Pourquoi vidanger le moteur de sa voiture ?

Dernière mise à jour: 10.12.19

 

 

Pour maintenir le moteur d’une voiture en bon état, ses éléments constitutifs doivent être révisés régulièrement. Après un certain temps, l’huile devra également être renouvelée pour maintenir la performance du moteur.

 

L’importance de l’huile

L’huile de moteur joue plusieurs rôles dans le fonctionnement de ce dernier. Sa première fonction est de lubrifier les différentes pièces mécaniques pour limiter les frottements et l’usure de ces dernières. Elle permet aussi de réguler la température, car moins il y a de frottements, moins il y a de chaleur générée.

Grâce à sa composition chimique, elle protège le moteur contre la corrosion. Cette propriété est souvent améliorée par la présence d’additifs présents dans l’huile. Elle a aussi un rôle nettoyant étant donné qu’elle entraîne avec elle les résidus créés par les frottements mécaniques. Les particules salissantes sont entraînées tout au fond du carter et accompagnent ensuite l’huile dans le filtre où elles seront emprisonnées.

Quand le filtre est saturé, il ne peut plus retenir les impuretés et le moteur pourrait en être endommagé. Ce filtre devra donc être régulièrement renouvelé. Mais également, la qualité de l’huile se dégrade au fil du temps du fait de son vieillissement. Ce processus de vieillissement varie en fonction de la manière dont vous sollicitez votre moteur.

En général, l’huile doit être changée après la durée d’utilisation préconisée par les constructeurs. Cette durée varie de 10 000 à 30 000 km, selon les modèles. En plus de surveiller la qualité de l’huile, il faut aussi garder un œil sur son niveau. L’huile est en effet sujette à des phénomènes d’évaporation dus à la haute température à laquelle elle est exposée. Certaines voitures disposent de systèmes informant en temps réel sur le niveau de l’huile. Dans ce cas, il vous suffira d’attendre que le calculateur de niveau affiche une quantité insuffisante avant d’effectuer une remise à niveau de l’huile.

 

L’huile pour votre vidange

La propriété la plus importante dans une huile est sa viscosité. Une huile visqueuse est plus pâteuse et une huile fluide est plus fine. Quand celle-ci est fluide, elle peut être pompée plus facilement et atteindre rapidement les différentes zones du moteur lors du démarrage. Lorsqu’elle est plus visqueuse, elle ne se rompt pas lorsque le moteur est en forte activité.

La viscosité de l’huile doit varier en fonction de sa température. Les notations telles que 20W50 représentent cette variation. Le premier chiffre est la viscosité à froid et le second chiffre la viscosité à chaud. La lettre W (winter) représente la condition climatique dans laquelle ces mesures ont été prises. Cette notation est présente sur les bidons d’huile et peut s’accompagner des notations SAE, API ou ACEA. SAE dans ce cas, indique la norme respectée par l’huile selon sa viscosité.

La norme ACEA indique la qualité de l’huile selon plusieurs critères. La norme API distingue les huiles selon les types de moteurs qu’elles ciblent, que ces derniers soient anciens ou récents. Il faut en effet savoir que les anciens moteurs se servaient d’huile dite minérale. Ce type d’huile est en réalité du pétrole raffiné, très polluant et nécessitant une vidange fréquente. Les moteurs plus récents ont commencé à utiliser de l’huile semi-synthétique. C’est un mélange composé de lubrifiant minéral et d’huile synthétique. Son utilisation a permis d’allonger l’intervalle entre deux vidanges et de mieux préserver le moteur.

L’huile purement synthétique a été conçue en laboratoire et a été traitée minutieusement pour correspondre aux besoins des moteurs récents. Utiliser une huile synthétique ou semi-synthétique sur une voiture de collection n’est donc pas une bonne idée. Les additifs que contiennent ces huiles peuvent être nocifs pour un moteur trop ancien.

De nombreux constructeurs automobiles établissent désormais leurs propres normes supposées convenir à leurs moteurs. Vous devrez donc vous référer à leurs recommandations quant aux choix de votre huile. Faites aussi attention lorsque vous réglez le niveau d’huile. Utilisez une huile identique à celle qui est déjà présente. Mélanger deux huiles différentes peut altérer leurs propriétés et rendre le mélange nocif pour votre moteur. Autrement, vous devrez effectuer une vidange avec une huile neuve.

 

 

Comment vidanger le moteur ?

Avant de remplacer votre huile, vous devrez en premier lieu vous assurer que l’huile de remplacement est conforme à la recommandation du constructeur. Une huile non appropriée peut accélérer l’usure de votre moteur et raccourcir la fréquence des vidanges. Si vous avez la bonne huile et les bons outils en main, vous pourrez procéder à la vidange.

Selon le modèle de votre voiture, la vidange peut être compliquée. Si c’est le cas pour votre véhicule, faites appel à un garagiste professionnel de confiance pour le réaliser. Autrement, en premier lieu, évacuez l’huile usée en ouvrant la vis du carter située en position inférieure. Récupérez l’huile et éventuellement le filtre dans un bac. Faites ensuite couler de l’huile neuve pour éliminer les derniers résidus présents dans le carter.

Le jour de la vidange est aussi le moment durant lequel il est recommandé de changer de filtre à huile. Il suffit de le retirer, de nettoyer les contacts et les supports et de placer le nouveau filtre. Fermez la vis du carter et remplissez le réservoir avec trois quarts de la quantité préconisée par le constructeur. Attendez que l’huile s’écoule puis réamorcez le circuit de pression en démarrant la voiture. Coupez ensuite le contact quand le voyant d’huile s’allume. Finissez de remplir le réservoir en évitant l’excès.

Pour connaître le niveau de lubrifiant dans le réservoir, servez-vous de la jauge d’huile. Plongez-la dans le réservoir puis remontez-la. Le niveau d’huile optimale doit se situer entre l’indicateur de niveau maximal et minimal. Si elle est en dessous, remplissez progressivement le réservoir par petite quantité en effectuant à chaque fois une mesure. Si elle dépasse largement le niveau maximal recommandé, elle pourrait engendrer des défaillances lors de l’utilisation du moteur. Servez-vous d’une pompe pour réduire le niveau.

En dernier lieu, l’huile usagée que vous avez collectée après la vidange ne doit en aucun cas être utilisée comme combustible. Elle peut générer des gaz à effet de serre et des gaz toxiques. Si elle est rejetée dans la nature, elle dégradera fortement l’environnement. Il est donc interdit de jeter de l’huile vidangée sur la voie publique. Offrez-les à des centres de valorisation énergétique, des déchetteries, des centres auto ou centres similaires. Ils se chargeront de leur recyclage. Sachez dans ce cas que le recyclage de 3 litres d’huile usée permet d’obtenir 1 litre d’huile neuve. 

 

 

 

Leave a Reply

avatar
  S'abonner  
Notifier
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...
DMCA.com Protection Status