Comment calculer le taux d’alcool pur dans un verre consommé ?

Dernière mise à jour: 26.10.21

Notre site Web est soutenu par vous, les lecteurs. Lorsque vous achetez via les liens sur notre site, nous pouvons gagner une petite commission d'affiliation. Consultez ici plus d'informations sur nous.

 

Depuis de nombreuses années, on évoque souvent les limites liées à la consommation d’alcool. Pourtant, la plupart des buveurs ignorent tout concernant la correspondance entre les boissons alcooliques ainsi que la quantité d’alcool pur qu’ils ingèrent. Dans cet article, vous allez apprendre à faire un simple calcul du taux d’alcool qui est très pratique lorsque vous devez encore conduire.

 

Calculer la quantité d’alcool pur consommée

Faire le calcul de l’unité d’alcool n’est pas toujours évident, pourtant c’est une opération indispensable dans de nombreuses situations. Grâce à ces formules assez simples, vous aurez plus de précisions sur ce sujet. Pour gagner du temps, vous pouvez également utiliser un calculateur d’alcool.

Sachez alors qu’un verre de vin de 10 cl de 12° contient 10 g d’alcool pur, c’est-à-dire une unité d’alcool selon le tableau de l’INPES. Pour les bouteilles, le degré d’alcool indiqué correspond au taux d’alcool volumique compris dans le récipient. Pour faire plus simple, un vin de 12° contient donc 12 % d’alcool, peu importe la quantité de la bouteille.

Cela dit, nous savons qu’1L ou 100 cl d’alcool pur = 800 g

1 L ou 100 cl de vin contient 12 % d’alcool à 12°

Pourtant 12 % d’1 L représente aussi 12 % de sa masse

Ce qui fait 800g x 12% = 96g

On peut donc en déduire que 1 L de vin = 96 g d’alcool

Tandis que 10 cl de vin = 10×96/100, soit 9,6 g

Cependant, il se pourrait que ce calcul d’unité d’alcool ne soit pas encore très clair, ainsi nous allons vous donner un autre exemple pour vous éclairer davantage.

1 L de vermouth contient 18 % d’alcool, soit 18°

800g x 18% = 144g d’alcool

Cela signifie donc qu’1 L de cette boisson contient 144 g d’alcool

9 cl de vermouth = 9×144/100, c’est-à-dire 12,96 g

Il vous suffit donc de suivre la même formule pour connaître le degré d’alcool dans le champagne ou de toutes autres boissons alcoolisées.

Par ailleurs, le calcul du taux d’alcoolémie est aussi nécessaire pour savoir si vous respectez les rapports indiqués dans la loi en vigueur. En effet, suite à une soirée bien arrosée, il est fort probable que vous ayez dépassé la limite de 0,5 g même en buvant dans un verre standard d’alcool.

Voici donc la formule permettant de faire le calcul d’alcoolémie très rapidement :

Quantité totale de l’alcool ingérée en g/(le poids x le coefficient de diffusion)

Aussi, le coefficient est de 0,6 pour les femmes contre 0,7 pour les hommes

Prenons l’exemple d’une femme de 56 kg qui boit 2 verres de vin à 12 °.

Celle-ci a donc consommé 9,6 gx2, soit 19,2 g d’alcool

Voici donc le calcul 19,2/(56×0, 6)=0,57 g

D’après ces chiffres obtenus avec le calcul de l’unité d’alcool, nous pouvons donc affirmer que cette femme se situe en dessus de la limite qui est de 0,5 g avec la quantité de vin qu’elle a bu. Grâce à ces opérations très simples à faire, vous pouvez mieux maîtriser votre consommation afin de vous conformer aux normes imposées par l’INPES. En outre, de nombreux sites proposent un calculateur de boisson qui permet d’effectuer facilement et rapidement ces calculs.

 

Apprendre à maîtriser sa consommation d’alcool

Certes, il est nécessaire d’apprendre comment calculer le degré d’alcool que vous avez ingéré, en revanche il est encore plus important de modérer autant que possible votre consommation. Ceci vous permet par la suite d’échapper totalement à cette mauvaise habitude qui perdure depuis des années. Il s’agit principalement d’adopter de nouveaux gestes simples, mais qui peut vous aider à mieux contrôler votre addiction pour limiter ses effets, que ce soit sur votre santé ou sur votre quotidien.

Cela dit, si vous ressentez de la soif, privilégiez l’eau, mais non pas de l’alcool qui ne permet pas de calmer votre envie de boire. Puis, lorsque vous prévoyez de consommer de l’alcool, n’oubliez pas de manger afin de ménager votre estomac. C’est une habitude que vous devriez adopter en vue de préserver votre santé.

Dès le départ, fixez-vous une limite qu’il ne faudrait pas dépasser sous aucun prétexte. Vous pouvez par exemple définir le nombre maximal de verres que vous allez consommer. Aussi, il est fortement déconseillé de mélanger différentes boissons alcoolisées, sinon vous risquez de vous enivrer très rapidement. De plus, les effets que vous ressentirez plus tard sont beaucoup plus importants, notamment la gueule de bois et le mal de tête insupportable.

Il se pourrait que vous ayez l’habitude d’accompagner vos repas avec du vin. Dans ce cas, vous pouvez remplacer peu à peu ce dernier avec de l’eau, que vous soyez à la maison ou au restaurant. En outre, lorsque vous buvez, faites-le dans un verre, mais non pas avec la bouteille afin de limiter votre consommation.

Quand vous vous sentez fatigué ou stressé, évitez de toucher à l’alcool. En effet, vous aurez tendance à augmenter la dose pour tenter d’arranger la situation. Enfin, essayez de moins fréquenter des personnes et des lieux qui peuvent vous inciter à la consommation.

Les avantages d’arrêter l’alcool

Beaucoup d’études ont clairement démontré qu’arrêter de boire de l’alcool apporte de nombreux impacts positifs, que ce soit sur la santé physique ou mentale. En faisant le point sur ces effets, vous serez certainement plus motivé pour mieux contrôler votre addiction.

Après quelques verres, il est plus facile de s’assoupir puisque le sommeil vient plus vite. Par contre, la qualité de l’endormissement n’est pas au rendez-vous. En revanche, si vous ne consommez pas d’alcool alors vous profitez d’un sommeil beaucoup plus réparateur afin de vous lever en pleine forme.

Au réveil, vous n’aurez plus la gueule de bois et vous serez beaucoup plus énergétique pour aller travailler ou pour effectuer vos tâches quotidiennes. De plus, quand vous ne touchez pas à l’alcool, alors ceci augmente le système immunitaire pour vous aider à lutter contre les maladies diverses. Par conséquent, vous restez en bonne santé.

En faisant l’impasse sur la consommation de cette boisson et en privilégiant le vin sans alcool, vous améliorez aussi vos facultés. Cela dit, vous pouvez vous concentrer beaucoup plus facilement et vous aurez également une très bonne mémoire. Quand vous pratiquez une activité physique, alors votre corps récupère beaucoup plus rapidement. Pour terminer, vous pourriez mettre de l’argent de côté étant donné que vous ne dépensez plus un sou pour l’achat de boisson alcoolisée.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES

DMCA.com Protection Status