Liquide vaisselle maison : top 3 recettes pour faire son liquide vaisselle

Dernière mise à jour: 26.11.20

Notre site Web est soutenu par vous, les lecteurs. Lorsque vous achetez via les liens sur notre site, nous pouvons gagner une petite commission d'affiliation. Consultez ici plus d'informations sur nous.

 

Recourir aux produits de nettoyage fait-maison peut avoir plusieurs raisons. Dans tous les cas, les techniques sont nombreuses pour fabriquer votre propre liquide vaisselle. De la plus simple ne nécessitant que le minimum d’ingrédient, à celle qui nécessite plus de composants et de manipulations, voici des recettes à essayer.

 

Recette de liquide vaisselle facile

La décision de fabriquer vous-même votre liquide vaisselle peut vous saisir à certains moments. Il peut s’agir par exemple d’une solution de rechange, lorsque vous découvrez que vous n’en avez plus de disponible. La décision peut aussi découler d’une prise de conscience pour l’écoresponsabilité. Vous êtes convaincu que les produits fabriqués de manière industrielle contiennent forcément des composés chimiques. De plus, vous disposez de différentes manières pour fabriquer cet élément de nettoyage, sans devoir jouer au chimiste parfait, pour obtenir des solutions nettoyantes forcément plus propres que les tablettes pour lave-vaisselle efficaces.

Le premier moyen le plus simple ne vous demandera pas plus de deux ingrédients. Liquide oblige, le premier se matérialise logiquement par l’eau. Pour lui ajouter un effet solvant et nettoyant, le secret est facile à découvrir : il vous suffit d’y verser tous les restes de savon de ménage que vous pouvez trouver dans votre maison.

Désormais, ne les jetez plus, stockez-les dans un endroit, puis laissez-les dans l’eau pendant un certain temps, vous obtiendrez un liquide vaisselle prêt à l’emploi. Prévoyez à peu près 100 à 150g de morceaux de savon à dissoudre dans 1l d’eau. Selon la composition du savon, la dissolution complète peut prendre entre une semaine et quinze jours, au terme desquels il vous suffira de secouer vigoureusement le liquide avant de l’utiliser.

 

Liquide vaisselle à base de savon de Marseille

Le savon de Marseille, grâce à sa composition à hauteur de 72% d’huile végétale au minimum, constitue un élément suffisant pour vous permettre de fabriquer un liquide vaisselle efficace. Néanmoins, priorisez celui qui arbore des couleurs brune ou verte, dont l’huile d’olive constitue l’ingrédient principal. Les autres couleurs sont fabriquées à partir d’huiles végétales beaucoup moins écologiques, comme l’huile de palme ou de coco. Préférez également celui sans parfum ni colorant, pour respecter le concept de fabrication bio.

Pour 1l de liquide vaisselle, vous aurez besoin de 50g de savon de Marseille. En outre, vous aurez besoin de 80 cl d’eau bouillante, d’une cuillérée à soupe respectivement de bicarbonate de soude, de vinaigre blanc et de cristaux de soude. Pour une meilleure fragrance, vous pouvez prévoir une vingtaine de gouttes d’huile essentielle.

Pour la fabrication, commencez par râper le savon de Marseille dans un récipient. Versez-y ensuite l’eau bouillante, et remuez jusqu’à dissolution partielle. Rajoutez les autres ingrédients, à savoir le bicarbonate de soude, le vinaigre blanc et les cristaux de soude, puis remuez pour bien mélanger l’ensemble. Quelques heures de repos seront nécessaires pour permettre à la solution d’épaissir. Vous pourrez alors mixer l’ensemble avec un bras-mixeur pour lisser le produit. Rajoutez au passage l’huile essentielle, avant de transvaser votre liquide vaisselle dans une bouteille ou un flacon, en attendant de l’utiliser.

 

Liquide vaisselle avec tensioactif

Généralement, les produits fait-maison disposent tous d’un caractère commun, qui ne réduit cependant pas leur efficacité : il s’agit de l’absence de mousse. En effet, les produits industriels contiennent des additifs destinés à cette fin. Cette situation crée un effet psychologique chez l’utilisateur, bien qu’elle ne joue pas forcément un rôle avéré dans la qualité des résultats. 

Par contre, dans votre démarche pour la fabrication DIY, vous pouvez rajouter un ingrédient qui vous permettra de bénéficier de cet effet moussant, matérialisé par le tensioactif. Par ses propriétés, cet agent apportera l’effet moussant recherché, outre d’autres avantages pour améliorer la puissance de votre liquide vaisselle. Le tensioactif se divise généralement en deux catégories spécifiques, à savoir le SCS et le SCI. Tous les deux sont des dérivés de l’huile de coco, utilisés dans les cosmétiques.

Le SCS ou sodium coco sulfate dispose d’une forte propriété détergente et moussante, tandis que le SCI ou sodium cocoyl isethionate favorise plutôt l’onctuosité de la mousse. Selon vos besoins, vous pouvez utiliser l’un des deux, ou les associer dans une même préparation. Pour 1 litre de liquide vaisselle, vous devez prévoir environ 10g de tensioactif, à répartir en quantité égale si vous voulez combiner les deux genres.

Dans le même objectif, l’utilisation de savon noir engendrera un produit encore plus efficace. Le savon noir est également un nettoyant totalement biodégradable, composé d’huile de lin et de glycérine. Pour élaborer votre liquide vaisselle, privilégiez le savon noir liquide par rapport au modèle solide, qui se destine plutôt pour un usage dans les cosmétiques. Pour 1 litre de liquide vaisselle avec tensioactif, vous aurez besoin de 30cl de savon noir liquide. Les autres ingrédients, toujours pour 1l de liquide vaisselle en produit fini, se composent de 30 cl d’eau bouillante, 20 g de savon de Marseille (vert ou brun), et 10g de bicarbonate de soude.

Pour procéder à la fabrication proprement dite, vous devez commencer par râper le savon de Marseille dans un récipient, puis ajouter l’eau bouillante. Compte tenu de la faible quantité d’eau, vous devez laisser un peu de temps pour que les morceaux de savon se dissolvent totalement. Rajoutez ensuite le savon noir liquide, et mélangez jusqu’à obtenir un liquide homogène. Ajoutez ensuite le bicarbonate de soude, et continuez à mélanger le tout, jusqu’à ce que la composition soit totalement fluide, sans le moindre grumeau. À ce stade de la préparation, vous allez rajouter le tensioactif, et quelques précautions s’imposent. Comme vous allez jouer à l’apprenti chimiste, vous devez vous protéger avec un masque et des gants, pour éviter les éventuelles irritations.

Lorsque vous êtes bien protégé, vous pouvez verser le tensioactif dans le mélange. De sa couleur verte et de sa consistance liquide, vous constaterez un changement de couleur vers un blanc opaque, et un épaississement du mélange. Il vous reste alors à stocker le produit dans une bouteille prévue à cet effet.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
DMCA.com Protection Status