votre engin. À part l’obligation de se fier à l’indice recommandé, la viscosité de l’huile pour moteur doit dépendre également de la température et donc des zones démographiques. Voici en générales le résumé de ces convenances suivant la température. Si la température est de -20°C à +20°C, un grade SAE de 30 ou plus est convenable. Pour les climats tempérés, un grade SAE de 40 est apprécié. Le grade de 50 quant à lui, convient à un climat chaud atteignant les 50°C et presque à toutes températures à partir de -20°C.

 

Choisir la bonne qualité

Connaître la viscosité qu’il faut ne suffit pas, il faut également opter pour de la bonne qualité en fonction des régimes effectués par le moteur. Pour la première utilisation qui tourne autour des 1000 km, une huile de rodage suffit. L’huile de rodage ou appelée aussi huile minérale est un ensemble de semi-synthèse et de minéral. En dessous de ce régime, la qualité de synthèse ou demi-synthèse doit varier en fonction de l’usage du moteur. L’huile synthèse est obligatoire si vos deux roues roulent avec plus de 10 000 tours par minute. En dessous de cela, une semi-synthèse serait plus appropriée.

À part la synthèse ou demi-synthèse d’une huile, les normes définissent aussi sa qualité. En matière de normes pour huile pour moteur, on en retrouve 4, dont la norme américaine API, la norme japonaise JASO, l’ISO et l’ACEA.Pour les moteurs européens, une classification de l’ACEA est exigée pour les huiles utilisées. Aussi, si vous avez une moto 2T, les normes les plus adaptées sont l’ API TC et le JASO FD. Et pour les motos 4T, optez pour les huiles fabriquées suivant les normes API SM et JASO MA2.

 

Leave a Reply

avatar
  S'abonner  
Notifier
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...
DMCA.com Protection Status