fbpx

Les différents types de points à réaliser avec une machine à coudre

Dernière mise à jour: 21.09.19

 

 

Les points sont les méthodes utilisées pour coudre un tissu. Il existe une grande variété de points qui ont chacun leur utilité dans ce cas. La machine à coudre est un appareil capable de réaliser une majorité de ces points.

 

Qu’est-ce qu’un point en couture ?

Selon le type ou le modèle de votre machine, il vous sera possible d’effectuer une large variété de points. Les points classiques comme le point droit ou le point en zigzag devront être logiquement inclus. Pour les variantes plus insolites qui servent surtout à la décoration, il vous faudra des machines spécifiques.

La sélection du type de point de votre machine se fera soit par la manipulation d’une molette soit à l’aide de boutons. Sur ceux-ci seront inscrits des motifs ou pictogrammes qui indiqueront le type de point. Les guides d’utilisation des machines vous permettront d’identifier le type de point associé à chacun de ces pictogrammes. Ces motifs présentent l’aspect du point de couture une fois qu’il est réalisé. Le plus facile à comprendre c’est le point droit qui est représenté par une succession de trait droit.

Quand la machine coud un point droit, elle se contente de piquer le tissu à intervalle constant. La distance entre ces points de piqûre est tout simplement appelée distance des points. Celle-ci est réglable avec une molette. Il est souvent utile de régler à l’avance la distance des points pour coudre plus facilement certains types de tissu.

 

Les points d’assemblage

Le point droit est très simple et est très utilisé en patchwork et en quilting. Le patchwork consiste à assembler des tissus de tailles, de couleurs et de formes différentes en vue de créer un motif. Le quilting quant à lui consiste à assembler différentes couches de tissus pour en former un plus épais. Pour l’assemblage de tissus, il existe aussi d’autres points qui sont nommés points d’assemblage et points d’épis. Pour le point d’assemblage, le motif formé est différent de celui du point droit, mais son utilité reste la même.

Le point d’épis quant à lui est caractérisé par la présence de traces de fils disposés en forme d’épis de maïs étalés le long d’une ligne droite. L’avantage de ce point c’est qu’il est facile à défaire. Cela signifie en contrepartie qu’il n’est pas très résistant. Pour faire une couture solide, il faut donc renforcer ce point en le triplant. Le triple point droit forme ainsi trois lignes de coutures droites parallèles. Il est fait pour coudre les emmanchures et les fourches de pantalon.

 

 

Les autres points et leurs utilités

Le deuxième point le plus utilisé est le point zigzag. Pour ce type, l’aiguille se déplace de gauche à droite en plus de son mouvement habituel. Il forme ainsi des motifs en Z qui ont une véritable utilité. En effet, certains tissus ont tendance à s’effilocher lorsqu’ils sont coupés. Pour empêcher que cela ne se produise, il faut faire un surfilage à l’aide de machines spéciales ou en effectuant un point zigzag. Tout comme le point droit, ce dernier dispose d’une variante qui sert uniquement à renforcer son action. Il s’agit du zigzag triple. Les motifs en zigzag sont plus serrés et il en résulte une plus grande solidité.

Une autre variante du zigzag est le style piqué. Les motifs en Z y sont plus évidents et ils servent surtout pour coudre des tissus fins ou extensibles. Il est idéal pour coudre un tissu élastique sur un autre tissu tout en conservant l’élasticité.

À part cela, il y a également l’ourlet. C’est le bord inférieur d’un vêtement qui a été cousu une fois le tissu replié sur lui-même. Il existe différents points d’ourlets réalisables, dont celui invisible. Ce dernier permet de dissimuler les points de couture sur le tissu. Il existe aussi deux types d’ourlets dont l’un permet aussi de surfiler le tissu.

Pour les tissus en maille, à l’exemple des tricots, il existe des types de points adaptés permettant de coudre le tissu tout en évitant de les démailler. Il s’agit de l’overlock. En plus d’offrir un maintien solide, il peut aussi servir de motif décoratif. Il est adapté aux tissus fins et extensibles. Il peut donc servir pour la pose d’élastique. Il existe une autre variante appelée overlock à gauche qui sert à assembler et surfiler les tissus. L’overlock renforcé quant à lui permet de faire des points renforcés tout en garantissant que les tissus en mailles ne soient pas déformés. Vous avez aussi d’autres types de points servant aux mêmes fins que l’overlock à l’exemple du point d’application et du point de tricot.

 

Les meilleures machines à coudre

Pour offrir un aspect décoratif à vos coutures, il existe une multitude de points conçus à cet effet. Mais pour les avoir, il faut choisir un bon appareil de couture. Avant de choisir votre machine à coudre dans ce cas, il vous faudra opter parmi celles qui ont les points que vous recherchez. Afin de vous aider, trouver ici une sélection des meilleurs produits.

Pour une personne souhaitant s’initier à la couture, il est recommandé d’utiliser une machine à coudre mécanique. Cela lui permettra de connaître les diverses subtilités de ce type de travaux manuels. En revanche, si vous souhaitez juste raccommoder un tissu, alors une petite machine électronique sera suffisante.

 

 

Leave a Reply

avatar
  S'abonner  
Notifier
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...
DMCA.com Protection Status