Comment culotter une poêle en fonte pour la rendre antiadhésive ?

Dernière mise à jour: 26.11.20

Notre site Web est soutenu par vous, les lecteurs. Lorsque vous achetez via les liens sur notre site, nous pouvons gagner une petite commission d'affiliation. Consultez ici plus d'informations sur nous.

La fonte est une matière fiable lorsqu’il s’agit des ustensiles de cuisine que l’on utilise au quotidien, comme la poêle. Sachant qu’il présente à sa surface des microcavités qui la rendent adhésive, le culottage est le meilleur moyen de se débarrasser de cette propriété. Voici alors comment procéder pour atteindre cet objectif.

 

À quoi sert une poêle en fonte ?

Généralement, une poêle sert à dorer et à frire des aliments gras ou non, comme le poisson, la viande et les légumes. Elle peut aussi bien faire cuire complètement la nourriture ou tout simplement lui donner un aspect croquant, comme ce qui est le plus souvent le cas. La capacité la plus appréciable de la fonte est d’ailleurs sa grande conservation de la chaleur, qui s’obtient en contrepartie d’un chauffage lent. De ce fait, cette aptitude la rend adaptée à la préparation des plats mijotés à cuisson prolongée.

Sa capacité isotherme vous permet, en même temps, d’amener l’ustensile à table pour garder le repas au chaud en attendant que toute la famille soit réunie. Outre cette première capacité, la fonte est aussi utilisée en cuisine grâce à sa grande durabilité et robustesse ; il arrive même dans quelques scènes de ménage que cet accessoire de cuisine s’utilise en tant qu’arme pour ces dames ! À leur sortie de l’usine, les ustensiles fabriqués à l’aide de la fonte sont émaillés ou non traités. Ceci est fait en vue des utilisations futures de ces produits qui varient d’un usager à un autre.

 

Les avantages de la fonte en tant que matériau pour ustensile de cuisine

Pour apporter plus de détails en ce qui concerne les bienfaits obtenus avec la fonte, cette rubrique commence avec un avantage majeur. Sachez que la fonte est la seule matière qui procure un apport nutritionnel très utile à l’être humain, à savoir le fer. En effet, lorsque vous cuisinez des aliments acides avec la poêle, celle-ci contribue à faire croître le taux de fer incorporé. La fonte est également dépourvue de tout matériau toxique, et c’est là que réside toute sa singularité. Alors que les autres types de poêles (inox, acier, cuivre, pyrex) libèrent des toxines lorsqu’on y voit apparaître des rayures ; ce n’est pas le cas de la fonte.

Si son règne perdure dans le monde culinaire, c’est aussi grâce à son apport en matière de goût. Il a été prouvé que cette matière n’altère pas le goût, et n’interfère pas non plus dans la fusion de goûts de plusieurs ingrédients. En ce qu’il s’agit de la friture, elle nécessite moins de matière grasse pour faire le travail, ce qui lui a valu son appellation de poêle magique. La fonte, c’est aussi une grande robustesse, une excellente répartition de la chaleur et une meilleure polyvalence avec les divers modes de cuisson.

 

Qu’est-ce que le culottage ?

Avant tout, il est important de connaître le procédé que l’on nomme culottage, s’agissant des ustensiles de cuisine. Dérivant de la racine « culotter »à laquelle on a ajouté le suffixe « -age », ce mot s’utilise en tant qu’action de culotter ou plus précisément, action de forcer l’homogénéisation d’une surface spécifique, en parlant de pipe et d’autres accessoires comme ici.

Pour la poêle en fonte, le culottage est d’une importance capitale, car elle conditionne la qualité de cuisson obtenue avec l’ustensile. Cette action est d’ailleurs incontournable, car elle sert à combler les imperfections naturelles de la fonte en tant que poêle. Si vous avez déjà eu l’occasion d’observer une poêle en fonte encore non traitée, vous avez sûrement remarqué très vite que la surface de la poêle est plus ou moins poreuse. Alors que ces pores vont justement vous poser des soucis, une fois qu’arrive le moment de cuisiner avec l’ustensile.

Afin de venir à bout de ces microcavités qui vont vous gêner, il convient d’effectuer le procédé de culottage que l’on vient d’expliquer. Cette opération aura pour effet de boucher ces pores et rendre la poêle plus économique et plus pratique. Ce faisant, cette opération se fera automatiquement sans une action particulière de votre part. Au bout de 40 utilisations hebdomadaires de la poêle, le culottage s’intensifiera jusqu’à complètement boucher les différents pores des parois internes et externes.

Comment rendre une poêle en fonte antiadhésive ?

Pour en venir au vif du sujet, le culottage et, donc, l’obtention d’une caractéristique antiadhésive de la poêle en fonte ne peuvent se faire qu’en utilisant votre ustensile. En effet, le culottage consiste à utiliser la poêle jusqu’à ce que la matière grasse étouffe entièrement les microcavités de la surface de cuisson. Cependant, il existe des manières d’accélérer le processus de culottage pour que les 60 % de porosité de la fonte se comblent le plus rapidement possible.

Pour les petites pièces, il faut commencer par huiler la partie intérieure et extérieure de la poêle avec de l’huile de tournesol. Une fois que vous avez terminé, mettez la poêle à l’envers sur un papier aluminium dans le four préalablement chauffé à 200 °C. Il faudra ensuite attendre un laps de temps de 20 minutes avant de la sortir et la laisser refroidir d’elle-même à l’air libre. Ce procédé est à répéter autant de fois qu’il sera nécessaire, avant de voir apparaître sur les parois la couleur noir matte.

Si vous avez de grands ustensiles de cuisine en fonte qui ont également besoin de culottage, le procédé ne sera pas identique comme pour les petites pièces. Pour les grandes pièces, chauffez l’ustensile à une température de 270 °C et commencez à enduire d’huile la surface de cuisson, c’est-à-dire toute la partie interne.

Remettez-le ensuite sur le feu le temps que l’huile sèche complètement, à savoir un temps de cuisson entre 5 et 10 minutes. Répétez pareillement le processus en veillant à diminuer la quantité d’huile avec le temps de cuisson. Lorsque vous commencez à voir que l’ustensile devient marron foncé, ou bien noir avec une teinte de vernis, le culottage a fonctionné, et le processus est terminé.

Diverses poêles en fonte sont sur le marché, cet article nous a exposé les points forts, aussi bien diététiques qu’ergonomiques, de cet outil de cuisson. Vous avez ici notre sélection des meilleures offres de poêles en fonte, qui devront désormais figurer parmi les ustensiles incontournables de nos cuisines.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
DMCA.com Protection Status