Raconter ou non des contes de fées à mon enfant ?

Dernière mise à jour: 19.10.20

Les contes de fées mettent en avant un univers dans lequel il est possible d’aborder toutes les facettes de la vie de façon spécifique. La question est de savoir s’il faut continuer à en raconter à nos enfants. Quelle que soit la réponse, la manière de les raconter évolue toujours.

 

Quand faut-il raconter un conte de fées ?

L’enfance constitue une période durant laquelle une personne prépare ce qu’elle deviendra dans l’avenir. Malgré les moments d’insouciance et de bonheur simple qu’il peut exprimer, un enfant détient malgré tout une capacité de penser et de se projeter, même inconsciemment, dans le monde qui pourrait l’attendre plus tard. Les contes de fées contribuent à ce moment à lui apprendre à engager ses pas vers ce futur qui l’attend.

La réponse est donc claire pour cette première question, le meilleur moment pour raconter un conte de fées se situe au niveau de l’enfance. Votre petit apprendra ainsi à découvrir des aspects de la vie purement imaginés et imaginaires, mais qu’il pourra éventuellement transposer à sa propre situation, dans la mesure où le récit que vous lui faites s’y prête. Il est en effet évident que vous devez choisir une histoire qui puisse correspondre à son âge et à ses capacités d’analyses. Dans le cas contraire, il risquera de se désintéresser, s’il est trop petit pour comprendre l’intrigue. Dans le cas contraire, il risquera de s’ennuyer s’il est trop âgé pour l’histoire que vous racontez.

Dans un contexte plus précis, la lecture d’une histoire nécessite également un moment spécifique. L’idéal reste celui de l’heure du coucher, durant lequel vous pouvez lui conter un ou deux chapitres, avant qu’il ne tombe de sommeil et s’endorme.

 

Comment procéder pour raconter un conte de fées ?

Suivant la méthode classique, mais toujours valable de nos jours, le meilleur moyen reste le moment de partage que vous passez avec vos enfants, dans leur chambre ou sur le canapé du salon. Généralement, la lecture d’une histoire constitue une sorte de récompense pour avoir accompli une journée de plus, avant de rejoindre le lit et de s’endormir. Vous devez alors prendre un livre de compte, demander aux enfants de s’installer confortablement, et commencer votre lecture. Selon vos capacités de conteurs, vos enfants pourront plus ou moins être réceptifs aux diverses situations, et réagir en conséquence.

Si cette méthode classique revêt toujours cet aspect de partage et de complicité entre parents et enfants, de nouvelles alternatives se présentent aujourd’hui, dans la manière de raconter les contes de fées à vos enfants. Technologie oblige, vous pouvez par exemple vous tourner vers les différentes adaptations cinématographiques effectuées par les grands studios de cinéma. Dans ce contexte, vous vous retrouvez au même niveau que l’enfant, puisque vous bénéficiez vous aussi de l’histoire et la redécouvrez sous une nouvelle facette, avec des images animées à l’appui.

Cependant, cette option semble pour le moins supprimer le charme du récit, puisqu’elle élimine le sentiment de partage qui se produit entre le parent qui raconte, et l’enfant qui écoute. Une solution intermédiaire pourrait éventuellement vous intéresser, en utilisant un lecteur mp3 pour enfant. Ce matériel vous permet de partager une histoire avec votre enfant, par l’intermédiaire d’un enregistrement audio d’un livre de conte, lu par un conteur professionnel et conservé dans une version électronique, à laquelle l’enfant pourra recourir chaque fois qu’il le voudra.

 

Pourquoi raconter des contes de fées ?

Que vous soyez adepte de la pratique ou totalement réfractaire, la plupart des psychologues et autres spécialistes de l’enfance restent unanimes quant à l’avantage de raconter des contes de fées à vos enfants. Outre l’aspect purement tourné vers la distraction et le plaisir, cette pratique revêt des avantages plutôt capitaux, voire vitaux pour le développement de votre petit.

Dans un premier temps en effet, lorsque vous lui racontez un conte de fées, le petit acquiert une capacité de distinction. Par l’intermédiaire de mots spécifiques, il apprend à distinguer le monde réel de l’imaginaire. Avec la formule « il était une fois », il se met immédiatement dans l’ambiance de l’histoire, en oubliant en monde réel dans lequel il vit à l’instant. Il apprend à développer son imagination, en se créant des images du lieu dans lequel se passe l’histoire, comme une forêt ou un château.

Par ailleurs, raconter une histoire à votre enfant lui permet de se forger sa propre personnalité, en apprenant et en prenant exemple sur les divers personnages du conte de fées. Généralement, l’enfant cherchera toujours à s’identifier au héros de l’histoire. Il cherchera ainsi à se comporter de la bonne manière, pour ne pas ressembler aux méchants. À terme, il pourrait même changer certains traits de caractères qui pourraient l’empêcher de ressembler au personnage principal.

Faut-il encore raconter des contes de fées à son enfant ?

La société dans laquelle nous vivons actuellement a beaucoup évolué depuis les débuts de l’homme. Certaines habitudes ont disparu, d’autres continuent à perdurer, et sans perdre de leur valeur, au point de devenir de véritables traditions. Raconter des contes de fées figure dans cette catégorie, et jusqu’à aujourd’hui, elle permet de maintenir une belle harmonie entre parents et enfants. Mais si la méthode classique du livre reste la plus intéressante dans cet objectif, d’autres moyens plus actuels viennent aujourd’hui en renfort.

Vous pouvez par exemple vous tourner vers les versions en dessins animés, ou même en adaptation cinématographique produites par les puissantes industries du cinéma. Dans un contexte moins spectaculaire, mais néanmoins tout aussi évolué en matière de technologie, vous pouvez vous tourner vers les versions de lecture en MP3.

Toutefois, le plus important consiste à laisser votre enfant décider s’il est intéressé par les contes de fées ou pas. Vous pourriez en effet vouloir effectuer ce moment de partage, mais il se pourrait qu’il le conçoive d’une tout autre manière. Même si vous estimez lui proposer une histoire adaptée à son âge, qui serait susceptible de réveiller son attention, il se pourrait qu’il attende plutôt une autre activité à vivre en votre compagnie.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
DMCA.com Protection Status