fbpx

Avantages et inconvénients d’un scarificateur thermique

Dernière mise à jour: 12.10.19

 

 

Les modèles d’appareil de scarification motorisés électriques et thermiques sont les plus performants si vous souhaitez scarifier de grandes surfaces de pelouse avec aisance. Mais avant d’opter pour un modèle thermique, vous devez avant tout connaître les avantages ainsi que les inconvénients et les cas qui permettent son utilisation.

 

À quel moment utiliser un appareil de scarification thermique ?

Cet appareil sert à retirer la mousse et les débris qui se sont accumulés sur une pelouse au fil du temps. Si cet entretien n’est pas réalisé, vous vous retrouverez avec une pelouse recouverte d’une couche de mousse épaisse qui retiendra l’eau. Celle-ci sera alors privée de ses nutriments essentiels. Pour permettre au gazon de respirer, il est impératif de procéder à une scarification. Cela permettra à votre pelouse de renaître en étant plus dense et plus saine.

Il faut savoir que le choix d’une machine à scarifier de type thermique dépend des besoins de son utilisateur, des moyens dont il dispose et des conditions dans lesquelles la machine sera utilisée. Acheter un appareil puissant n’a de sens que si vous avez réellement besoin de toutes ses capacités dans ce cas. Par ailleurs, il n’est pas nécessaire de se précipiter dans l’achat d’un scarificateur si votre pelouse est encore jeune. En effet, il est impossible que de la mousse et du feutrage se forment sur un gazon de moins de 3 ans.

Outre ce point, une machine de scarification thermique est généralement plus utile sur de très grandes superficies. Cependant, elle peut toujours servir sur de petites surfaces. Et si par exemple vous disposez d’un espace de verdure modeste et isolé et que vous souhaitez le scarifier, un modèle thermique peut toujours faire l’affaire. En effet, dans ces conditions, personne ne sera incommodé par le bruit de l’appareil. De plus, le travail pourra être effectué avec rapidité et efficacité.

Ce type d’appareil a également été conçu pour endurer une utilisation intensive sur une longue durée. De ce fait, si vous êtes un professionnel du jardinage et que vous offrez vos services à des particuliers, disposer d’un modèle thermique vous sera utile. En plus d’être maniable, il reste facile à ranger et à transporter.

 

Les avantages d’un appareil de scarification thermique

Les appareils de scarification thermiques fonctionnent à l’essence et disposent d’un moteur plus puissant que les modèles électriques. Le fait de ne pas dépendre de l’électricité leur permet de fonctionner en toutes circonstances. Sans câblage électrique pour les gêner, ils sont plus faciles à manœuvrer et peuvent avoir un champ d’action plus étendu. Cela leur permet également de traiter de grandes superficies en un temps réduit contrairement aux autres modèles. Les scarificateurs thermiques sont aussi plus rapides et fournissent une scarification de qualité. Leurs utilisations ne nécessitent presque aucun effort.

Les meilleurs modèles disposent de poignées confortables et ergonomiques qui rendent la prise en main bien meilleure. Et si en plus ils disposent de manches réglables, alors ils prennent moins d’espace au moment du rangement. Par ailleurs, les matériaux utilisés pour la fabrication de leurs lames figurent également parmi les plus résistants. L’acier inoxydable pourra trancher sans avoir peur de rouiller après plusieurs utilisations en milieu humide. Cependant, aussi résistant soit-il, il faudra l’utiliser uniquement lorsque les conditions sont favorables. En effet, travailler un sol trop sec peut endommager ces lames.

À part cela, vous devez savoir que la scarification n’est à effectuer que deux fois par an, au printemps et en automne, lorsque le sol est prêt à être travaillé. Outre cela, lors de l’utilisation de votre appareil de scarification, il faudra le régler pour que ses lames ne lacèrent pas trop en profondeur au risque d’arracher les racines des plants. Correctement utilisées, celles-ci permettent d’aérer le sol, en plus de retirer la mousse.

Avec une machine à scarifier munie d’un bac, votre travail sera encore plus simplifié. En effet, une fois la mousse retirée du sol, elle sera immédiatement aspirée et stockée dans le bac. Il existe aussi des modèles équipés de bac pouvant engranger au moins 50 litres de détritus. Un deuxième passage avec une tondeuse ne sera donc plus nécessaire avec ce type d’appareil. Ce qui permet d’avoir un gain de temps vu qu’après la scarification, d’autres procédés seront encore nécessaires. En effet, afin d’uniformiser votre pelouse, vous devrez répandre de l’engrais et regarnir les zones clairsemées par la scarification après le passage de l’appareil.

 

 

Les inconvénients de ce type d’appareil

Rien n’est parfait et la machine à scarifier thermique a aussi son lot de défauts. La majorité de ceux-ci sont liés au fait que l’appareil utilise un moteur à essence. En premier lieu, le bruit que génère celui-ci est tel qu’il est souvent nécessaire de s’équiper de dispositif spécifique pour protéger l’ouïe. Et ce bruit peut aussi perturber le voisinage. Vous serez de ce fait, obligé d’utiliser l’appareil uniquement durant les heures autorisées par la communauté. Sinon vous risquez une amende.

En plus de la pollution sonore, elle pollue aussi l’air avec ses émissions de gaz carbonique. Il existe d’ailleurs une norme européenne qui régule les émissions de fumées de ce genre d’appareil. De ce fait, privilégiez les marques qui tendent à respecter ces normes. En effet, l’utilisation d’huile moteur et d’essence implique inévitablement l’émission de fumées toxiques, car ce sont des liquides qui sont brûlés pour faire fonctionner le moteur. Et en fonction de la taille du lieu que vous souhaitez travailler, il sera parfois nécessaire d’augmenter la dépense en carburant. La consommation est peut-être inférieure à celle d’une voiture, mais lorsqu’elle s’accumule, le prix à payer devient considérable.

L’entretien de l’appareil est également une entreprise assez complexe. Procéder à une vidange régulière et remplacer les filtres vous permettront d’assurer la longévité et le bon fonctionnement du moteur de la machine. Pour connaître les détails concernant la fréquence de ces vidanges ainsi que les autres spécificités techniques, vous devrez lire attentivement le manuel d’emploi de votre appareil. Il vous faudra aussi respecter les autres recommandations pour ne pas dépasser les limites d’utilisations qui pourraient endommager la machine.

Et pour terminer, le point qui risque d’en rebuter plus d’un dans le choix de cet appareil est le prix. Comparée à ceux des autres types d’appareils, une machine à scarifier thermique coûte nettement plus cher. Son prix peut parfois dépasser les 500 €. Et à part le prix d’achat, les frais d’entretien et d’essence peuvent également alourdir la note sur le long terme.

 

 

Leave a Reply

avatar
  S'abonner  
Notifier
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...
DMCA.com Protection Status