Fonte, inox, céramique ou terre cuite pour mes ustensiles de cuisine ?

Dernière mise à jour: 20.04.21

Notre site Web est soutenu par vous, les lecteurs. Lorsque vous achetez via les liens sur notre site, nous pouvons gagner une petite commission d'affiliation. Consultez ici plus d'informations sur nous.

 

Quand on parle d’ustensiles de cuisine, l’inox est souvent le plus utilisé. Mais la remise en question de nombreux scientifiques quant à la sûreté de ce type de matériau pour la santé a changé toute la donne. Découvrez les ustensiles de cuisine les mieux adaptés pour une cuisson saine.

 

Ustensiles de cuisine : les dangers du téflon et du bisphénol A

Avant de voir plus en détail la cocotte en fonte d’aluminium et son danger, il est de mise de voir de plus près le téflon et le bisphénol A. Ces deux matériaux sont les plus souvent utilisés dans les cuisines modernes et pourtant, la menace qu’ils représentent sur notre santé est grande. Le PTFE ou polytétrafluoroéthylène est un produit commercialisé sous le nom de téflon. Le PFOA, quant à lui, est le produit utilisé pour réaliser le téflon. Quoi qu’il en soit, ils sont à éviter. 

Le PTFE est un produit qui émet des gaz toxiques à partir d’une certaine température (250°C). Le PFOA, lui, est suspecté d’être un produit cancérigène. Pour ce qui est des ustensiles en plastiques, il a été prouvé que ces derniers contiennent du bisphénol A, un élément à la fois cancérigène et perturbateur

Ce qui amène à la question suivante : à partir de quel type de matériau une poêle écologique est réalisée ? Voici le top 3 des matériaux les plus plébiscités.

La fonte naturelle

Une cocotte en fonte d’aluminium est-elle un danger ? Oui ! Une poêle en fonte naturelle, voilà l’ustensile qui devrait remplacer la poêle et casserole en téflon ou en alu dans nos cuisines. Certes, il faut avouer que la fonte naturelle est bien plus coûteuse qu’une poêle en cuivre ou en inox. Elle n’en reste pas du moins qualitative, respectueuse de l’environnement et de la santé de tout un chacun. Pourquoi ? Tout simplement parce que la fonte naturelle est durable et ne contient aucun produit toxique. Elle est également traitée à l’huile naturelle. 

Attention quand même à l’usage des ustensiles issus de ce type de matériau surtout si vous êtes néophytes. La raison est que la température de cuisson doit augmenter graduellement autrement les aliments cuits seront collés au fond. Un autre léger bémol avec ces ustensiles faits en fonte naturelle réside dans le fait qu’ils sont lourds et encombrants. Par ailleurs, une cocotte en fonte émaillée abîmée peut ne pas être saine. Quoi qu’il en soit, l’achat en vaut la peine non seulement pour votre santé mais également pour diminuer votre empreinte carbone.

 

L’inox

L’inox oui, mais pas l’inox 18/10 toxique. Sachez que de nombreuses marques, soucieuses du bien-être des consommateurs, ont décidé de fabriquer des ustensiles en acier recyclé. Ces derniers sont disponibles dans les magasins bio et ne présentent aucun risque de transfert d’aluminium. Ce qui signifie que ce type d’acier n’est ni toxique ni irrespectueux de l’environnement. Au contraire, cet ustensile de cuisine inox est durable et de qualité premium. Et étant également d’origine recyclée, une poêle en acier inoxydable n’a aucun bémol sur le plan environnemental. Et qu’en est-il de l’aluminium ? La fonte d’aluminium c’est quoi ?

L’aluminium est un matériau aussi indésirable que le Bisphénol A dans les cuisines vertes ? Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il est toxique pour les reins et le système nerveux. Certaines recherches ont même prouvé qu’il serait associé à la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson. Une raison qui explique pourquoi il est important d’éviter son contact direct avec les différentes préparations culinaires. Il en va de même pour la poêle en fer qui présente ce danger.

 

La céramique, une innovation remarquable

Vous avez certainement déjà un set complet de couteaux en céramique dans votre cuisine. La céramique est connue pour conférer aux couteaux un look à la fois moderne et élégant. D’un autre côté, un couteau en céramique, à lame lisse ou à dent de scie, dispose d’un tranchant extrêmement affuté. Ce qui rend ce matériau de plus en plus plébiscité même pour la conception de couperet. 

En dehors de l’univers de la coutellerie, la céramique est désormais utilisée comme étant une alternative verte au Téflon. Les revêtements des poêles, des cocottes, des woks et des marmites à base de céramique sont dépourvus de produits toxiques. L’adhérence est également de très bonne qualité. Attention, si la cocotte en fonte d’aluminium et son danger contamine directement les aliments, la céramique peut aussi être nocive si elle est recouverte de vernis. Il en va de même pour la casserole émaillée avec un fond en céramique vernie.

Le fer, le nickel, l’étain et le cuivre : à éviter ?

Le fer, le nickel, l’étain et le cuivre sont tous des matériaux toxiques. Pourtant, ils sont toujours présents dans nos cuisines. Ce sont surtout les ustensiles basiques qui sont conçus à partir de ces matériaux pour ne citer que les cuillères, les fourchettes et les casseroles. Alors, pour éviter de souffrir de cancer plus tard, il vaut mieux les éviter et privilégier l’inox, la terre cuite, la fonte naturelle et la céramique. 

Sachez par la même occasion que l’émail coloré est susceptible de contenir du plomb ainsi que du cadmium. Et qu’en est-il des plats qui vont dans le four ? La terre cuite ou le verre pyrex sont à plébisciter dans ce cas, surtout la terre cuite qui est à base d’argile. Elle permet une cuisine à l’étouffée, garantie sans matière grasse. Il faudra quand même noter que la terre cuite ne permet pas de cuire efficacement les aliments congelés. Et pour ce qui est de l’entretien, un nettoyage à l’eau, sans produit de vaisselle est à prévoir. 

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
DMCA.com Protection Status