Comment faire pour diminuer sa consommation d’alcool ?

Dernière mise à jour: 20.04.21

Notre site Web est soutenu par vous, les lecteurs. Lorsque vous achetez via les liens sur notre site, nous pouvons gagner une petite commission d'affiliation. Consultez ici plus d'informations sur nous.

 

Lorsque la consommation d’alcool devient une habitude à laquelle il est difficile de se séparer, cela signifie que la personne commence à être dépendante. Pourtant, il existe des solutions qui peuvent permettre de réduire la consommation avant l’étape de l’arrêt définitif. Nous allons donc vous dévoiler les astuces pour boire moins d’alcool.

 

Tout savoir sur l’alcoolisme

Pour un alcoolique, il est difficile de se rendre compte de son addiction et il ignore également comment diminuer le degré d’alcool dans son organisme. Toutefois, il y a quelques symptômes qui ne trompent pas lorsqu’une personne est dépendante. Cette dernière n’a plus de contrôle sur la manière dont elle boit. Cela dit, elle ressent en continu le besoin d’en consommer et il lui arrive même de finir plusieurs bouteilles en quelques heures. 

Ce n’est pas tout, car la victime a aussi des difficultés à arrêter même après plusieurs reprises. Certains ont renoncé à des activités ou des événements importants afin d’assouvir leur désir d’alcool tous les soirs. Il arrive très souvent qu’il y ait des altercations avec d’autres personnes. De leur côté, les buveurs sont aussi victimes de problèmes psychologiques, notamment les sentiments de tristesse ou d’anxiété qui peuvent même aboutir à la dépression.

En réalité, il y a plusieurs paramètres qui peuvent inciter un individu vers l’abus d’alcool. Ces facteurs peuvent avoir des origines sociales, mentales ou environnementales. En plus, plusieurs études ont démontré que cette dépendance pourrait avoir des prédispositions génétiques. Par ailleurs, au fur et à mesure qu’un sujet consomme de l’alcool, il y a des changements qui s’opèrent au niveau de certaines zones du cerveau, notamment celles qui affectent le plaisir. 

Ce phénomène engendre une stimulation importante du système de récompense. Par conséquent, la personne ressent à tout moment l’envie de boire pour profiter de l’agréable expérience. Dans certains cas, la dépendance est déclenchée par des événements qui se sont récemment produits, notamment les soucis financiers ou familiaux ou les décès.

Les étapes à suivre pour la réduction de la consommation d’alcool

Il est particulièrement difficile de ne pas boire de l’alcool, même pendant une journée, pour les personnes dépendantes. C’est pourquoi nous allons vous guider pas à pas pour vous aider à réduire peu à peu votre consommation.

 – Faire une mise au point sur vos habitudes

Vous pourriez être tenté de boire de l’alcool lors de nombreux évènements, notamment les sorties entre amis, les déjeuners d’affaires ou en famille ou même lorsque vous vous retrouvez seul chez vous. Dans cette première phase, il est donc important de définir si votre consommation est juste un plaisir, une nécessité ou si vous n’arrivez pas à contrôler votre envie de boire. Aussi, c’est le bon moment pour réfléchir aux conséquences de cette mauvaise habitude.

En apprenant à cerner un peu mieux vos habitudes, vous aurez plus de possibilités d’échapper à ces circonstances. Après cela, vous pouvez penser à ce que vous pourriez entreprendre pour y remédier. Cette étape est importante pour prévoir les activités que vous pourriez faire afin de détourner votre envie et profiter de tous les bienfaits de ne pas boire d’alcool.

 – Faire la liste des avantages de cette nouvelle habitude

En plus de toutes les astuces pour boire moins d’alcool que vous pouvez adopter, il est aussi nécessaire que vous réfléchissiez aux bénéfices que vous aurez en réduisant votre consommation. Il s’agit d’une phase importante qui aide à renforcer votre motivation. En essayant de boire moins, vous serez toujours en bonne santé. En adoptant cette nouvelle habitude, vous aurez plus d’énergie pour affronter vos journées et vous dormirez beaucoup mieux la nuit. Aussi, vous aurez la capacité de contrôler vos colères et vous ferez également d’importantes économies.

 – Demander de l’aide extérieure

Même en prenant conscience des bienfaits de l’arrêt d’alcool, vous pourriez avoir du mal à échapper à votre accoutumance. Dans ce cas, n’hésitez pas à en parler à votre médecin. Vous pourriez également avoir besoin de l’aide d’un psychologue ou d’un expert en addictologie pour vous en sortir.

N’hésitez pas à demander l’aide de l’un de vos proches ou pourquoi pas de tous ceux qui vous entourent. Chaque membre de votre famille peut contribuer à votre réussite à passer cette étape de votre vie si vous estimez que leur aide vous sera primordiale : vos parents, vos frères et sœurs, votre conjoint et même vos enfants. C’est pareil pour vos amis proches ou lointains, bref tous ceux qui peuvent contribuer à vous faire oublier l’alcool dans votre vie seront les bienvenus. 

Ne restez pas indifférent à leurs conseils si vous trouvez qu’ils cherchent à vous aider à sortir de cette mauvaise passe. Ne soyez pas tenté par l’envie de leur cacher vos soucis parce que vous avez honte de leur exposer votre situation. Rien que le partage peut participer à alléger le poids qui vous conduit à boire autant. 

Les mauvaises fréquentations sont à éviter, essentiellement ceux qui vous poussent à boire plus qu’il ne le faut ou qui ne vous feront jamais sortir de ce problème. Ceux qui ont l’esprit négatif sont également à éviter à tout prix dans ce genre de situation. Vous avez besoin de côtoyer des gens qui vous feront avancer et non pas ceux qui peuvent vous faire reculer. 

 

Réduire la consommation d’alcool avec des plantes

Si le vin sans alcool est une des premières solutions envisagées, les remèdes à base de plantes constituent également une très bonne alternative pour les personnes qui se demandent comment arrêter de boire de l’alcool naturellement. Cela dit, ils ne provoquent aucun effet secondaire que ce soit au niveau des fonctions corporelles ou du cerveau. 

Il s’agit en réalité de tisane que vous préparez vous-même à base de plantes destinées à éliminer les toxines dans tout l’organisme tout en diminuant le désir de boire de la bière tous les jours. Ceci dit, ce sont des plantes qui réduisent la production de dopamine qui est d’ailleurs stimulée par la consommation d’alcool. Grâce à ces conseils, vous saurez quoi boire pour remplacer l’alcool.

 – Le gingembre

Si vous cherchez des astuces pour boire moins d’alcool, alors nous vous conseillons d’utiliser cette plante. Concernant la préparation, commencez par broyer les racines et prenez-en dans une petite cuillère que vous allez faire bouillir dans de l’eau pendant une demi-heure. Au bout de 30 min, consommez cette préparation avant de boire de l’alcool puisqu’il s’agit d’un remède de grand-mère pour dégoûter de l’alcool.

 – La camomille

Connue pour ses nombreuses vertus thérapeutiques, cette plante est recommandée pour le traitement des symptômes de sevrage engendré par la diminution d’insomnie et de nausée du médicament. De cette manière, la désintoxication se déroule sans souffrance.

 – Le thé vert

Le thé vert qui trouve son origine en Chine a toujours été utilisé à travers les années pour détoxifier le corps. Cela dit, la consommation de cette boisson aide à éliminer les toxines qui se sont accumulées tout au long de la période de consommation d’alcool en vue de purifier tout l’organisme.

 – Le Kudzu

Si vous êtes en quête d’alternatives pour arrêter de boire avec les plantes, alors le kudzu est l’une des solutions les plus efficaces. Il s’agit d’une végétation qui s’utilise traditionnellement pour diminuer les accoutumances liées à l’alcool. Sa consommation est indispensable pour tous les sevrages puisqu’il contient de la daidzine qui réduit significativement l’envie de boire de l’alcool. De plus, il permet de modérer les effets ressentis durant le sevrage tout en agissant comme un antistress. Cela dit, il peut aider à retrouver le bien-être général.

 – Le Millepertuis

Cette herbe traditionnelle est particulièrement prisée pour sa capacité à éliminer les toxines dans tout le corps. De plus, elle permet de traiter tous les symptômes de sevrage lorsque vous avez décidé de réduire la quantité d’alcool consommée.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
DMCA.com Protection Status