fbpx

Comment entretenir et faire hiverner mon scarificateur ?

Dernière mise à jour: 19.08.19

 

 

Pour que le jardin soit bien entretenu, il faut que le matériel utilisé à cet effet soit en bon état. Il est donc important d’entretenir son scarificateur afin de garantir sa longévité tout en gardant son efficacité d’origine.

 

Pourquoi entretenir son matériel de scarification ?

Comme la scarification ne se fait que deux fois par an, il y aura donc des périodes durant lesquelles votre appareil restera inactif. Pour vous assurer qu’il est immédiatement opérationnel après ces longues périodes de remisage, il doit faire l’objet d’un entretien avant d’être rangé. Il devra aussi être conservé dans un lieu sec pour éviter de rouiller sur place. C’est surtout avant son remisage pour l’hiver que ces préparations sont requises, car le froid peut facilement dégrader ce genre d’appareil.

De ce fait, après chaque utilisation, un nettoyage suivi d’une révision s’impose. L’entretien ne sert pas uniquement à préparer votre appareil à l’hivernage, il allonge également la durée de vie de votre scarificateur et assure la stabilité de sa performance sur une longue durée. Les modèles électriques ne nécessitent pas beaucoup d’entretien par contre, faire attention aux câblages et utiliser la machine dans de bonnes conditions seront suffisants. Toutefois, les modèles thermiques requièrent un plus grand soin si vous comparez avec un modèle de scarificateur moins cher fonctionnant à l’électricité. En effet, l’essence et l’huile destinées au moteur sont des produits très polluants.

 

Les différentes étapes de l’entretien

Avant toute manipulation, quelques précautions sont à prendre en compte pour éviter des cas d’incident. Pour un moteur électrique, il faut logiquement débrancher le câble d’alimentation pour éviter un éventuel cas d’électrocution. Pour un moteur thermique, il faut attendre que celui-ci se refroidisse avant de commencer la révision. Ensuite, il vous faudra vous munir de gants pour éviter de vous blesser lorsque vous manipulez les parties tranchantes.

Les parties les plus exposées devront être nettoyées en vue de retirer la poussière et les débris végétaux qui se seront accumulés sur la surface et la structure de l’appareil. Vous pouvez ainsi commencer la révision en vérifiant tout d’abord l’état des lames. Si vous remarquez qu’elles sont trop usées, il faudra les remplacer. Il est aussi possible de régler la profondeur à laquelle les lames pénètrent dans le sol grâce à un cran situé sur l’appareil. Lorsqu’il est au maximum et que les lames n’atteignent pas la profondeur idéale, c’est-à-dire entre 4 mm et 2 mm, alors elles devront être remplacées. Autrement, nettoyez-les avec une brosse.

N’utilisez pas de jet d’eau pour nettoyer le tambour, à moins qu’il ne soit en acier inoxydable, afin d’éviter que la rouille ne l’attaque. Le carter et les roues pourront quant à eux être nettoyés avec un jet d’eau. Pour faciliter le nettoyage, vous pourrez renverser l’appareil sur le côté. Si votre modèle dispose d’un bac pour ramasser les résidus de la scarification, il faudra également le vider, le nettoyer et l’assécher avant de le ranger. L’appareil tout entier devra d’ailleurs être asséché après son nettoyage avant de le ranger dans la remise.

 

 

Points particuliers pour le moteur thermique

Le filtre à air protège le moteur contre les particules solides telles que la poussière et le sable qui pourraient l’endommager. Si vous constatez une baisse de puissance du moteur ou une augmentation en consommation de carburant, il est probable que le filtre à air soit saturé. Après chaque utilisation dans ce cas, il faudra vérifier son état pour éviter une baisse de performance du moteur. Nettoyez-le après environ 30 heures d’utilisation. Pour ce faire, retirez-le en suivant les instructions spécifiées dans le manuel d’utilisation de votre appareil. Pour ce faire, utilisez de l’eau savonneuse ou de l’essence selon les instructions. Et si nécessaire, remplacez le filtre s’il arrive en fin de vie ou s’il est usé.

Si votre filtre à air n’est plus en bon état, alors il est probable que vos bougies ne le soient plus elles aussi. Une bougie encrassée est due à un mauvais filtrage de l’air ou un autre problème lié au moteur. Elle ne fonctionnera plus correctement dans ce cas et le moteur perd logiquement de sa puissance. De ce fait, veillez à garder vos bougies bien propres en utilisant un bon filtre à air. Pour ce faire, nettoyez la crasse et les résidus de combustion qui se sont formés sur la surface à l’aide d’une brosse. Si elle a besoin d’être remplacée, alors référez-vous à votre manuel, car les bougies peuvent différer selon les modèles et le constructeur.

Outre ces points, tous les moteurs thermiques ont nécessairement besoin d’être vidangés. Ce procédé consiste à remplacer l’ancienne huile du moteur par une neuve afin de garantir sa longévité. En effet, cette huile protège le moteur de plusieurs manières. Elle aide par exemple à réduire les frottements mécaniques et à absorber les résidus qui pourraient nuire au moteur. Après environ 20 heures d’utilisation, elle devra être remplacée. Le dosage nécessaire et le type d’huile recommandé sont également définis par le constructeur.

 

Se préparer pour l’hivernage

Pour la préparation de l’appareil à la période hivernale, il faut commencer par vérifier que les vis et les écrous sont correctement serrés. Vérifiez également qu’il n’en manque aucun. Graissez les axes des roues pour éviter les surprises lors de la réutilisation de votre scarificateur, car le mécanisme peut gripper sous l’effet du gel. Il ne faudra pas en mettre trop toutefois, afin d’éviter qu’il n’encrasse au lieu de lubrifier.

Outre cela, remplacez le tambour ou les couteaux s’ils sont trop usés sinon vous pouvez aiguiser les couteaux pour faciliter leurs réutilisations. Si votre appareil dispose d’un bac, ce dernier devra être rangé indépendamment une fois lavé et séché. Le lieu de remisage devra dans ce cas, être bien sec et aéré. Une fois que c’est fait, recouvrez votre appareil avec une bâche pour éviter que la poussière ne le couvre. Pour un appareil électrique, il faudra vérifier l’état des câbles d’alimentations.

Le scarificateur thermique nécessite un entretien supplémentaire pour le préparer à l’hiver. En effet, lorsque le contenu d’un réservoir à essence reste inchangé trop longtemps, des dépôts graisseux nocifs peuvent se former. Son contenu en sera alors dégradé. Ce qui pourrait empêcher le moteur de fonctionner à pleine puissance une fois que vous remettez en marche l’appareil. Et au pire, le moteur pourrait être endommagé. Le réservoir devra donc être vidé avant le remisage. La vidange ne devrait concerner que le carburant. Toutefois l’huile moteur, elle, ne devra être remplacée qu’en cas de nécessité. Pour cela, après avoir terminé la scarification, il suffira de laisser tourner le moteur jusqu’à la panne sèche.

 

 

Leave a Reply

avatar
  S'abonner  
Notifier
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...
DMCA.com Protection Status