4 astuces pour gérer le budget rénovation de votre cuisine

Dernière mise à jour: 24.04.24

Notre site Web est soutenu par vous, les lecteurs. Lorsque vous achetez via les liens sur notre site, nous pouvons gagner une petite commission d'affiliation. Consultez ici plus d'informations sur nous.

 

Vous voulez rénover votre cuisine dans les prochains mois ? Que vous envisagiez quelques travaux ou une transformation complète, il est essentiel de bien gérer l’aspect financier. En effet, ce type de travaux peut rapidement engendrer d’importantes dépenses. Alors suivez ces astuces pour gérer le budget rénovation de votre cuisine :

 

Identifiez votre budget disponible

La première étape est de définir le budget que vous êtes prêt à allouer à vos travaux de rénovation de cuisine. Cela suppose alors de considérer vos options de financement.

D’abord, avez-vous de l’argent de côté ? Quelle part de vos économies êtes-vous prêt à dépenser dans ces travaux ? Attention, assurez-vous de garder un coussin de sécurité !

Ensuite, une autre possibilité est de souscrire un prêt pour financer en partie ou totalement votre projet. Si cette option pourrait vous convenir, prenez le temps de comparer plusieurs offres sur un site comme LoanScouter. Tenez compte de votre situation spécifique pour trouver une solution qui vous convient.

Enfin, faites vos calculs pour connaître le budget maximal que vous pouvez vous permettre pour refaire votre cuisine. 

 

Répartissez votre budget dans différents postes de dépenses

Ensuite, la rénovation d’une cuisine est un projet de grande envergure et coûteux. De manière générale, ces travaux peuvent aller de quelques milliers d’euros à plusieurs dizaines de milliers. Soyez donc prêt à ajuster leur étendue en fonction de votre budget.

Une fois que vous savez de combien d’argent vous disposez, listez toutes les dépenses que vous envisagez. Puis, répartissez votre budget entre ces catégories. Globalement, voici une répartition standard, qui peut bien sûr varier selon votre projet et vos priorités :

• 29 % pour les placards,

• 14 % pour l’électroménager,

• 10 % pour les plans de travail, 

• Environ 16 % pour les portes, fenêtres et revêtements.

• 5 % pour la plomberie.

• 4 % pour l’éclairage.

Et si vous faîtes appel à un entrepreneur, réservez au moins 17 % de votre budget pour la main-d’œuvre.

Gardez une réserve pour les imprévus

Dans tous travaux, des dépenses imprévues sont toujours possibles. Erreur de calcul, manque de matériaux, casse pendant la pose, modification des plans, canalisations inattendues, etc. Les projets de rénovation se déroulent rarement comme prévu…

Dans la mesure du possible, prévoyez donc 20 % du coût total des travaux pour ces imprévus. Dans le meilleur des cas, vous n’aurez aucune mauvaise surprise et il vous restera un peu de budget à la fin des rénovations. Et en cas de problème, vous ne serez pas pris au dépourvu.

 

Évitez les dépenses supplémentaires inutiles

Enfin, si vous voulez limiter les coûts de vos rénovations, dépensez votre budget intelligemment.

À moins que vos finances vous le permettent, résistez à la tentation d’acheter des équipements dont vous n’avez pas besoin. Par exemple, le réfrigérateur connecté peut vous attirer. Mais vaut-il la peine de dépenser 3, 4 voire 5 fois le prix ? De même, avez-vous vraiment besoin du splendide comptoir en marbre haut de gamme si vous ne cuisinez que rarement ?

Réfléchissez bien à votre usage, vos besoins et votre budget pour faire les meilleurs choix.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES

DMCA.com Protection Status