Prêt immobilier sans apport : est-ce possible ?

Dernière mise à jour: 22.04.24

Notre site Web est soutenu par vous, les lecteurs. Lorsque vous achetez via les liens sur notre site, nous pouvons gagner une petite commission d'affiliation. Consultez ici plus d'informations sur nous.

 

Lors de l’octroi d’un crédit immobilier, la plupart du temps, on vous exige un apport personnel. Et si vous n’en avez pas ou si vous l’avez déjà utilisé dans un autre projet, est-ce toujours possible de se voir accorder ce prêt ? Voilà une question à laquelle nous allons répondre à travers cet article.

 

Qu’appelle-t-on apport personnel ?

Lors d’un prêt immobilier, deux principales questions figurent dans le questionnaire auquel vous devez répondre : Avez-vous un apport personnel ? A combien s’élève-t-il ? L’apport personnel est une somme que doit disposer l’emprunteur indépendamment du montant qu’il veut emprunter et qu’il pourrait injecter dans son projet immobilier. Il s’agit d’une somme que l’emprunteur devrait détenir avant de contracter le crédit.

En comparant différents prêts à travers des sites comparateurs comme Prêt-Équitable, vous pouvez vous renseigner sur les conditions d’octroi de crédit de chaque établissement financier qui vous intéresse tout comme le montant de cet apport. Toutefois, généralement, ces établissements demandent un apport personnel qui représente au moins 10 % du montant du crédit.

Les banques considèrent cet apport comme nécessaire et la qualité de votre dossier peut être jugée en fonction de son montant. En effet, il s’agit d’une sorte de garantie pour le prêteur, car il donne une idée sur votre capacité à épargner et que vous serez en mesure de réaliser sérieusement le remboursement.

La somme qui correspond à cet apport personnel sert à la base à la couverture des frais annexes au prix du logement, incluant frais de dossier, frais de notaire et frais de courtage s’il y en a. Ce montant peut trouver sa source de votre épargne, d’une donation, d’un héritage ou de la vente d’un bien.

 

Peut-on emprunter sans apport ?

Vous avez un projet immobilier et avez besoin de financement pour le réaliser. Toutefois, vous n’avez pas d’apport personnel qui est un élément clé de votre dossier à proposer aux établissements financiers. Est-il possible de se voir accorder ce prêt sans apport ? La réponse est oui, même si l’obtention d’un tel crédit est plus compliquée qu’un prêt avec apport personnel.

Un prêt sans apport personnel amène les établissements de crédit à se poser différentes questions sur la gestion des comptes et des dépenses personnelles de l’emprunteur. Raison pour laquelle, il est important d’avoir un excellent profil pour en bénéficier.  

Certaines banques, pouvant être régionales ou nationales, octroient des crédits sans apport sous forme de prêt 110%. En effet, l’établissement finance 100% du montant d’achat de l’immobilier auquel s’ajoute un financement de 10% pour les frais annexes.

Il faut savoir que tout le monde n’est pas éligible à ce type de prêt sans apport. De nombreux paramètres sont considérés par les établissements qui accordent ces crédits, dont l’âge, le revenu, la stabilité, le taux d’endettement et la tenue des comptes de l’emprunteur.

Crédit immobilier sans apport : comment l’obtenir ?

Un prêt immobilier sans apport s’obtient avant toute chose en présentant un dossier solide et complet au prêteur pour prouver que vous êtes sérieux et que la réalisation du projet dans les meilleurs délais vous tient vraiment à cœur.

Il est important que votre profil emprunteur soit impeccable. Il faut avoir un emploi stable, CDI ou fonctionnaire. Il serait mieux d’avoir un revenu correct avec un taux d’endettement de moins de 30 %. Il faut aussi avoir une bonne capacité d’épargne, du moins durant les derniers mois qui précédent l’emprunt, quel qu’en soit le montant. Il est important d’avoir une bonne tenue de comptes et de présenter une gestion logique de vos finances. L’absence de crédits ou de découverts bancaires, du moins quelques mois avant cette demande de prêt immobilier, serait un atout.

Votre âge constitue un paramètre important dans cette demande de crédit immobilier sans apport. Le mieux est d’avoir un profil jeune. En effet, il serait plus logique de convaincre l’établissement prêteur sur le fait que vous voulez accéder à la propriété, mais vous n’avez pas encore pu réunir l’apport personnel exigé n’ayant travaillé que depuis quelques années.

Les établissements prêteurs présentent également plus de souplesse à l’octroi de crédit immobilier sans apport lorsque l’achat de l’immobilier constitue un investissement locatif. Dans cette condition, vos futurs loyers peuvent vous aider à la couverture des mensualités du crédit accordé constituant ainsi un minimum de garantie pour le prêteur.

Par ailleurs, vous aurez plus de chance de financer votre projet immobilier à travers un prêt sans apport si vous êtes déjà propriétaire d’une résidence principale. Le prêteur peut ainsi avoir plus d’assurance sur votre capacité de remboursement si votre profil emprunteur est convaincant.  

Différents documents peuvent vous être demandés selon l’établissement prêteur pour mieux connaître votre situation professionnelle, financière et familiale. Les fournir en totalité dans un meilleur délai est important pour montrer votre sérieux. Alors, dans ce cas, mettez rapidement en service votre imprimante multifonction pour les imprimer et les présenter sans tarder !

 

Quelle alternative si le dossier n’est pas solide ?  

Pour un profil emprunteur qui ne convainc pas pour accéder à un prêt immobilier sans apport personnel, vous pouvez demander un prêt complémentaire pour vous aider à combler l’absence de cet apport. Certains prêts que l’on appelle prêts aidés se destinent à cette fin.

Le PTZ ou prêt à taux zéro par exemple est souvent employé dans le financement d’une partie de l’achat ou de la construction d’une résidence principale. Il est proposé à un taux zéro. Un autre prêt aidé, le prêt action logement s’obtient pour le financement d’une partie de l’achat ou de la construction d’une résidence principale aussi. Son taux est réduit et il faut s’adresser à son employeur pour se le voir accorder.

Pour ce qui est du PAS ou prêt à l’accession sociale qui est aussi un autre prêt aidé, il s’agit d’un crédit conventionné. Ce prêt se destine aux ménages modestes afin qu’ils accèdent à la propriété. Ce crédit peut permettre le financement de l’achat de l’immobilier jusqu’à 100% sous certaines conditions.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES

DMCA.com Protection Status