Le premier ordinateur portable et son évolution jusqu’à nos jours

Dernière mise à jour: 25.10.21

Notre site Web est soutenu par vous, les lecteurs. Lorsque vous achetez via les liens sur notre site, nous pouvons gagner une petite commission d'affiliation. Consultez ici plus d'informations sur nous.

 

L’informatique en général devient un sujet inévitable dans la vie quotidienne de notre époque. Plus précisément, les différentes déclinaisons d’ordinateurs portables figurent comme une extension à part entière de votre propre personne. Mais savez-vous la véritable histoire de cet instrument ? En voici les lignes essentielles, en guise de connaissance générale.

 

Genèse de l’ordinateur portable

Le domaine de l’informatique a connu ses premiers véritables succès dans la moitié du XXe siècle, avec des machines qui pouvaient effectuer toutes seules un nombre limité d’actions à la fois. Cette avancée technologique n’a pas cessé d’être approfondie, exploitée, expérimentée et testée sous tous les angles possibles pour chaque utilisation spécifique. Le concours de plusieurs chercheurs et scientifiques en tous genres a alors abouti vers les années 1970 à mettre en place les idées et concepts pour l’évolution de l’outil, ce fameux matériel qui dispose désormais de plus en plus de capacités et de compétences.

Jusqu’à nos jours, l’ordinateur en tant que tel continue de faire des merveilles et se décline en de nombreux modèles selon les spécificités demandées par leurs utilisateurs. Vous avez ainsi les célèbres PC gamers dont les performances en termes de mémoire vive et d’espace de stockage sont à des années-lumière du premier ordinateur de 1950. 

Les concepteurs de ce dernier n’auraient certainement pas encore imaginé que cette machine, qui ne pouvait effectuer qu’une opération à la fois, pouvait un peu plus d’un demi-siècle plus tard devenir multitâche et multifonctionnel. Il peut aujourd’hui s’occuper des travaux sur des détails structurels d’architecture, en communiquant simultanément en visioconférence avec un collaborateur, tout en diffusant en sourdine une playlist musicale pour laisser courir l’inspiration de son utilisateur.

Mais cet aspect concerne surtout l’historique de l’ordinateur que la plupart connaissent dans sa configuration de bureau, c’est-à-dire l’unité centrale flanquée d’un écran, d’un clavier et d’une souris. En parallèle, les outils aujourd’hui en vogue et qui ne vous quittent plus où que vous soyez possèdent également un ancêtre spécifique. En effet, le souci de la mobilité ne représente aucunement un besoin né avec le troisième millénaire. 

En fait, ce volet particulier a été étudié scrupuleusement par de nombreux ingénieurs et informaticiens, qui ont pressenti l’avenir dans ce contexte. Des revendications diverses peuvent ainsi se retrouver par rapport au premier ordinateur portable, chaque intervenant dans le domaine estimant avoir marqué de son empreinte l’essor de cet appareil désormais incontournable. Si l’idée se défend, dans la pratique, il reste toujours un lauréat qui bénéficie de la reconnaissance universelle.

 

Version officielle, version méconnue et évolution

De nombreux noms bataillent dur pour remporter la palme concernant la question de savoir qui a inventé l’ordinateur. Depuis Charles Babbage dans les années 1830 avec son concept de la machine à calculer programmable jusqu’à Presper Eckert et John William Mauchly avec l’Eniac en 1945, en passant par Alan Mathison Turing, les arguments pleuvent. Il en va de même en ce qui concerne le titre pour le premier ordinateur personnel. Une version officielle reste alors à retenir en ce sens, matérialisée par l’Osborne 1, aujourd’hui universellement reconnu comme le précurseur des modèles mobiles. 

Son concepteur Adam Osborne s’était fixé pour objectif de fournir au plus grand nombre la possibilité de se servir d’une machine et de l’informatique, sans distinction d’activité ni de statut social. De ce fait, il a réussi à mettre sur le marché le premier ordinateur portable, dont les dimensions et les capacités répondaient aux besoins des hommes d’affaires de disposer d’un outil de travail toujours à portée de main. 

En avril 1981, le premier pc mobile est disponible avec un succès fulgurant. En effet, le concepteur estimait une production maximale de 10 000 unités à écouler. Mais dans la réalité, il est parvenu à vendre cette quantité tous les mois. En parallèle, la mise en vente de logiciels dédiés coûtant presque autant que la machine confirme ce succès, asseyant alors le titre obtenu, du moins grâce à cet exploit professionnel.

À l’ombre de cette réussite américaine se trouve néanmoins une version à tenir en compte. En effet, si l’on ne considère pas son éclat commercial, le bébé d’Adam Osborne n’est arrivé qu’après certains autres. Par exemple, moins d’un an plus tôt, en septembre 1980, un précurseur moins connu voit le jour, matérialisé par un micro ordinateur portable fabriqué par la société française R2E Micral CCMC. 

Cette machine résulte de la demande de l’entreprise CMCC, qui voulait alors un instrument qui puisse l’aider dans ses affaires, basées sur la paie et la gestion comptable. Baptisé « Portal », cet appareil disposait à l’époque d’une technologie et d’une capacité déjà louable, quoique certainement moins impressionnante que celle qui va la détrôner quelques mois plus tard. 

Sa configuration avec un clavier alphanumérique de 58 touches, en plus d’un bloc séparé de 11 touches semble avoir été retenue pour les premiers ordinateurs, et continue de perdurer jusqu’à aujourd’hui. Un écran-ligne de 32 caractères, ainsi qu’une imprimante thermique d’une vitesse de 28 caractères par seconde et un lecteur de disquette de 140 000 caractères constituent les interfaces et périphériques disponibles, lorsque l’alimentation de 220 V est branchée. 

En ce qui concerne la technologie, le Portal est équipé d’un processeur 8085 Intel de 8 bits sur une fréquence de 2 MHz. Son unité centrale de 64 Ko de RAM fonctionne avec un système d’exploitation appelé Prologue, et dans un environnement de chaleur ambiante comprise entre 15 et 35 °C. En comparaison avec le premier ordinateur portable, il ne s’est vendu qu’à quelques centaines d’exemplaires et à ce jour, il n’en reste que deux ou trois encore opérationnels.

Depuis ce temps jusqu’à aujourd’hui, l’évolution de l’ordinateur a totalement inversé les tendances. En effet, le poids d’un ordinateur portable dans sa version la plus légère peut ne pas excéder 1 kg – modèle smartphone – et bénéficier de plusieurs Go de RAM, presque autant qu’un ordinateur de bureau. Dans tous les cas, l’essentiel n’est plus aujourd’hui de savoir qui est l’inventeur de l’ordinateur, le plus important consiste à savoir se servir de cette machine devenue de plus en plus intelligente, en fonction de sa configuration.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES

DMCA.com Protection Status