Conservation huile : la durée de vie d’une huile moteur synthétique

Dernière mise à jour: 07.05.21

Notre site Web est soutenu par vous, les lecteurs. Lorsque vous achetez via les liens sur notre site, nous pouvons gagner une petite commission d'affiliation. Consultez ici plus d'informations sur nous.

 

L’huile moteur est un liquide visqueux qui sert à lubrifier le moteur afin de limiter son échauffement et son frottement. Le bidon d’huile ancien qui est bien rangé est-il encore utilisable pour la vidange de votre véhicule ? Cela peut se faire, mais sous quelques conditions qui seront expliquées dans cet article.

 

Après combien d’années une huile n’est plus utilisable ?

Aucune date de péremption n’est imposée en ce qui concerne la durée de vie de l’huile moteur synthétique. Cela dépend entièrement de sa consommation antérieure. Quand le bidon d’huile est ouvert, il est fortement recommandé de faire usage de l’huile au cours de l’année qui suit son obtention. Ce n’est pas le cas pour un contenant qui n’a jamais été décacheté où il est sûr que l’huile pourra se conserver et pourra être employée même plusieurs années suivant l’achat. 

Il n’y a pas de date de péremption précise au niveau de l’utilisation, car chaque modèle est différent. La plupart estime qu’elle peut avoir une viabilité de 3 à 5 ans, mais cette période peut varier. Toutefois l’huile peut être exploitée après les 3 ou 5 années, sans aucune garantie venant des pétroliers.

Quels sont les composants qui aident dans la conservation de l’huile ?

La marque Castrol et pas mal de fabricants ont apporté d’autres éléments pour étendre la durée de vie de l’huile moteur synthétique, mais aussi pour augmenter la fonction de protection. Ainsi, la consistance visqueuse sera maintenue grâce à ces additifs.

Dans le cas où le fer et le cuivre sont présents dans l’huile à moteur, celle-ci ne pourra pas être gardée très longtemps parce que ces composants sont des catalyseurs et accélèrent l’oxydation. L’existence de dispersants et de détergents qui suspendent les impuretés dans l’huile contribue à la conserver propre et permet de repousser la formation de boues.

Également ajoutés à l’huile de base pour éviter les phénomènes de gel en cas de basse température, les PPD ou les dépresseurs de point d’écoulement sont des polymères qui aident l’huile à bien circuler en évitant que des cristaux de cire se développent. Pour protéger le moteur des mousses et des bulles, des antimousses sont également parmi les composants. On peut trouver des additifs alcalins pour neutraliser les contaminants acides dans certaines huiles à moteur.

La présence des inhibiteurs d’oxydation maintient, quant à elle, la stabilité ; et en parallèle, l’existence des inhibiteurs de corrosion et de rouilles évite la condensation. L’huile a besoin d’oxygène et elle l’obtient grâce aux additifs de calcium. La formation de vernis et de boues sera ainsi retardée.

 

Comment conserver l’huile ?

Des conditions doivent être respectées pour garder la qualité de l’huile intacte année après année. Les températures au-dessous de 50°C sont favorables pour les contenants qui ne sont pas encore ouverts. Supérieure à cela, elle perd sa fonction de lubrification et des températures trop basses peuvent causer la constitution de sédiments. 

L’humidité entraîne la condensation de la substance, car elle agit avec les différents additifs présents et conduit à la formation de particules insolubles. Privilégiez alors les endroits frais, sans poussière et secs pour entreposer vos bidons d’huile et par la suite maintenir leurs qualités. Ces conditions sont aussi à appliquer si le bidon d’huile a déjà été ouvert. En plus des températures à respecter, il est important que le liquide ne soit pas sali par de l’eau, des débris, des solvants. Un bidon d’huile moteur vierge dure plus longtemps.

 

Comment reconnaître une huile encore utilisable et stable ?

Vous avez acheté une huile moteur 5w30, une huile 0w20 ou autre et l’avez délaissée pendant un certain temps. Sachez qu’il existe des signes qui indiquent si elle peut être toujours utilisée ou non. Si la substance a été stockée dans un lieu sombre et frais et que la date de péremption (si elle existe) est respectée, il est tout à fait employable.  

Toutefois, il faut bien vérifier l’aspect du liquide. Il ne faut pas s’en servir quand il a une consistance collante et épaisse, car ce sont des signes que c’est de l’huile périmée. La présence de particules solides indique également qu’elle n’est plus utilisable. La couleur du lubrifiant est aussi à contrôler. Il ne faut plus faire usage de la substance dès lors que vous remarquez que le liquide et ses additifs sont bien distincts. Visuellement, les huiles à moteur peuvent être utilisées lorsqu’elles sont claires. Elles peuvent sembler instables si leur texture d’origine n’est pas maintenue.

À retenir !

Au fil des années, les réglementations des huiles à moteur des voitures sont susceptibles de changer. Avant de l’exploiter, il est alors important de vérifier si elle est conforme.

Lors de l’achat d’un véhicule neuf, il est obligatoire de voir la compatibilité de l’huile avec le moteur. Cela est utile parce que les différentes marques ne cessent d’innover les moteurs, ainsi il est possible que notre vieux bidon d’huile ne soit pas capable de lubrifier à la perfection le nouveau moteur. 

Une huile non concordante conduit à une détérioration du moteur. Mais il est également nécessaire de savoir exactement combien de litres d’huile pour une vidange. Cela dépend du type de véhicule et peut être connu auprès des fabricants. Dans le cas d’un moteur diesel qui n’a pas tourné depuis longtemps, le mieux est d’effectuer la vidange chez un professionnel qui vous aidera aussi à déterminer la durée de vidange correspondante.

Les différentes températures ont des impacts considérables sur les lubrifiants. Le changement de température du lieu d’entreposage de l’huile entraîne la sortie ainsi que l’entrée d’air dans le récipient. Et c’est valable pour les huiles vierges et les bidons préalablement entamés qui sont peut-être déjà devenus des lubrifiants périmés.

Ce risque augmente au moment où il y a un espace libre dans le jerrican. Lorsque la température est basse, l’air est aspiré facilement par le conteneur, et l’air est expulsé quand elle est élevée. Ces variations peuvent accélérer la détérioration du moteur et impacter la durée de vie de l’huile moteur synthétique.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
DMCA.com Protection Status