Carreaux de ciment : comment faire taire les sons creux de votre carrelage ?

Dernière mise à jour: 18.07.24

Notre site Web est soutenu par vous, les lecteurs. Lorsque vous achetez via les liens sur notre site, nous pouvons gagner une petite commission d'affiliation. Consultez ici plus d'informations sur nous.

 

Vous avez craqué pour des carreaux de ciment pour le sol de votre logement ? Entre esthétique et résistance, il s’agit du revêtement le plus populaire. Ils ajoutent une touche d’élégance et de vintage à n’importe quelle pièce. Mais vous avez remarqué que quelque chose cloche : ils commencent à sonner creux sous vos pas et lorsque vous frappez légèrement à la surface ? Il s’agit d’un problème courant et facilement réparable, mais qu’il ne faut pas prendre à la légère : un tel carrelage est susceptible de bouger, de se fissurer, voire de se casser.

 

Quelle peut-être est la source de ce problème de son ?

Avant de plonger tête baissée dans la réparation de vos carreaux de ciment, prenez un moment pour comprendre ce qui les rend aussi bruyants sous vos pieds. Les carrelages qui sonnent creux résultent soit d’un problème de composition du mortier dans le cas d’une pose scellée, soit d’un manque de colle dans une pose collée. 

Plusieurs éléments peuvent être responsables de ce son creux qui vous perturbe. Par exemple, le support avant la pose des carreaux peut ne pas avoir été préparé comme il se doit : un support mal préparé, pas assez propre, plat ou sec, c’est tout simplement comme essayer de construire une maison sans fondations solides…

Ou peut-être que l’humidité s’est invitée sous vos carreaux. Si vous avez remarqué des taches sombres sur vos carreaux ou des infiltrations d’eau, l’humidité pourrait bien être la coupable de ce son désagréable. Pour y remédier, il est nécessaire de traiter la cause de l’humidité (infiltration, condensation) avant de reposer vos nouveaux carreaux trouvés chez Reflex Boutique. Mais la cause la plus courante reste le mortier-colle. Peut-être que cette colle particulière composée de liants hydrauliques n’était pas de la meilleure qualité ou qu’elle a décidé de faire des siennes au mauvais moment. Quant à l’épaisseur du mortier, si la couche est trop mince, les carreaux se retrouvent à sonner creux.

 

Comment déterminer l’étendue des dégâts ?

Cela n’est pas compliqué avec un peu de détection sonore et une touche de marquage stratégique. En tapotant légèrement chaque carreau avec un maillet en caoutchouc, vous pourrez repérer ceux qui résonnent de façon suspecte, signe de creux. Marquer ensuite ces carreaux à problèmes avec un feutre ou un crayon facilitera grandement leur localisation lors de la réparation. Mais n’oubliez pas de jeter un œil aux carreaux voisins pour vous assurer qu’ils sont bien ancrés, évitant ainsi toute propagation du problème pendant les travaux que vous allez entreprendre.

Mais si ce phénomène affecte une grande partie de votre sol, il est recommandé de remplacer la portion concernée. Cette mission de sauvetage n’est possible que si vous avez gardé des carreaux de réserve après l’installation initiale ou si le modèle de votre carrelage est toujours disponible à l’achat. Même si vous dénichez un carreau identique chez Reflex Boutique, il se peut qu’une légère différence de teinte persiste.

À noter : si vous n’êtes pas certain de la cause, ayez le bon réflexe et faites appel à un spécialiste du carrelage. Il vous aidera à identifier les sources du problème et à établir un plan d’action pour les travaux nécessaires.

De quels outils aurez-vous besoin pour les réparations ?

Un bon bricoleur est celui qui a tous les outils nécessaires pour entamer ces travaux. Avant de plonger dans les réparations, assurez-vous d’avoir à portée de main ces fameux outils pour mener à bien votre mission. Vous aurez besoin d’un mortier adhésif ou d’une colle spéciale pour carreaux de ciment, garantissant une adhérence optimale. Un grattoir ou un couteau à mastic vous sera également nécessaire pour éliminer le mortier détaché et nettoyer la zone à réparer. Une spatule en caoutchouc vous aidera à réaliser une application uniforme du mortier adhésif.

Notre conseil : prévoyez également un chiffon humide pour essuyer tout excès de mortier.

Pour l’étape du séchage, des poids ou une presse lourde sont indispensables pour maintenir les carreaux en place, assurant ainsi une réparation solide et durable.

 

Refaire en beauté : les étapes de réparation

C’est le moment de montrer vos talents de bricoleur, car il est temps de passer à la réparation proprement dite. Si vous ne devez traiter qu’un seul carreau isolé, cela s’avère plus simple. L’injection d’une résine époxy ou d’un mortier fluide sous le carreau suffira à combler le vide. Pour cela, commencez par retirer le joint autour du carreau concerné à l’aide d’un grattoir, puis percez délicatement quelques trous dans la surface creuse du carreau. L’astuce ? Utilisez une mèche fine et ajustez la profondeur de perçage avec une jauge pondérée. Injectez la résine époxy dans les trous à l’aide d’un pistolet à cartouche jusqu’à ce qu’elle ressorte par les autres trous, puis laissez sécher avant de refaire le joint. Voilà le travail !

Dans le cas où plusieurs carreaux creux seraient impliqués, la procédure est plus conséquente : retirez les joints, dégagez les carreaux, nettoyez, préparez le support, posez un nouveau lit de mortier-colle et replacez vos carreaux avec précaution avant de laisser sécher. Nul doute que vos carreaux de ciment retrouveront leur solidité à toute épreuve ! Mais s’ils ne sont pas d’assez bonne qualité ou qu’il est tout simplement temps de les changer, Reflex Boutique est une référence de qualité pour les revêtements de sol, et ce, à prix d’usine !

Comment vous prémunir de ce genre de désagrément pour les prochaines fois ?

Depuis plusieurs années dans la construction, les grands carreaux de ciment sont les maîtres des revêtements de sol. Capables de se transformer en parquet, en pierre naturelle ou même en béton ciré, ils offrent un charme unique à votre pièce. Mais oui, la pose de ces carreaux nécessite un peu d’expertise. Sans un professionnel à vos côtés, le risque de voir votre carrelage sonner creux n’est jamais bien loin. Pour éviter ce problème sonore, le mieux est de faire appel à un carreleur qualifié.

Bon à savoir : si vous décidez de le poser vous-même, il est indispensable d’utiliser la colle à carrelage qui correspond parfaitement à votre revêtement. Car, vous voyez, tous les carrelages ne sont pas créés égaux. Certains sont plus poreux que d’autres, et ils méritent donc une colle spéciale, voire même un double encollage pour être sûrs de tenir en place.

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES

DMCA.com Protection Status