Comment cuisiner le rouget à la poêle ?

Dernière mise à jour: 22.10.20

Pour les amoureux de cuisine, tester de nouvelles saveurs est une routine quotidienne. Les fruits de mer ne sont pas une exception, du fait de leur grande variété et des différentes manières de cuisson qui sont réalisables en suivant diverses recettes plus ou moins simples. Nous allons particulièrement nous intéresser au rouget, qui est un poisson de mer au goût exceptionnel.

 

Tout savoir sur le rouget

Tout d’abord, il faut savoir que le rouget est un poisson de mer de la famille des mullidés. Ce poisson est facilement reconnaissable sur le marché grâce à sa couleur rougeâtre avec des traces de rayures couleur or. Le rouget est aussi très apprécié grâce à sa chair très fine et assez fragile, mais avec une saveur délicieuse. Il en existe plusieurs types, tels que le rouget-barbet ou barbarin mesurant 40 cm avec de longs barbillons sous son menton qui lui permettent de se nourrir.

C’est le type de rouget le plus rouge. Vient, ensuite, le rouget de roche appelé également surmulet qui est de couleur rosâtre avec des rayures or. Ce type de rouget, quant à lui, a la chair la plus fine et comme son nom l’indique, il se pêche près des rochers. Le dernier type de rouget est le rouget du Sénégal qui est le moins coloré des 3, mais qui présente la chair la plus épaisse. Avec une taille plus petite de 20 cm, il est le rouget le moins cher du marché.

Par ailleurs, ce poisson, bien qu’il soit assez rare, est présent toute l’année. Néanmoins, il se déguste principalement vers la fin de l’année, du mois d’octobre à décembre. Ce qui le rend très célèbre dans toutes les cuisines du monde est que ce poisson de mer est très digeste. En étant un poisson semi-gras, il apporte le taux de lipide nécessaire à votre corps, sans trop de graisses. De plus, en consommant 100 g de rouget, vous obtiendrez 20 g de protides. Sa chair fine est également riche en vitamines, en iode et en phosphore. Alors, grâce à ses innombrables vertus et à son goût très savoureux, le rouget est assez cher et se cuisine principalement lors d’une occasion spéciale ou pour recevoir des invités. Sa préparation doit ainsi être bien méticuleuse pour faire ressortir son goût.

 

La préparation du rouget

Avant de pouvoir déguster un délicieux rouget chez soi, il est clair que le plat ne se fera pas tout seul, il faudra donc le préparer. Toutefois, vous devez d’abord choisir le bon rouget à mettre dans vos assiettes. Un bon rouget rime avec un rouget bien frais. Si vous n’êtes pas connaisseur de poisson, le choix n’est sûrement pas évident.

Alors, pour reconnaître un rouget frais, assurez-vous que l’œil du rouget soit brillant et bombé. De plus, il faut vérifier que la chair fine du poisson soit bien ferme. Pour un barbarin, sa couleur très vive témoigne également de sa fraîcheur. L’abdomen intact du rouget peut également être un signe à prendre en compte. Pour vous éviter une déception lors de la préparation et de la cuisson, vous devez donc être astucieux sur le choix du rouget à acheter.

Une fois que vous avez à votre disposition un rouget bien frais, vous pouvez dès lors commencer votre préparation. Pour ce faire, vous devez considérer le nombre de personnes pour qui vous allez cuisiner. Nous vous recommandons de prendre 200 g de rouget pour une personne comme référence. Commencez par écailler le poisson après l’avoir lavé extérieurement. Ensuite, vous devez vous assurer de bien vider le rouget, tout en prenant soin de bien le nettoyer à l’intérieur. Si vos rougets sont de petites tailles comme le cas du rouget du Sénégal, il n’est pas impératif de les vider.

Le foie du poisson peut vous être utile pour préparer une sauce, donc gardez-le. Enfin, séchez le rouget avec un tissu bien propre. Si vous ne voulez pas le cuire immédiatement, vous pouvez le conserver en le mettant directement dans le réfrigérateur. En revanche, si vous voulez le cuisiner le jour même pour savourer sa fraîcheur, vos ustensiles de cuisine doivent être prêts pour assurer une cuisson optimale. Pour avoir un filet de rouget, le mieux est de laisser au poissonnier le soin de le lever.

Le mode de cuisson à la poêle

Même si le rouget est le plus souvent cuit au four, pour en réaliser un en papillotes par exemple, nous vous conseillons d’utiliser la meilleure poêle antiadhésive de votre cuisine pour la cuisson. Pourquoi une poêle antiadhésive ? La réponse est simple. Sachant que cet ustensile dispose d’un revêtement composé d’une matière antiadhésive qui évite au rouget de coller à la poêle pendant la cuisson, vous n’aurez pas besoin de mettre beaucoup d’huile lors de la cuisson de votre poisson.

De plus, comparée à la cuisson au four, la cuisson à la poêle est plus pratique, et permet au cuisinier de suivre facilement son évolution. Puisque le rouget possède une chair très fine et fragile, sa cuisson nécessite plus d’attention. Il ne faut pas le laisser trop longtemps sur le feu afin d’éviter le durcissement de la chair.

Pour la cuisson, vous aurez donc besoin de poivrer l’extérieur de votre rouget selon vos goûts en ajoutant un peu de thym pour plus de saveur. Ensuite, mettez du beurre baratté salé dans la poêle et laissez-le mousser au feu doux. Si vous n’êtes pas fan de beurre, l’huile d’olive est une alternative pour huiler votre poêle. Versez alors un peu d’huile d’olive dans votre poêle antiadhésive et laissez chauffer l’huile quelques secondes. Une fois que le témoin de chauffe de la poêle est activé, vous pouvez déposer vos rougets dans la poêle en augmentant le feu doux en feu moyen.

Laissez cuire vos rougets jusqu’à ce qu’ils obtiennent une coloration jaune-ocre. Vous devez aussi les retourner pour avoir la même coloration sur l’autre face. Vous pouvez aussi ajouter le foie du rouget pour obtenir une sauce. Cette cuisson ne doit pas dépasser 5 minutes. Une fois la cuisson achevée, servez chauds vos rougets bien dorés, sur vos assiettes.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
DMCA.com Protection Status