Comment réduire la consommation de l’huile moteur ?

Dernière mise à jour: 28.09.20

 

 

L’huile garantit le bon fonctionnement des composants d’un moteur tout en diminuant le frottement entre les pièces. Si tout va bien, la consommation de lubrifiant reste constante. Cependant, il peut arriver que celle-ci augmente considérablement. Dans ce cas, il est important d’intervenir immédiatement pour limiter les dépenses.

 

Quelle est la consommation normale d’huile ?

Afin de déterminer si votre moteur consomme de l’huile en excès, vous devez d’abord connaître la norme sur ce point. En règle générale, ce facteur devrait être au moins à 0,05 % et ne doit pas dépasser le seuil de 0,5 %.

Prenons l’exemple d’une automobile qui affiche une consommation en carburant de 8 litres tous les 100 km. Ceci dit, sur 1000 km elle aura besoin de 80 litres de fioul. Par conséquent, la consommation normale en huile est donc de 0,04 litre contre 0,4 litre pour la consommation maximale.

Par ailleurs, il est important que vous sachiez mesurer votre consommation en huile moteur pour éviter les excès. Il y a plusieurs étapes que vous devez suivre pour réussir ce test. Tout d’abord, stationnez votre véhicule dans un endroit où le sol est bien plat et patientez pendant une demi-heure. Ce laps de temps est indispensable pour que le lubrifiant s’écoule correctement à l’intérieur du carter. Une fois que c’est fait, accédez au capot, enlevez la jauge d’huile et servez-vous d’un chiffon pour l’essuyer avant de l’insérer entièrement et de le retirer. Vérifiez également que la quantité d’huile est à son niveau maximal. À ce moment précis, prenez note du kilométrage indiqué sur le compteur.

Quand ces opérations sont terminées, conduisez votre véhicule comme vous le faites habituellement. Ayez le réflexe de contrôler régulièrement le niveau d’huile pour savoir si la consommation est normale ou au contraire excessive.

 

Les origines de la surconsommation d’huile

Même si vous utilisez la meilleure huile moteur, vous pourriez avoir des problèmes de consommation excessive. Sachez que lorsque le moteur de votre voiture tourne normalement, ce problème pourrait être d’ordre mécanique. Dans ce cas, il est primordial de procéder au dépannage pour régler le problème. Toutefois, il va d’abord falloir que vous essayiez de définir la source afin d’adopter la meilleure solution.

Dans un premier temps, la surconsommation peut provenir du processus de combustion. Quand les zones près de la courroie et du segment sont propres, alors la consommation d’huile est maîtrisée. Dans le cas contraire, cette dernière s’écoule très rapidement.

Par ailleurs, ce problème peut survenir de l’usure ou des dégâts subis par certaines pièces. C’est le cas par exemple pour les engrenages ou les anneaux de piston. Ce n’est pas tout, car la surconsommation peut provenir d’une pression trop importante ou quand le moteur travaille en excès. Sans oublier l’utilisation d’une huile qui n’est pas suffisamment purifiée. C’est pourquoi il est recommandé de privilégier une bonne huile moteur.

Une fuite peut aussi être la cause principale de cette consommation excessive d’huile. Face à cela, il est nécessaire de vérifier quelques composants afin d’identifier la source. Ceci dit, vous aurez besoin de contrôler le joint de carter ou encore celui du couvercle de soupape.

 

Les solutions pour éviter la consommation excessive

En vue de faire quelques économies, vous avez choisi une huile moteur peu chère ? Dans ce cas, vous devriez connaître toutes les recommandations pour une meilleure gestion de la consommation. Dans un premier temps, réalisez un contrôle de votre véhicule tous les mois pour détecter d’éventuels problèmes. Aussi, n’oubliez pas de changer régulièrement l’huile ainsi que les filtres. Un nettoyage fréquent du filtre à air est également conseillé par les experts. Vous aurez aussi besoin d’examiner assez souvent le niveau de lubrifiant et de liquide de refroidissement. Par ailleurs, la qualité des pièces de rechange que vous utilisez devrait être semblable à celle d’origine. Enfin, ne négligez pas les réglages du moteur quand c’est nécessaire.

 

 

Que faire face à la consommation élevée

Si vous constatez un surplus, il n’est pas nécessaire de vous précipiter à démonter le moteur. Prenez d’abord le temps de vous renseigner sur la consommation réelle de votre véhicule. Ensuite, vous pourriez déterminer les solutions à adopter.

Il se pourrait que l’excès provienne de certaines pièces usagées de la voiture. Dans ce cas, il faudra envisager le changement de ces composants pour que tout revienne à la normale. Par contre, il suffit de réaliser un nettoyage en profondeur du moteur afin de régler le problème. En outre, il est important de contrôler que la pompe à huile effectue bien son travail. En effet, lorsque la pression n’est pas suffisante, la consommation augmente inévitablement.

Dans certains cas, il est nécessaire de changer la façon de conduite afin de rétablir à la normale la consommation d’huile. Les experts recommandent de rouler à une vitesse modérée, que vous conduisiez sur la route ou l’autoroute.

En respectant toutes ces consignes, vous allez certainement constater une nette amélioration de la consommation de lubrifiant. Ceci entraîne inévitablement des économies pour l’achat des huiles moteur.

 

Confier le dépannage à un technicien

Tous les propriétaires de voiture ne sont pas capables de réaliser les réparations relatives à la surconsommation. Si vous en faites partie, il est fortement conseillé de prendre contact avec un mécanicien expérimenté. En effet, il s’agit de la personne la mieux placée qui puisse détecter facilement l’origine du problème. Il possède tous les savoir-faire qui lui permettent de repérer rapidement les pièces défectueuses. Ensuite, il assure les dépannages indispensables pour rétablir l’alimentation de lubrifiant.

Dans la majorité des cas, les pièces concernées ne peuvent pas être réparées. Par conséquent, la seule solution consiste à les remplacer. Il va donc falloir se préparer en avance au sujet du budget à y consacrer. Le coût total change en fonction de plusieurs facteurs à savoir le prix de la main d’œuvre, le type de voiture et des pièces de rechange. Le tarif lié aux réparations peut varier de quelques centaines à quelques milliers d’euros. Chaque prestataire propose leur propre tarif aux clients. Afin de limiter autant que possible les dépenses, n’hésitez pas à comparer plusieurs offres avant de vous lancer. Il peut aussi s’avérer intéressant de se fier aux avis et commentaires des internautes au moment de choisir un service de dépannage. En effet, ce facteur garantit la qualité des réparations réalisées par un professionnel.

 

 

4 causes pour une consommation anormale d’huile moteur

 

 

L’huile est un élément vital pour une voiture. Elle facilite le contact entre deux mécanismes pour éviter la corrosion et le dysfonctionnement dans le moteur. Il se peut parfois que le niveau de l’huile de votre voiture baisse soudainement. Afin de résoudre efficacement le problème, il faut avant tout en connaître l’origine.

 

Comment constater que votre voiture consomme anormalement de l’huile ?

Tout d’abord, vous devez savoir qu’une voiture ne consomme pas plus de 1 litre d’huile pour une distance de 1 000 km. En cas d’insuffisance de lubrifiant, le témoin sur votre tableau de bord s’allume. Toutefois, mieux vaut ne pas trop se fier à ce témoin surtout si votre voiture n’est plus de fraîche date, car il arrive qu’un dysfonctionnement de celui-ci l’active. À ce moment, il vous faudra effectuer une vérification manuelle. Pour ce faire, sortez la jauge d’huile. Avant de l’utiliser, pensez à bien l’essuyer avec un chiffon. Remettez-la ensuite en place de sorte qu’elle atteigne le carter. Une fois cela fait, procédez à son extraction pour voir le niveau d’huile dans votre moteur. À noter qu’une jauge est dotée de deux indices, le haut pour le maxi et le bas pour le mini. Le niveau de l’huile doit se trouver au milieu de ces deux indicateurs.

De temps en temps, la fuite est la cause principale de la consommation excessive d’huile. Pour vérifier la présence de fuite, vous devez observer le sol sur lequel votre voiture est stationnée. En général, si le moteur a une fuite d’huile, vous devriez constater de petites flaques d’huiles sur le sol. Cependant, il arrive que dans certains cas, cette quantité d’huile sur le sol ne se manifeste qu’une fois le moteur mis en marche. Pour vous assurer de la présence ou non d’une fuite, le mieux c’est de procéder à une vérification avec le moteur éteint puis allumé.

 

Une fuite au niveau du carter

Une fuite d’huile provient du carter dans la majorité des cas. Cela peut être dû à une usure du caoutchouc placé entre la vis et le carter d’huile. Après des années d’utilisation, ce joint peut lâcher et l’huile n’est plus contenue correctement. Il se peut aussi que le problème ne vienne pas de la jointure, mais de la vis de purge. Après une vidange, certaines personnes ne serrent pas fermement cette vis de purge. Pourtant, si le serrage de cette dernière n’est pas correctement effectué, cela peut endommager le pas de vis et favorise la fuite d’huile. Dans le pire des scénarios, la vis pourrait soudainement se détacher au moment où vous roulez sur une route secondaire.

À part cela, la manière de conduire peut tout aussi bien causer une consommation anormale d’huile. Il faut savoir que le carter est la partie la plus proche du sol. De tous les composants du moteur, c’est l’élément le plus vulnérable. Si le carter heurte un obstacle quelconque, par exemple un gros caillou, cela pourrait détacher la vis de purge du carter. À ce moment, plus aucun élément ne contient l’huile qui va alors s’éparpiller sur le sol.

 

Une fuite dans le moteur

L’huile moteur agit dans toute la majorité des pièces constituantes du bloc moteur. Dans ce cas, pour la vérification d’un cas de fuite, tout d’abord, il faut effectuer la vérification par le joint spi. Les joints spi évitent la libération de l’huile contenue dans le moteur. Cependant, à force d’être sollicitées sur de longues périodes, leur étanchéité s’affaiblit. Dans certains cas, l’anomalie dans le circuit reniflard engendre le retour d’huile dans l’admission et fait couler une quantité d’huile à l’extérieur du moteur. À part cela, une quantité d’huile est brûlée dans la partie basse du cylindre parce que les joints de queue de soupape sont défectueux et laissent passer l’huile. Cela augmente également la quantité d’huile consommée par une voiture. Ce qui engendre l’évacuation de fumées polluantes depuis le pot d’échappement.

Des fois, les segments usés laissent aussi échapper l’huile venant du carter vers la chambre de combustion. Cela favorise la consommation excessive et affaiblit la performance de votre moteur. Les segments usés aussi grattent le cylindre et peuvent déformer le piston. De ce fait, même si vous remplacez les segments, l’huile s’échappe par la partie endommagée du cylindre ou du piston.

 

 

Les pièces à l’extérieur du moteur qui peuvent provoquer une consommation excessive

Étant donné que l’huile qui circule dans un moteur passe obligatoirement par le filtre à huile, il est possible que la fuite provienne de cette pièce. La vérification du filtre à huile se fait facilement étant donné que vous pourrez y accéder sans avoir à toucher au moteur. À noter que cet élément doit être remplacé à chaque vidange.

Un filtre à huile défectueux peut provoquer le débordement de l’huile et en altérer la qualité. À part cela, les voitures récentes sont dotées d’un système de refroidissement d’huile et d’un échangeur d’huile-eau. Le dysfonctionnement de ce système peut aussi engendrer une fuite d’huile.

Par ailleurs, il est aussi envisageable que le roulement du turbo s’use avec le temps. À ce moment, le roulement va expédier une quantité assez conséquente d’huile dans le moteur. Or, cela n’est pas conforme aux fonctions premières du turbo. Pour les moteurs diesels, cela peut provoquer une auto combustion dans le turbo. Ce dernier va, par conséquent, consommer une grande quantité d’huile.

 

Les causes non mécaniques d’une consommation anormale d’huile

La défaillance mécanique n’est pas toujours la cause de la consommation excessive d’huile d’une voiture. Quelquefois, certaines voitures utilisent une quantité d’huile supérieure à la normale. En revanche, si le véhicule consomme plus de 1 litre d’huile pour 1 000 km, vous devrez vous rendre dans un garage ou consulter un expert en mécanique. Il faut savoir que la consommation d’huile des voitures neuves est différente de celle des voitures qui ont déjà roulé pendant des années. Si la distance parcourue par la voiture ne dépasse pas le 10 000 km, elle nécessite une grande quantité d’huile. Mais afin d’éviter les mauvaises surprises, mieux vaut rester vigilant concernant le niveau d’huile et toujours vérifier avant de prendre la route.

Sachez que selon le type d’huile que vous utilisez, la consommation de la voiture peut également être très importante. L’huile trop fluide est consommée rapidement par le moteur et peut couler facilement dans les joints légèrement usés. Si c’est le cas, vous devez opter pour une huile visqueuse surtout si votre moteur n’est plus en parfait état. Pour plus de sûreté, il est préférable d’utiliser les produits relatés parmi les top huiles moteur recommandées par le fabricant de la voiture.

 

 

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
DMCA.com Protection Status