fbpx

Comment entretenir son robot tondeuse pour le faire durer ?

Dernière mise à jour: 12.10.19

 

 

Posséder une machine qui vous libère d’une corvée certaine nécessite un entretien minutieux en contrepartie. Cependant, malgré toutes les capacités de l’appareil, cette vérification régulière ne nécessite pas forcément l’intervention d’un professionnel. Le cas du robot tondeuse le confirme, vous pouvez vous charger de sa maintenance avec des outils rudimentaires.

 

L’entretien global, une opération enfantine

Une machine aura beau faire partie d’une technologie ultra perfectionnée, elle peut ne pas forcément nécessiter tout un arsenal technique pour être entretenue. C’est apparemment le cas d’un robot tondeuse. Cette machine résultant d’une recherche technologique avancée ne nécessite pas l’intervention d’un ingénieur spécialisé pour en effectuer la maintenance. N’importe qui qui soit doté d’une capacité minimum au bricolage et d’un sens de l’observation basique peut s’en charger. Une vérification régulière assure d’ailleurs la longévité de votre outil de jardinage. Et pour compléter le tableau, nul besoin de recourir à des outils sophistiqués. De l’eau savonneuse, une brosse, un chiffon et une éponge, un tournevis à tête cruciforme ou à tête plate suffisent largement.

Pour effectuer l’entretien de votre robot tondeuse, commencez par le mettre hors tension. Le nettoyage débutera par la partie supérieure, pour passer du plus simple au plus complexe. Lorsque la machine est bien éteinte, vous pouvez commencer par laver et frotter doucement la carrosserie avec une éponge humide. Prenez soin de ne pas toucher l’appareil avec un tuyau ou pire, avec un jet à haute pression. Généralement, le robot tondeuse est étanche, mais jusqu’à un certain niveau seulement. En plus, en fonction de son âge, il se peut que les joints d’étanchéité aient commencé à perdre de leur efficacité et l’eau risque de s’infiltrer dans les parties électroniques. Contentez-vous de frotter correctement cette coque avec une éponge humide et de l’eau savonneuse, pour enlever toutes les tâches. Séchez ensuite avec un chiffon propre.

Le côté visible étant fait, vous pouvez maintenant vous attaquer à la partie inférieure. Selon le modèle, vous pouvez retirer le capot pour accéder à l’intérieur du robot tondeuse, où les restes de brindilles et autres saletés peuvent s’entasser. Les fixations centrales des roues peuvent notamment conserver une certaine quantité de l’herbe coupée. Accumulé à la terre ou à la poussière et renforcé par l’humidité, cet amalgame peut se solidifier et nuire ainsi au bon fonctionnement du robot tondeuse, ne serait-ce que par un blocage des roues qui peut l’empêcher de se déplacer. Avec la brosse, dégagez toute les parties sales et risquant d’être bloquées, puis enlevez toute la saleté. Un aspirateur à buse étroite, ou mieux, un compresseur pourra vous aider à souffler tous ces détritus hors des moindres recoins difficiles d’accès.

Enfin, la partie inférieure représente le dernier endroit à nettoyer. Retournez le robot tondeuse sur un morceau de tissu suffisamment épais pour protéger la carrosserie des risques de rayures, et des chocs qui pourraient éventuellement endommager le panneau de commande. Procédez ensuite comme précédemment, pour déloger toutes les saletés possibles accumulées au fil des utilisations. L’objectif est de disposer d’une partie inférieure propre pour permettre un déplacement toujours efficace et normal de la machine. En outre, de cette façon, vous pouvez accéder aux diverses parties de l’appareil, notamment les lames et la batterie.

 

 

Vérification et remplacement des lames de coupe

Selon le modèle, le robot tondeuse peut être équipé de deux différentes sortes de lames pour effectuer la coupe.

Le premier type de système est composé d’un disque rotatif sur lequel sont fixées un certain nombre de lames de rasoir, qui assurent la taille de l’herbe par le mouvement du disque. Ces lames s’usent assez vite en fonction de la durée de tonte programmée. Il convient de les vérifier régulièrement, pour un résultat optimal sur votre pelouse, mais surtout pour la longévité de votre matériel. En effet, des lames émoussées ne donneront pas le même rendu, pour une durée de travail équivalente, et surtout pour un effort supérieur fourni par la machine. Pour procéder au remplacement, fixez le disque rotatif pour l’empêcher de bouger, vous éviterez ainsi tout risque éventuel de blessure. Dévissez ensuite chacune des lames pour les remplacer par de nouvelles. Avant de placer ces dernières, nettoyez leur point de montage, pour leur permettre une liberté de rotation. Mettez-les ensuite sur leur emplacement et serrez suffisamment, pas trop ni pas assez, car chaque lame doit pouvoir tourner librement. Généralement, cette opération de changement s’effectue tous les deux mois, en fonction de la fréquence et de la durée d’utilisation du robot tondeuse.

Le second type de lame qui peut équiper un robot tondeuse est plus grand et fixé de manière individuelle, il s’agit de la lame pleine. Vu sa taille, ce type de lame ne nécessite pas un remplacement aussi régulier que le premier système. Pour certains modèles, il peut même durer pour une saison entière. Il vous faut seulement la nettoyer correctement pour garder son efficacité pendant longtemps. Son remplacement au besoin ne présente en outre aucune difficulté particulière. En effet, les modèles de robot tondeuse équipés de ce type de lame de coupe sont fournis avec un accessoire dédié pour en faciliter le retrait. Il vous suffira de vous en servir. Avant de remettre une nouvelle lame, n’oubliez pas de nettoyer l’emplacement. Un clic de sécurité vous assurera que vous avez placé la pièce de coupe correctement.

 

Entretien de la batterie et stockage

La batterie est située sous le robot tondeuse et sa longévité dépend de nombreux facteurs. Le premier dépend évidemment du mode d’utilisation. Mais même si cette machine peut être programmée pour une utilisation quotidienne, vous devez quand même lui attribuer une pelouse à sa taille. En outre, un emploi sous un soleil de plomb peut également réduire sa durée de vie, sans compter les risques de décoloration ou de déformation de la coque. Par ailleurs, vous devez prévoir un endroit sec et à bonne température pour stocker le robot tondeuse en hiver. De préférence, rechargez la batterie de temps en temps. Rester à plat longtemps ne lui est pas vraiment bénéfique.

 

 

 

Leave a Reply

avatar
  S'abonner  
Notifier
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...
DMCA.com Protection Status