fbpx

Histoire d’une invention : la machine à coudre

Dernière mise à jour: 12.10.19

 

 

Aujourd’hui, la machine à coudre est un appareil ménager comme tant d’autres, elle représente pourtant un dispositif de précision mécanique. L’invention de cet équipement a d’ailleurs révolutionné principalement le domaine de la couture et les métiers qui y sont rattachés. Les innovations apportées à ce genre de matériel facilitent largement l’utilisation.

 

Les parcours marquants de la machine à coudre

La première machine à coudre a été créée en 1830. À l’époque, elle était encore construite en bois et comportait uniquement un fil. Ceci dit, elle ne pouvait faire qu’un point de chaînette. La vitesse de fonctionnement était également élémentaire puisqu’elle se situait aux environs de 200 points réalisés par minute. Lors de ses débuts, ce dispositif servait pour la fabrication d’uniforme de l’armée. Par ailleurs, la production était très faible, car les techniques adoptées étaient encore archaïques.

Cependant, la machine à coudre semblable à celle qui s’utilise de nos jours a trouvé ses origines quelques années plus tard, soit en 1834. Elle était constituée de canette qui permettait l’usage de deux fils. L’année 1846 a d’ailleurs été marquée par la déposition de brevet d’Ellis Howe qui a choisi l’Angleterre pour lancer et développer son idée. Ensuite, le concept de ce dernier a été amélioré par Isaac Merrit Singer qui a quant à lui déposé son brevet en 1851. Cette période a marqué l’apparition de la première machine à coudre de la marque Singer.

Les fabricants de machines à coudre se sont propagés un peu partout en Europe afin de se rapprocher un peu plus des utilisateurs. En même temps, ce domaine a connu une évolution sans précédente, plus particulièrement en France. Parmi les leaders du marché figurait également la firme Peugeot qui a été créée par Benjamin Peugeot.

 

Les évolutions de la machine à coudre

Au fil des années, ce dispositif ne ressemblait plus vraiment à ce qu’il était auparavant. En effet, un nouveau modèle en zigzag a vu le jour vers 1871. Quelques années plus tard soit en 1973, une machine dotée de bras libre a fait son apparition sur le commerce. C’était la marque ELNA qui a adopté cette invention. Ce n’est qu’en 1937 que les dispositifs fonctionnant à moteur ont apparu sur le marché.

Après la Deuxième Guerre mondiale, les fabricants de ce genre d’équipement avaient privilégié l’acier pour la conception de leur produit. Cette matière première était issue principalement des véhicules utilisés par l’armée pendant la guerre. Si cette matière fait un peu défaut à cause de son poids, il procurait une grande robustesse. Ainsi, les machines qui en contiennent bénéficiaient d’une meilleure durée de vie. Quoi qu’il en soit, elles se limitaient à faire du zigzag et du point droit. Les réglages pouvant être réalisés ont fait leur apparition un peu plus tard.

 

Les machines à coudre d’aujourd’hui

Si vous êtes à la recherche d’un bon modèle, sachez qu’il y a de nombreuses marques de références à l’heure actuelle. Même si le nombre des fabricants a nettement baissé depuis la naissance de la première machine, beaucoup de firmes continuent de développer leur produit. C’est le cas pour Singer, Elna, Brother ou encore Pfaff. Leur point commun, c’est qu’elles adoptent toutes le procédé de deux fils avec un point noué.

Lorsque vous êtes en quête d’une machine à coudre moins chère, vous pouvez remarquer que la plupart des modèles proposés fonctionnent à l’électricité. Ceci dit, il n’est plus nécessaire de se fatiguer en tournant manuellement le dispositif. Ce n’est pas tout, puisque la majorité d’entre eux intègre un système électronique. Grâce à ces innovations, ce matériel permet dorénavant de réaliser des motifs divers, même les plus complexes.

 

 

Le mécanisme de la machine à coudre

Au cas où vous avez l’intention de vous lancer dans l’utilisation de ce dispositif, il est primordial de connaître son fonctionnement. Ceci permet de maîtriser plus facilement son usage afin que vous puissiez en tirer profit. Cet instrument est conçu pour entreprendre ce que vous faites manuellement, mais à une vitesse optimale.

Lorsque vous vous servez d’une aiguille, vous ne pouvez exécuter que quelques dizaines de points par minute. Cependant, les modèles d’aujourd’hui sont capables d’en effectuer jusqu’à 600 points pendant ce laps de temps. Par ailleurs, les machines industrielles qui sont largement performantes offrent jusqu’à 5000 points par minute. Ces réalisations témoignent de l’efficacité de cet outil qui permet un gain de temps considérable.

Quand le dispositif se met en marche, son moteur actionne automatiquement le mécanisme dont il est doté. Après cela, l’arbre supérieur fait bouger l’aiguille qui effectue des mouvements de haut en bas et de gauche à droite. Quant à l’arbre inférieur, il est conçu pour bouger les griffes d’entraînement selon la longueur de point dont vous avez besoin.

Le plus impressionnant dans tout ce processus, c’est que tout le mécanisme est bien synchronisé. Il peut arriver que des pièces se frôlent, par contre ils ne se touchent jamais. C’est d’ailleurs pour ces raisons que les experts affirment que le secret de cet outil, c’est sa précision horlogère.

 

Quelques conseils d’entretien d’une mini machine à coudre

Une machine à coudre ne reste pas toujours performante tout au long de sa vie. Il est nécessaire de l’entretenir régulièrement pour qu’elle offre un fonctionnement optimal. Cette opération passe d’abord par le nettoyage. Pour entreprendre cette opération, il faut enlever le fil de la bobine, la canette et tout son système. Ensuite, munissez-vous d’un pinceau afin d’éliminer les peluches qui se sont entassées à l’intérieur. Lorsque vous avez fini, il ne reste plus qu’à remonter le mécanisme. La réalisation de cette intervention devrait se faire tous les 2 ou 3 mois.

Certains modèles de machines profitent d’une conception de lubrification à vie. Toutefois, si votre appareil n’en fait pas partie, il faudra procéder régulièrement à son huilage. Choisissez dans ce cas une huile spéciale que vous trouverez facilement sur le marché. Ensuite, procédez à cette opération en moyenne après 20 heures d’utilisation. Assurez-vous d’abord que le dispositif est complètement propre. Après cela, versez tout simplement quelques gouttes autour du système de la canette. Sur certains modèles, il y a des trous d’huile spécifiques. Pour terminer, faites quelques points de couture sur un bout de tissu afin d’éliminer les excès d’huile et amorcer le dispositif.

 

 

 

Leave a Reply

avatar
  S'abonner  
Notifier
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...
DMCA.com Protection Status