Quelle huile pour frire à la poêle ?

Dernière mise à jour: 21.10.20

Qui n’aime pas se faire plaisir de temps à autre et consommer des aliments frits, bien croustillants ou bien fondants en bouche ? Et pourtant, vous avez sûrement déjà dû entendre que ces derniers ne représentent pas toujours les meilleurs aliments à consommer. Bien évidemment, ce n’est pas pour autant que vous allez vous en priver, mais il est tout de même recommandé de privilégier certaines huiles pour ne pas mettre votre santé en danger.

 

Le fonctionnement de la friture à la poêle

Avant même de vous orienter vers les huiles à absolument proscrire ou à absolument avantager pour une friture à la poêle, il convient tout de même que nous vous expliquions comment se déroule la friture dans l’acception générale du terme.

Quand la nourriture est mise à frire, la température de l’huile doit idéalement se situer entre 176°C et 190°C. Dans le meilleur des cas, les aliments sont ensuite submergés par de l’huile bien chauffée afin de cuire. Et comme vous le remarquerez de vous-même, il ne faut pas beaucoup de temps pour que la cuisson s’achève, car dès le premier contact, vous ne manquerez pas de constater la formation d’un joint autour de l’aliment en question, ce qui évitera à la nourriture de s’imprégner d’une forte dose d’huile.

L’intérieur, quant à lui, sera cuit à l’aide de la vapeur créée et c’est d’ailleurs cette dernière qui va permettre que l’huile ne se répande pas trop à l’intérieur. C’est donc ici tout l’intérêt de bien chauffer l’huile avant de frire vos aliments, car lorsque votre huile n’est pas suffisamment chaude, aucune barrière ne pourra se former pour protéger l’aliment. Résultats : vous allez obtenir un rendu trop gras et dont le cœur n’est suffisamment pas cuit. A contrario, si l’huile est trop chaude, vos aliments risquent d’être desséchés et l’huile peut devenir toxique, car elle va s’oxyder pour libérer des radicaux qui ne sont pas toujours synonymes de nourritures saines.

Ce qui va différencier sur une cuisson à la poêle, c’est que les aliments ne seront pas entièrement recouverts par l’huile et que chaque côté de la nourriture devra donc être cuit un à un. En toute logique, ici l’huile sera principalement utilisée afin de graisser la poêle et pour que l’aliment n’adhère pas trop. Dans ce cas de figure, on devra procéder à une régulation thermique pour éviter que l’extérieur ne soit pas trop brûlé et que l’intérieur continue tout de même à cuire à l’aide de la vapeur. Et la mauvaise nouvelle, c’est que l’huile s’infiltrera plus facilement lorsque l’on use d’une poêle et la nourriture sera donc un peu plus grasse.

 

Obtenir une huile de cuisson stable : la clé d’une bonne santé

Au vu de tout ce qui a été énoncé plus haut, il apparaît logique que le choix de l’huile soit important. Bien que cela puisse vous aider à garder un œil à votre ligne, les soucis de santé que vous encourez sont encore plus importants. Il est donc essentiel que vous choisissiez une huile dont les valeurs nutritives sont hautement élevées et surtout, une huile qui saura être stable malgré le fait qu’elle soit soumise à une chaleur élevée. Notez toutefois que lorsque vous allez vous mettre à frire un aliment à la poêle, vous atteindrez très rarement (si ce n’est pour dire jamais) une température comprise entre 176°C et 190°C, ce qui ne manquera pas d’élever encore plus votre exposition à la matière grasse.

D’autant plus qu’il peut arriver que certaines huiles s’oxydent à ces températures, vous exposant ainsi à une grande panoplie de maladies, telles que le cancer, les maladies chroniques ou encore les problèmes cardiovasculaires. Vous l’aurez compris, le choix de votre huile est donc d’une importance capitale, et il faut que cette dernière soit à même de faire face à l’oxydation.

Pour cela, il faut se concentrer sur les produits qui disposent de graisses saturées ou ceux dont les graisses sont mono insaturée, car ces derniers ont l’avantage de n’avoir que quelques liaisons entre les molécules. Eh oui, plus les molécules vont se lier, plus vous obtiendrez une huile sensible et qui n’est pas protégée de l’oxydation.

Les huiles à privilégier pour frire à la poêle

Pour garder la forme tout en se permettant quelques plaisirs de temps à autre, voici un top 4 des huiles que vous pourrez adopter pour effectuer des fritures à la poêle, quel que soit le type : qu’il s’agisse d’une poêle en pierre, en fonte, en acier… :

Huile de noix de coco : Tout nutritionniste s’accordera à vous dire que l’huile de noix de coco est l’huile par excellence pour faire frire vos aliments. Ce qui lui vaut autant d’éloges c’est le fait qu’elle soit dotée d’un point de fumée de 204°C, d’où son excellente stabilité. En effet, elle préservera toutes ses qualités, même soumises à des températures extrêmement élevées. Et en bonus, sachez que cette huile regorge de bienfaits pour votre santé, tout en vous permettant de brûler des calories à une vitesse grand V.

– Huile d’olive : ceci n’est certainement plus une surprise pour vous, car cela fait depuis des siècles que l’on s’accorde à dire que l’huile d’olive fait partie des huiles les plus saines au monde. Cette dernière a un point de fumée de 210°C et est réputée pour sa richesse en termes de vitamines E et K. De plus, elle est dotée d’une teneur conséquente en antioxydants, ce qui fait d’elle un ingrédient essentiel pour vos plats à frire.

– Huile d’avocat : Très peu connaissent les bienfaits de l’huile d’avocat, et pourtant, cette huile a une composition qui ne s’éloigne pas beaucoup de l’huile d’olive. En ce sens, elle représente une parfaite alternative si vous désirez faire des fritures “home-made”. Elle dispose d’un point de fumée de 270°C et pour ceux dont les palais sont extrêmement exigeants, sachez qu’elle n’engendre pas d’arrière-goût. Par ailleurs, c’est essentiellement ici du « bon gras ».

– Beurre clarifié : Le beurre clarifié ne contient ni d’eau ni de matière sèche issue de produits laitiers. Avec un point de fumée qui s’élève à 252°C, il est important de bien faire la différence entre ce dernier et le simple beurre qui a un point de fumée assez bas de 175°C.

À contrario, voici quelques huiles que vous aurez à éviter pour faire de la friture avec votre poêle : l’huile de soja, de sésame, de tournesol, de coton, de canola, de son de riz, de maïs et l’huile de pépins de raisin.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
DMCA.com Protection Status