Comment fonctionne un lecteur MP3 ?

Dernière mise à jour: 22.10.20

Le mode de restitution de la musique n’a eu de cesse d’évoluer depuis la moitié du siècle dernier. Du support disque vinyle à la version aujourd’hui presque dématérialisée, les différents formats se sont succédé. Le mode mp3 est aujourd’hui toujours en vogue, voici quelques détails sur son mode de fonctionnement.

 

Origine du MP3

Vers la fin du XXe siècle, la technologie du son et de l’image a avancé à pas de géant, révolutionnant en particulier le monde de la musique. Initié par l’Institut Fraunhofer durant l’année 1987, un système de compression du son constitue le levier principal qui fait la force de cette technologie de restitution du son. Cinq ans plus tard, le groupe de travail MPEG, de l’anglais Movie Pictures Experts Group, l’adopte durant un certain temps pour ses propres produits cinématographiques.

Elle intègre alors la partie audio de la première version des œuvres de l’époque, et également soumise à une compression vidéo, connue sous l’extension Mpeg1. Mais cette période n’a duré que très peu de temps, la version supérieure arrivant à terme assez rapidement, sous son appellation Mpeg2. Ce format sert aujourd’hui encore pour la plupart des formats DVD, intégrant à la fois une technologie d’image et de son compressés. Le nom officiel de MP3 a été adopté à cet instant, représentant l’acronyme de Mpeg Audio MP3 Layer-3.

 

Le matériel MP3

Si la technologie a connu cette avancée sans précédent, les moyens de restitution ont, de leur côté également, subi des modifications en conséquence, de manière à pouvoir procurer la meilleure expérience à l’utilisateur. Le matériel se représente généralement par les outils et équipements utilisés aujourd’hui, avec des formes spécifiques ou plus habituelles. Le premier accessoire qui permet de faire fonctionner un fichier MP3 se matérialise par le baladeur CD MP3. Inspiré du traditionnel Walkman, il reprend plutôt les caractéristiques du baladeur CD, qui accueille donc un disque laser au lieu de la cassette à bande magnétique.

La mobilité étant aujourd’hui un maître mot en matière de technologie, les spécialistes de sonorisation et de diffusion musicale ont cogité pour fabriquer un petit appareil dédié à la lecture de musique sous format MP3. En digne représentant de la technologie miniaturisée, un tel appareil vous permet aujourd’hui de disposer de toute votre discothèque dans un accessoire à peine plus gros qu’un briquet pour les plus petits, et de la taille d’une moitié de smartphone dans un cas plus général. Au besoin, vous avez ici notre sélection des meilleurs offres en la matière.

En même temps, d’autres équipements plus habituels comme les ordinateurs ou les smartphones vous permettent également aujourd’hui de jouer de la musique au format MP3. Certains nécessitent une application spécifique, d’autres disposent simplement de logiciels compatibles existant déjà dans ces outils informatiques.

 

Fonctionnement du lecteur MP3

Si l’exécution de la lecture sur un ordinateur reste assez intuitive, le fonctionnement du lecteur MP3 s’avère être un peu plus complexe. Avant tout, il importe de savoir que le principal atout du lecteur MP3 se situe au niveau de sa capacité. Si l’on prend le cas de disques laser par exemple, un CD contenant des fichiers audio dans un format analogique classique pourra au maximum contenir un total de 600 à 700 Mo de musique, soit un peu plus d’une dizaine de chansons. Pour le même support laser, vous pourrez loger jusqu’à 150 chansons au format MP3. Dans cette optique, le lecteur MP3 peut aujourd’hui contenir de 10 à 30 Go de musique, autrement dit, des millions de chansons que vous pouvez d’ailleurs classer en autant de catégories et de listes de lecture selon vos besoins.

Cette capacité s’explique par le principe de fonctionnement du lecteur, qui se résume en une suite de compressions et de décompressions, pour restituer un son proche de la qualité d’un CD dans vos écouteurs.

Dans un premier temps, chaque morceau musical est enregistré dans un format analogique, avec la taille conséquente connue, et les différents niveaux de bruits parasites pouvant altérer la qualité générale. La conversion au format MP3 consiste à récupérer les sons réellement utiles, c’est-à-dire que l’oreille humaine peut percevoir.

L’audition humaine capte les signaux de 20 à 20 000 Hz, au-delà de cette plage, tout est inaudible. La conversion en MP3 consiste alors à supprimer tous les sons figurant hors de ce domaine de définition, et tous les autres bruits parasites, par compression du fichier. C’est pourquoi une chanson de 50 Mo au format wav ne fera pas plus de 4 Mo après compression au format MP3, en conservant tout de même la quasi-totalité de sa qualité sonore.

Une fois intégrée dans le lecteur MP3, la chanson est donc convertie dans un format numérique, autrement dit, transformée dans un codage représenté par une suite successive de 1 et de 0. Cette configuration lui permet non seulement de n’occuper qu’une place infime dans tout l’espace de stockage fourni par le lecteur MP3. En outre, elle conserve l’essentiel de la qualité que l’oreille humaine pourrait percevoir avec un CD habituel.

Mais le point essentiel du fonctionnement d’un lecteur MP3 se représente au moment où vous sélectionnez un titre pour le diffuser. En validant votre sélection, le morceau dans sa version numérique est transmis vers un microprocesseur, encore appelé décodeur. Celui-ci va décompresser le fichier, pour le ramener à un format proche de l’analogique, mais sans les bruits inutiles et les parasites qui ont été éliminés lors de la phase de compression. Ce son libéré va alors se diffuser dans vos écouteurs, simulant la puissance de la version analogique, mais avec la qualité du numérique.

Durant la même période, le processeur transmet les informations relatives au fichier en cours de lecture vers l’écran du lecteur MP3, notamment le titre, l’album, la date et les autres détails concernant le fichier. Il indiquera en même temps le taux de transfert des données de lecture, appelé bitrate. Plus cette notion est élevée, plus l’expérience d’écoute sera satisfaisante. En général, un bon lecteur MP3 doit fournir un bitrate de 128 kbit/s pour une lecture optimale.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
DMCA.com Protection Status