Comment reconnaitre un injecteur défectueux ?

Dernière mise à jour: 20.04.21

Notre site Web est soutenu par vous, les lecteurs. Lorsque vous achetez via les liens sur notre site, nous pouvons gagner une petite commission d'affiliation. Consultez ici plus d'informations sur nous.

 

Les injecteurs ont désormais remplacé les carburateurs dans toutes les voitures mais il s’agit d’un composant essentiel du véhicule qui peut tomber en panne. Alors, comment reconnaitre un injecteur défectueux ? On peut le constater à travers un moteur qui ne veut pas démarrer, ou d’un manque de puissance. Dans tous les cas, voici ce qu’il y a à savoir sur le sujet.

 

Le rôle de l’injecteur

L’injecteur d’une voiture est une des pièces maîtresses d’une automobile. À titre de rappel, un véhicule a besoin de deux éléments, à savoir le carburant et l’air. La quantité de ces derniers doit être précise pour garantir un fonctionnement maximal. Cela dit, cette pièce est chargée de diriger le mélange de ces deux éléments à l’intérieur du moteur. Ce processus assure par la suite le bon déroulement de la combustion. En cas de problème d’injecteur, ceci pourrait avoir des impacts sur la motorisation.

Dans une voiture, chaque cylindre possède son injecteur. En temps normal, c’est le système électronique qui adapte le débit ainsi que la régulation du mélange de fioul et d’air. Les tubulures et les électrovalves intégrées tournent correctement quand le carburant et le moteur sont propres. En revanche, lorsque les circuits sont encrassés, ceci modifie le fonctionnement de l’injecteur.

Les injecteurs acheminent la quantité précise de carburant pendant chaque combustion à l’intérieur des cylindres. Ce n’est pas tout, car ces pièces permettent de diminuer la consommation d’énergie. Ainsi, ils contribuent à réduire le gaspillage. Ils aident à accroître la pression de diffusion du carburant. De cette manière, le rendement du moteur est maximisé à tout moment. Les conséquences d’un injecteur défectueux ne doivent donc pas être négligées. 

Les signes d’un injecteur en panne

Comment diagnostiquer un problème d’injection ? Cette opération peut être effectuée par un mécanicien automobile. Toutefois, il y a plusieurs symptômes qui devraient vous alerter lorsque ce composant ne fonctionne plus correctement.

 – Difficulté de démarrage : En mettant le contact, le moteur rugit, par contre le véhicule ne peut pas démarrer. Dans ce cas, c’est certainement les injecteurs qui n’arrivent pas à envoyer le mélange d’air et de fioul vers le moteur. Ceci empêche donc la combustion qui est nécessaire pour faire repartir la voiture.

 – Hausse de consommation de carburant : Vous avez constaté que vous faites plus souvent le plein, pourtant vos trajets sont toujours les mêmes ? Ce changement perceptible peut être une conséquence d’un injecteur défectueux. Il se pourrait que ce dernier envoie beaucoup trop de carburant vers le moteur. Sinon, un injecteur qui fuit peut aussi causer ce problème. Dans ce cas, il est soit fissuré soit cassé. Ainsi, vous allez remarquer des gouttes de fioul qui tombent sous votre automobile.

 – Odeur de fioul : Il peut arriver que vous sentiez du carburant dans l’habitacle de la voiture. Ceci indique qu’il y a une partie du carburant qui ne subit pas la combustion dans le moteur. Évidemment, ce dysfonctionnement peut provenir de l’injecteur.

 – Performance réduite : Autre conséquence d’un injecteur défectueux, c’est la perte de puissance pendant l’accélération. Vous allez sentir que les capacités du moteur ne sont plus semblables à celles d’avant.

 – Vibration du moteur : Lorsque ce composant est en panne, les cylindres ne remplissent plus leur fonction. À la fin d’un cycle du moteur, il y a comme un hoquet qui fait trembler la motorisation. D’ailleurs, cette sensation est bien perceptible.

 – Des trous au moment de l’accélération : Un injecteur bouché ou contenant des impuretés engendre des ratés au niveau du moteur. Le risque de surchauffe est alors plus élevé.

 – Émanation de fumée noire : Quand la quantité de fioul et d’air dirigée n’est pas précise, la combustion n’est pas complète. Ceci entraîne l’émission de vapeur qui sort de l’échappement. Une pression insuffisante lors de l’injection peut aussi causer ce trouble.

 – Injecteur qui claque : Cette pièce fonctionne avec un filtre à carburant qui retient les saletés. Toutefois, il se pourrait que le changement du filtre ne soit pas régulier. Dans ce cas, certaines particules peuvent arriver jusqu’à l’injecteur. Ce dernier se grippe peu à peu à cause de ces résidus. L’admission du carburant ne se fait plus normalement. Ceci engendre le dysfonctionnement de la combustion. D’où l’apparition des bruits. Sachez qu’il est déconseillé de rouler avec un injecteur qui claque. Sinon, ceci peut entraîner d’autres problèmes dont notamment la destruction du moteur. La meilleure solution c’est de procéder à un diagnostic du véhicule.

Ce sont les symptômes des injecteurs HS les plus courants. Cela dit, il faut donc rester attentif aux signes envoyés par votre voiture. De cette manière, vous pouvez agir plus efficacement pour y remédier.

 

Comment empêcher l’encrassement des injecteurs ?

Auparavant, nous avons vu qu’une conséquence d’un injecteur défectueux ne doit pas être négligée. En effet, le dysfonctionnement de cette pièce peut réduire la performance du moteur. Pour éviter que ce composant soit bouché, voici ce que vous devez faire.

 – Pour éviter qu’un symptôme d’injecteur HS surgisse, il est nécessaire de conduire régulièrement sur une voie rapide. Lorsque vous roulez entre 110 à 130 km/h, vous allez accroître le régime moteur. Ceci nettoie automatiquement le système. Ainsi, vous serez débarrassé des dépôts qui bouchent les fines tubulaires.

 – Lorsque vous faites souvent des trajets rapides, privilégiez les carburants de qualité. De cette manière, vous allez retarder l’encrassement de tout le mécanisme. Cela dit, n’essayez pas de faire des économies de ce côté.

 – Au cas où vous avez une voiture à turbo, évitez de couper instantanément le contact lorsque vous vous arrêtez. Prenez le temps de laisser tourner le moteur au ralenti pendant quelques minutes. Ceci va favoriser la lubrification du turbo.

 – Il est recommandé de procéder régulièrement au purgeage du filtre à carburant. Ceci permet d’éliminer les résidus qui s’accumulent au fil du temps. Aussi, cette action aide à conserver la propreté du moteur pour optimiser son fonctionnement.

 – Avant de rouler, prenez le temps de préchauffer le véhicule. Ensuite, démarrez tout en douceur. Essayez de conduire lentement en attendant que le moteur soit à la bonne température.

 – Sinon, vous pourriez avoir besoin d’un nettoyant injecteur. Il s’agit d’un additif qui est ajouté dans le carburant. Il aide au premier décrassage en vue d’éliminer les dépôts. Ces nettoyants sont facilement accessibles sur le marché. Ils peuvent convenir aux moteurs à essence et diesels. Cependant, ils ne s’occupent pas uniquement des injecteurs. En effet, ces produits assurent aussi l’entretien de la pompe injection et de la chambre de combustion. Évidemment, il faut suivre minutieusement les consignes d’utilisation. En revanche, il se pourrait que le problème ne s’arrange pas. Vous pourriez avoir besoin de changer un injecteur ou les 4 en même temps.

Quand et comment changer un injecteur ?

L’entretien de l’injecteur est souvent le premier recours en cas d’encrassement. Pourtant, cette solution n’est pas toujours efficace. Malgré un nettoyage minutieux, il se pourrait que les symptômes suscités persistent. En effet, les dépôts ont fini par nuire au bon fonctionnement des valves ou des tubulures. Dans ce cas, il est préférable de changer l’injecteur. En temps normal, il est recommandé de tous les remplacer afin d’empêcher des ruptures d’équilibre. Quoi qu’il en soit, il est important de demander à votre mécanicien. Ce dernier peut vous proposer de tester l’injecteur avant de procéder au changement.

Par ailleurs, cette opération devrait être confiée à un professionnel. La première étape consiste à déconnecter la batterie et ôter le cache-moteur. Puis, il faut placer le couvre-culasse avant de débrancher le joint. Il faudra ensuite détacher la canalisation du carburant de l’injecteur, puis retirer les fixations et déposer l’injecteur.

Dans la seconde phase, la nouvelle pièce peut être installée. Cependant, celle-ci doit être identique à celle qui a été enlevée. Il est alors nécessaire de remplacer les joints et de vérifier les fixations. Vient ensuite le moment de la pose. Veillez à bien serrer les assemblages et à remettre en place la canalisation. Aussi, il faudra brancher le connecteur et rétablir le couvre-culasse ainsi que le cache-moteur. Pour terminer, il reste à rebrancher la batterie et vérifier que tout fonctionne correctement.

Évidemment, il est possible de réaliser vous-même le changement. En revanche, cette tâche nécessite d’avoir un peu plus de connaissances en mécanique. Vous devez être capable d’enlever et de remettre en place chaque pièce. Par ailleurs, le plus difficile c’est d’accéder à certaines zones du moteur.

Il n’y a pas de période précise pour remplacer un injecteur. Le dysfonctionnement de cette pièce peut dépendre de la quantité d’impuretés. Quoi qu’il en soit, un entretien régulier des injecteurs est fortement sollicité. En moyenne, les injecteurs permettent de rouler jusqu’à 150 000 km avant de rendre l’âme.

Le prix d’un injecteur varie généralement entre 300 à 400 euros. Ainsi, il faudra compter environ 1200 euros pour changer l’ensemble. Malgré un budget restreint, il est déconseillé de choisir un injecteur pas cher. En effet, la qualité n’est pas garantie et sa durée de vie pourrait être réduite.

La réparation de l’injecteur n’est pas toujours possible. Les opérations à réaliser dépendent généralement de l’origine de la panne. Parfois, l’ajout d’additif de nettoyage peut suffire. Toutefois, si les signes persistent, le remplacement sera la meilleure solution. En moyenne, le coût de cette intervention tourne autour des 500 euros.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
DMCA.com Protection Status