Comment poncer mon parquet pour le rénover ?

Dernière mise à jour: 25.11.20

Notre site Web est soutenu par vous, les lecteurs. Lorsque vous achetez via les liens sur notre site, nous pouvons gagner une petite commission d'affiliation. Consultez ici plus d'informations sur nous.

 

 

Le parquet se distingue par son design satiné, élégant et discret. Il est agréable au toucher et est très décoratif. Au fil du temps, des traces et des rayures peuvent abîmer ou réduire l’éclat de ce revêtement de sol. Pour lui redonner du cachet, la meilleure solution est de le poncer.

 

Les différents types de parquets à poncer

Avant toute chose, sachez que le ponçage peut diminuer l’épaisseur du parquet. Du coup, vous devez veiller à ce qu’il soit bien épais avant de réaliser le travail. En outre, l’installation de votre revêtement de sol doit être solide. Dans le cas contraire, effectuez toutes les réparations nécessaires. De ce fait, si les lattes se détachent, il faut les réparer avant de poursuivre le ponçage. Notons que cette opération n’est pas recommandée pour certains types de parquets.

Vous pouvez parfaitement poncer votre parquet s’il est en bois massif. De même si votre revêtement de sol se compose de lattes en fougère, de point mosaïque, hongrie ou Noël, le ponçage peut également se faire. Lors du ponçage, vous devez faire attention à poncer le sol dans le sens des fibres du bois. Les parquets contrecollés peuvent être poncés. Cependant, vous devez faire attention à leur épaisseur. Effectivement, si le revêtement est fin, il faudra recourir à une machine spéciale. Le ponçage est déconseillé aux parquets stratifiés.

 

Les gestes à adopter pour poncer un parquet

 

Astuces pour un ponçage de qualité

Si vous décidez d’entreprendre ce travail vous-même, il vous faut poncer votre parquet dans le bon sens. De cette manière, vous obtiendrez des parquets moins striés et plus esthétiques après la vitrification. Par exemple, les parquets à pose droit doivent être poncés dans le sens des lames. En d’autres termes, vous les poncez en suivant les fibres du bois. Concernant les parquets à chevrons, suivez simplement le sens des lattes en prenant soin d’alterner les diagonales. S’agissant des revêtements mosaïques, vous devez les poncer en direction de la source de lumière.

 

Les préparations à ne pas négliger

En fonction de la surface de votre pièce, le ponçage peut prendre du temps. Préalablement à cette opération, vous devez nettoyer soigneusement le sol. Profitez également de cette occasion pour réparer les fissures, les clous, etc. Lorsque vous effectuez votre travail, pensez à ouvrir vos fenêtres et à bien fermer votre porte. Cela vous permet de contenir les poussières et faciliter le nettoyage. Vous devez aussi vous équiper d’une paire de lunettes, de gants, d’un masque de protection et d’un casque antibruit. Concernant les outils, vous pouvez utiliser un papier abrasif ou une ponceuse munie d’un disque à grain moyen.

Les techniques pour poncer un parquet efficacement

 

Vider tous les meubles

Le meilleur moyen pour rénover une pièce en parquet est d’utiliser une ponceuse qui soit adaptée aux caractéristiques de ce revêtement de sol. Avant d’entreprendre le ponçage, il est fortement conseillé de dégager tous les meubles. D’autre part, il faut également enlever les vis, les barres de seuil et tout obstacle sur le sol pouvant entraver votre travail.

Concernant le ponçage, il est recommandé de poncer votre sol à trois reprises pour un résultat impeccable. Tout au long du ponçage, il est nécessaire d’utiliser un grain de plus en plus fin. Les deux premiers passages permettent de supprimer les taches, les saletés, les petites différences au niveau des lattes, les aspérités et surtout la couche de vernis endommagée. Le troisième passage permet d’éliminer les stries du gros grain et de les lisser. La surface sera plus douce. Du coup, il sera plus facile d’appliquer les nouvelles couches de vernis.

 

Méthode pour poncer

Lors du premier passage, optez pour un grain gros 40 si le sol est très sale. Un gros grain de 60 ou 50 peut également faire l’affaire. Un grain moyen, 80 à 100, convient parfaitement pour le deuxième passage. Un grain fin de 120 serait l’idéal pour terminer le ponçage. Certaines zones sont difficiles à poncer. C’est notamment le cas des zones proches des plinthes. Par conséquent, il est préférable de poncer le parquet manuellement ou d’utiliser une ponceuse d’angle. Les bordurettes sont également très efficaces.

Rendez votre travail plus facile en commençant par les extrémités, puis l’ensemble de la pièce. Pour optimiser le résultat, dégagez la poussière entre chaque passage de la ponceuse en vous servant d’un aspirateur. Ensuite, servez-vous d’un chiffon humide pour nettoyer la surface et d’une serpillère pour la sécher. Une fois le ponçage terminé, le parquet est mis à nu. Il est donc très sensible aux teintes ainsi qu’aux traces. Du coup, pensez à porter des chaussures propres pour ne laisser aucune trace.

 

Le ponçage manuel d’un parquet 

Il arrive parfois que certaines zones soient difficiles d’accès. Du coup, vous ne pourrez pas les atteindre avec une ponceuse. Dans ce cas, vous pouvez vous servir d’un papier abrasif ou d’une cale à bois. Toutefois, l’utilisation de ces outils nécessite une certaine force pour obtenir le résultat souhaité. C’est pourquoi cette technique de ponçage peut être éprouvante.

De plus, elle est moins efficace. L’autre alternative est de poncer le parquet avec une ponceuse rotative. Cette dernière offre une plus grande efficacité et une meilleure maniabilité. D’autre part, elle facilite le ponçage de chaque recoin, plus particulièrement, dans les angles, sous les radiateurs et les prises, etc.

Où trouver une ponceuse à parquet ? 

La ponceuse à parquet est parfaite pour les zones spacieuses et accessibles de la pièce. Dans le cas où vous n’en possédez pas, sachez qu’il est possible de la louer. D’autre part, la location peut être une solution intéressante puisqu’elle vous fait profiter d’une large gamme de modèles. Certains sont même équipés d’un système de récupération de poussière ou d’une zone de spécialisation rendant votre travail facile et rapide.

Avant de poncer, il est important de bien choisir les matériels adaptés, mais également de préparer soigneusement la pièce. Du coup, si vous n’avez pas envie de vous encombrer avec tous les petits détails, vous pouvez aussi confier votre projet à un professionnel.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
DMCA.com Protection Status