Comment changer le filtre à huile ?

Dernière mise à jour: 09.12.19

 

 

L’huile qui circule dans le moteur doit être la plus propre possible pour permettre une lubrification parfaite. Elle doit donc passer par un filtre qui s’occupe de retenir les impuretés qu’elle contient. Ce filtre ne peut indéfiniment retenir ces particules salissantes. Au bout d’un certain temps, il faut le remplacer.

 

Le rôle de l’huile et du filtre

Le circuit de graissage est composé de l’huile moteur, d’une pompe pour l’aspirer, de canalisations par lesquelles l’huile circule et du filtre à huile. Les particules qui sont retenues par ce dernier proviennent en grande partie de l’usure des pièces mécaniques due au frottement. Bien que l’huile réduise ces frottements par son rôle lubrificateur, elle ne peut pas empêcher les pièces de s’user.

Les impuretés sont entraînées tout au fond du carter avec l’huile une fois que cette dernière a fini son travail de lubrification. Quand la pompe aspire l’huile pour qu’elle reprenne son trajet de lubrification, les impuretés présentes dans le carter vont l’accompagner. C’est pour cette raison qu’elle doit d’abord passer par le filtre à huile. Là, les particules seront retenues pour garder cette dernière la plus propre possible.

Les filtres vissés permettent aussi de refroidir l’huile lors de la filtration. En effet, suite aux nombreuses frictions qu’elle subit, celle-ci augmente rapidement de température. Cette élévation de température peut ensuite la faire s’évaporer, diminuant ainsi le volume d’huile présent dans le carter. Ce qui explique pourquoi il faut surveiller régulièrement son niveau. 

Cependant, lorsque le filtre est saturé, il laisse passer de moins en moins d’huile, car ses micro-orifices seront bouchés par les particules salissantes. En général, lorsque le filtre est trop saturé pour laisser filtrer quoi que ce soit, un clapet de sécurité permet de laisser passer l’huile par une autre voie. Plus d’éléments indésirables vont alors se retrouver dans le moteur et accélérer son usure lors des frottements. C’est pour cette raison qu’il faut veiller à maintenir la qualité de l’huile. Pour cela, une vidange est nécessaire, et c’est en cette occasion qu’il est souvent utile de remplacer le filtre à huile. S’il est sale alors que cette dernière est propre, alors il finira par dégrader la qualité de l’huile neuve.

 

Se préparer pour l’opération

Vous devrez vous munir de quelques outils pour pouvoir effectuer correctement le remplacement du filtre. Cette opération aura lieu en même temps que la vidange. Ce qui signifie que le matériel nécessaire sera principalement pour cette opération. Vous aurez donc besoin d’une rampe ou de chandelles capables de soulever votre véhicule. En effet, ce dernier doit être surélevé pour permettre la vidange. Servez-vous de cales pour immobiliser le véhicule. Vous aurez ensuite besoin d’une clé ou d’une douille pour ouvrir le bouchon du carter.

Si c’est la première fois que vous effectuez cette opération, aidez-vous du manuel de votre véhicule pour trouver l’emplacement des bouchons et du filtre. Cela vous aidera aussi à déterminer le modèle de filtre de votre véhicule et la clé adéquate pour le retirer. Un bac de ramassage étanche vous permettra de récupérer l’huile usagée tandis qu’un entonnoir vous permettra de verser la nouvelle huile plus facilement. Cette huile devra correspondre aux recommandations de votre constructeur automobile afin de préserver votre moteur.

Pour votre sécurité, gardez aussi une trousse de soins à proximité et faites attention lorsque vous manipulez des objets tranchants ou chauds. Travaillez dans un endroit correctement aéré et évitez de fumer pendant la manipulation au risque de créer un incendie. Une fois l’huile usagée récupérée, préservez l’environnement et ne la jetez pas n’importe où. Cette huile est hautement toxique et nuira fortement à la nature. Cherchez un centre spécialisé apte à récupérer ce type de déchet. Ce type d’établissement pourra la recycler pour obtenir une nouvelle huile.

 

 

Remplacement du filtre

Commencez par faire tourner votre moteur jusqu’à ce qu’il atteigne une température de fonctionnement normale. Cette étape est nécessaire pour déloger les diverses salissures présentes dans le moteur. Arrêtez-le ensuite avant de commencer les manipulations. N’oubliez pas d’utiliser les cales pour stabiliser le véhicule et les rampes pour faciliter la manœuvre. Repérez ensuite l’emplacement du bouchon du carter. Positionnez correctement le bac de ramassage et veillez à ce qu’il soit étanche pour éviter toute fuite. Servez-vous d’une clé ou d’une douille pour desserrer le bouchon de carter. Retirez-le avec précaution, car l’huile encore chaude risquerait de vous brûler les doigts. Laissez l’huile du carter se vider entièrement.

Ce sera aussi le moment de diagnostiquer votre moteur en analysant l’état de l’huile. Si par exemple celle-ci est brune et laiteuse, cela signifie que du liquide de refroidissement s’y sera mélangé. Avant de poursuivre la vidange, vous devrez donc régler ce problème pour éviter que la nouvelle huile ne finisse dans le même état. Si tout est normal, nettoyez le bouchon et remettez-le en place après avoir nettoyé l’orifice d’évacuation. Placez ensuite le bac de ramassage sous le filtre avant de commencer à le dévisser.

Le filtre peut être sous forme d’une cartouche métallique ou il peut être disposé sous cloche. Utilisez des clés appropriées et faites attention lors de la manipulation, car il peut encore contenir de l’huile chaude. Si le filtre est bloqué, il vous faudra déployer une certaine énergie pour le retirer. Après l’avoir délogé, placez-le dans un récipient plastique pour éviter les débordements. Nettoyez l’emplacement laissé par le filtre usagé et retirez les vieux joints d’étanchéité s’ils sont toujours présents. Graissez les joints d’étanchéité du nouveau filtre avec de l’huile neuve.

Posez ensuite ce nouveau filtre dans l’emplacement qui lui est attribué. Veillez à ce que les joints d’étanchéité soient bien en place avant de fixer le filtre selon la méthode recommandée. Il ne vous restera plus qu’à remplir le réservoir avec une nouvelle huile. Pour ce faire, retirez le bouchon d’huile de la soupape et versez l’huile à l’aide de l’entonnoir. Respectez toujours la quantité indiquée par le constructeur. Démarrez ensuite le moteur pour vous assurer que tout est bien étanche. Cette opération devra se répéter le plus souvent tous les 10 000 km, mais cette valeur peut changer en fonction de l’âge du véhicule et de sa fréquence d’utilisation. Si cette opération vous semble trop compliquée, vous pourrez toujours la confier à un professionnel.

 

Leave a Reply

avatar
  S'abonner  
Notifier
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...
DMCA.com Protection Status