fbpx

Vidéosurveillance : zoom sur les types d’enregistreurs

Dernière mise à jour: 20.11.19

 

 

Une alarme est un moyen efficace de dissuader les cambrioleurs d’entrer dans votre maison. Cependant, pour compléter votre système de sécurité, il vous faut des caméras et un enregistreur vidéo. Deux familles d’enregistreurs vidéos existent sur le marché actuellement à savoir, les enregistreurs analogiques et les modèles numériques.

 

Enregistreur analogique

Les enregistreurs DVR (Digital Video Recorder) sont ceux conçus pour recevoir un flux vidéo provenant d’une caméra analogique. Les caméras sont reliées à l’enregistreur à l’aide de câbles coaxiaux. Elles ne doivent donc pas être trop éloignées de l’enregistreur pour éviter que le signal vidéo soit affaibli. De plus, en fonction du nombre de caméras et de l’architecture du bâtiment à surveiller, l’installation peut être compliquée.

En effet, il faudra trouver un moyen d’acheminer correctement les nombreux câbles. À part ce problème, les enregistreurs analogiques ne disposent pas d’une bonne qualité d’image. Les anciens DVR ne pouvaient atteindre qu’une résolution de 960H (960 x 576 pixels). Les images étaient donc moins nettes, surtout en faible luminosité. Actuellement, la nouvelle génération de DVR ou DVR HDCCTV est capable d’atteindre de plus hautes résolutions avec 1080 p (1920 x 1080 pixels). Mais, pour la qualité soit au rendez-vous, il faut utiliser des caméras compatibles. Ces enregistreurs modernes disposent de canaux sur connecteurs pouvant atteindre un nombre de 16 de ce fait. Ils sont destinés à la vidéosurveillance dans des lieux variés. Cela peut être une simple demeure ou un lieu de travail.

Pour stocker plus de données, il est possible d’utiliser des disques durs internes et externes sur ces enregistreurs. De plus, grâce aux ports USB dont ces enregistreurs modernes sont généralement équipés, il est possible d’y insérer une souris pour effectuer des manipulations. Le port Ethernet permet quant à lui, une connexion sur un routeur ou une Box afin de pouvoir accéder à l’appareil à distance. D’ailleurs, il existe des applications spéciales qui permettent aux Smartphones d’accéder à l’enregistreur via internet. Grâce à ces applis, il est par exemple possible de recevoir des images en temps réel lorsqu’une alarme est activée. L’enregistreur pourra aussi émettre des notifications lorsqu’un problème sur celui-ci survient. Des fonctions de vidéosurveillance intelligente sont également disponibles. Ainsi, les alarmes ne se déclencheront que dans certaines conditions. L’appareil peut par exemple créer un mur virtuel qui active l’alarme lorsque quelqu’un franchit ce mur. Le comptage et la simulation du trafic à sens unique font également partie de ces fonctionnalités intelligentes.

 

Enregistreur numérique

Les enregistreurs numériques NVR (Network Video Recorder) enregistrent des images provenant d’un flux numérique. Ils fonctionnent donc uniquement avec des caméras IP connectées sur un réseau. Ces caméras codent l’information numériquement et effectuent le transfert sur le réseau à l’aide du protocole TCP/IP. Ainsi, même si le transfert de données peut se faire par câble, la nature de ces données est complètement différente de celle produite par une caméra de surveillance analogique. Les vidéos sont enregistrées au format H.64 et les entrées vidéo se font souvent par des ports LAN RJ45. Les caméras présentes sur le réseau local peuvent se connecter directement à l’enregistreur via ces entrées. Il est possible de connecter un routeur sur l’un de ces ports afin de permettre aux caméras distantes de se connecter au réseau. Les caméras IP Wifi peuvent de ce fait s’intégrer facilement dans le système de surveillance.

Si le dispositif ne dispose que d’une seule entrée RJ45, l’emploi d’un commutateur switch ou d’un concentrateur hub sera nécessaire afin de pouvoir connecter de multiples appareils. Certains modèles disposent de PoE, permettant de transmettre l’alimentation et les flux vidéo à l’aide d’un seul câble. Pour ces modèles, les caméras n’ont donc plus besoin d’être proches d’une source d’alimentation. Des ports USB sont aussi disponibles pour permettre d’y brancher une souris ou d’effectuer une mise à jour via une clé. L’emploi d’un PC pour gérer le système n’est pas nécessaire dans ce cas, car le NVR est souvent autonome. Les fonctions telles que le pilotage de caméra, l’horodatage ou l’accès à l’historique peut s’effectuer directement sur l’appareil. Il est malgré tout possible d’effectuer ces actions à distance grâce au routeur et aux applications pour Smartphone.

Parmi les fonctionnalités avancées qui peuvent être disponibles pour les NVR figure l’ETS (Event Trigger System). Elle ne peut s’utiliser qu’avec une caméra compatible et permet de réduire la résolution de l’image lorsque l’enregistrement vidéo commence. Ceci permet de réduire la taille du fichier vidéo et d’économiser l’espace de stockage.

 

 

Les autres enregistreurs

Le PC peut étendre ses fonctionnalités en s’équipant de périphériques adaptés. Ainsi, pour transformer votre ordinateur portable ou de bureau en centrale de surveillance, il vous suffit de brancher un dispositif spécial. Ce peut être un outil à brancher via USB ou sous forme de carte à enficher sur la carte mère. Il peut se combiner à divers systèmes pour étendre le nombre de caméras pouvant être accueillies sur le réseau. Les enregistrements pourront s’effectuer directement sur le disque dur ou sur un DVD, via le lecteur du PC pour ce faire. Un logiciel est logiquement fourni avec tout le matériel afin de permettre à l’ordinateur de piloter ces périphériques et d’utiliser les fonctions d’un DVR standard.

De plus, si le PC possède une connexion par Ethernet ou par WIFI, il sera possible d’effectuer des manipulations à distance. Cependant, le PC utilisé ne devra plus servir pour d’autres tâches, car cette vidéosurveillance nécessitera une grande partie de ses ressources. Le nombre maximal de périphériques à installer sera donc limité par la performance de votre machine. Si vous souhaitez vous passer de tout support trop encombrant, vous pouvez choisir une simple caméra enregistreuse. Ces appareils, aux prix souvent attractifs, stockent directement les images sur une carte mémoire dont elles doivent s’équiper.

Par ailleurs, ces caméras se divisent en deux groupes. Il y a celles conçues pour un usage domestique et servant à filmer des activités au quotidien. Celles-ci sont peu à peu remplacées par les Smartphones qui, en plus d’avoir de bonnes résolutions d’images, sont aussi multifonctions. Ensuite, vous avez les caméras IP dédiées à la surveillance. Elles peuvent stocker les informations sur une carte mémoire ou sur un serveur distant. Selon les modèles, elles peuvent avoir de multiples fonctionnalités allant de la motorisation PAN/TILT à l’enregistrement vidéo automatisé. Elles sont configurables via PC ou Smartphone.

 

Leave a Reply

avatar
  S'abonner  
Notifier
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...
DMCA.com Protection Status