fbpx

La motorisation et le choix du carburant pour un tracteur tondeuse

Dernière mise à jour: 19.11.19

 

 

Les tondeuses peuvent être équipées de 2 types de moteurs à savoir, le moteur deux temps (2 T) et le moteur quatre temps (4 T). Chacune de ces catégories possède des spécificités que vous devez connaître avant de vous lancer dans l’acquisition d’une tondeuse.

 

Un moteur deux-temps pour tondeuse

Le moteur 2T est un moteur simple de conception. Ce nom lui vient de son principe de fonctionnement qui repose sur les deux mouvements effectués par le piston. Dans un premier temps, le piston se trouve au point mort haut. Le mélange de carburant présent dans la chambre de combustion est alors allumé par la bougie. L’explosion repousse le piston jusqu’à ce qu’il atteigne le point mort bas. De là, il libère une ouverture laissant entrer un nouveau mélange de carburant dans la chambre de combustion. En entrant, le carburant repousse le gaz généré par la combustion précédente vers l’échappement. Dans un deuxième temps, le piston remonte pour boucher l’entrée du mélange et comprimer celui-ci dans la chambre à combustion. Une fois revenu sur le point mort haut, le cycle peut recommencer.

Le principal inconvénient de ce système est qu’il est très polluant. Le mélange d’huile et de carburant ne permet pas une combustion totale. L’huile non consumée se transforme en résidus. Ces derniers sont ensuite rejetés par l’échappement et peuvent encrasser le moteur. Cependant, le moteur 2T est plus puissant et fournit un travail supérieur à celui du 4T. Il utilise peu de pièces mécaniques, ce qui rend le moteur léger et facile à entretenir. Le fort travail auquel sont soumises ces pièces favorise cependant leurs usures. En revanche, l’absence de stockage spécifique pour l’huile limite les précautions à prendre lors de la manipulation de l’appareil. Ainsi, pour travailler sur un terrain en pente, un moteur 2T reste plus sûr. Malgré tout, le moteur 2T équipe de moins en moins les tondeuses.

 

Carburant pour moteur 2T

Le moteur 2T utilise un mélange d’huile et d’essence comme carburant. Des mélanges prêts à l’utilisation sont disponibles en vente pour vous éviter à faire le mélange vous-même. Ces produits ont été dosés de manière précise afin de limiter les risques de casse du moteur. De plus, ils peuvent se conserver jusqu’à trois ans après leurs ouvertures.

En général, les proportions de l’huile dans le mélange ne dépassent pas 2 % pour une huile synthétique et 4 % pour une huile minérale. Pour connaître les proportions exactes requises par votre moteur, vous devrez vous référer aux consignes du constructeur. Si vous confectionnez vous-même votre carburant, il vous faudra utiliser de l’essence sans plomb 95. Ensuite, pour mélanger l’huile et le carburant, il vous est nécessaire d’utiliser un mélangeur mécanique.

 

Le moteur 4T pour tondeuse

Le moteur 4T repose sur le même principe que le moteur 2 T, mais fonctionne d’une manière plus complexe. Dans un premier temps, le piston descend et aspire le carburant dans la chambre de combustion. Dans un deuxième temps, la soupape d’admission se referme et le piston vient compresser le mélange air essence. Dans un troisième temps, la bougie enflamme le carburant, ce qui génère une pression qui va repousser le piston. Vient enfin le quatrième temps durant laquelle la soupape d’échappement est ouverte et le piston remonte. Ce dernier repousse le gaz d’échappement avant que la soupape d’échappement ne se referme. Après cette étape, le cycle peut reprendre.

Le moteur 4T consomme le carburant de manière plus optimale. Il est donc plus économique et moins polluant que le moteur 2 T. Il est cependant plus volumineux, car il requiert l’intervention de plusieurs pièces mécaniques. Celles-ci sont lubrifiées à l’aide d’une huile qui est désormais stockée dans le carter du moteur qui est donc moins sensible à l’usure, mais nécessite un entretien plus régulier.

 

 

L’huile de moteur

L’huile joue plusieurs rôles dans le bon fonctionnement du moteur. Elle lubrifie et régule la température en limitant les frottements des pièces mécaniques. Elle limite l’usure du moteur et le nettoie ensuite en emportant avec elle les impuretés générées par les frottements.

L’aptitude d’une huile à remplir toutes ses fonctions dépend de sa viscosité. La norme internationale SAE note les huiles selon leur viscosité dans ce cas. Une huile avec un grade de 5 est la plus fluide, et la plus visqueuse possède un grade de 60. Sur les bidons d’huile, la viscosité est notée par deux chiffres séparés par la lettre W. Le premier chiffre est la viscosité à froid, le second est celle à chaud, W (winter). Il indique la condition climatique ayant permis d’obtenir ces chiffres. Une huile avec une faible viscosité à froid lubrifie plus efficacement le moteur lorsque celui-ci est à l’arrêt. En revanche, une viscosité plus grande permet à l’huile de moteur de ne pas se rompre lorsque le moteur tourne à plein régime.

Il existe plusieurs types d’huiles, possédant des viscosités et des additifs différents. Toutefois, mieux vaut toujours se référer aux recommandations de son constructeur lorsqu’il s’agit de trouver la bonne huile pour sa tondeuse.

 

Quelle essence choisir ?

Pour les moteurs de tracteur tondeuse actuelle, le choix du carburant peut paraître vaste. Celui qui convient au moteur dépend cependant de l’âge de celui-ci. À une certaine période, le plomb était très présent dans l’essence et permettait de préserver le moteur. Cependant, du fait de sa nature polluante, il fut progressivement remplacé. Si votre tondeuse date de cette période où le plomb était encore présent, alors il sera encore dépendant de cet additif. De ce fait, vous aurez besoin d’ajouter un substitut de plomb dans votre essence pour faire fonctionner votre appareil.

Les moteurs à bougies chaudes, datant d’avant 2009, acceptent quant à eux le bioéthanol et l’essence sans plomb 95. Le bioéthanol est constitué d’un mélange d’éthanol et d’essence. Le carburant E10 contient 10 % d’éthanol et 90 % d’essence tandis que l’E85 contient 85 % d’éthanol contre 15 % d’essence. L’E85 fonctionne uniquement sur les moteurs flex-fuel encore non disponibles en France. Le carburant qui sera certainement le plus utilisé est le SP95-E10, car il a remplacé le SP95. Pour les moteurs d’après 2009, dotés de bougies froides conçues pour obtenir un haut rendement, le SP98 est recommandé.

 

Leave a Reply

avatar
  S'abonner  
Notifier
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...
DMCA.com Protection Status