fbpx

Comment poser un entoilage thermocollant ?

Dernière mise à jour: 19.11.19

 

 

La couture est composée d’un ensemble de techniques grâce auquel il vous est possible de créer un ouvrage digne d’un véritable professionnel. L’entoilage thermocollant est une méthode qu’il est bon de connaître si vous désirez avoir de bons rendus sur vos vêtements.

 

Les différents types de thermocollants

Le thermocollant est disponible en trois coloris. Vous trouverez sur le marché des thermocollants noirs, blancs et même gris. Mis à part les couleurs, les thermocollants se distinguent également par leurs tissages. Vous pouvez par ailleurs utiliser des thermocollants tissés ou non.

Le thermocollant tissé est plus souple et plus léger. Si vous travaillez un tissu fluide, extensible ou un textile qui nécessite un entoilage résistant, c’est le thermocollant que vous devrez utiliser. Il vous permettra par exemple de travailler facilement la soie et le jersey tout en conservant l’élasticité de ces tissus. Il réduira également les risques de déformation sur les tissus. Le thermocollant tissé peut intégrer un renfort en droit fil. Quand vous le découpez, vous devrez procéder en fil droit, à la manière d’un tissu. Il sera cependant moins facile à appliquer.

Le thermocollant non-tissé sera quant à lui, moins souple et extensible. Il sera aussi plus fragile et aura une tombée plus rigide. En revanche, il aura l’avantage d’être le plus utilisé, car en plus d’être facilement applicable, il revient moins cher. De plus, vous pourrez le couper n’importe comment. Il sera également disponible en différentes épaisseurs.

Il existe par ailleurs des thermocollants spécialement prévus pour les broderies. Une fois votre broderie achevée, ces thermocollants se déchireront ou se dissoudront au lavage. Si vous désirez acheter ce type de thermocollants, vous devrez vous rendre dans des boutiques spécialisées.

 

Choisir le bon thermocollant

Avant de procéder à un entoilage, vous devrez choisir le thermocollant qui conviendra le plus à votre ouvrage et à votre tissu. À ce moment, penchez-vous sur le poids de l’entoilage. Un grammage de 200 grammes par mètre carré s’affiche généralement sur les entoilages standards. Ces derniers conviendront surtout à tous les usages courants. Dans le cas d’un usage spécifique, vous trouverez sur chaque type d’entoilage les tissus auxquels ils correspondront.

Si toutefois vous hésitez dans votre choix, vous pouvez opter pour un poids de 150 grammes par mètre carré pour un tissu léger et des poids compris entre 400 et 600 grammes par mètre carré pour les ouvrages de types costumes ou manteaux.

Les thermocollants sont disponibles sous différentes largeurs. Le choix dépendra surtout de vos besoins. Par ailleurs, vous pourrez également trouver des thermocollants en ruban ou en bandes étroites. Ce type d’entoilage pourra surtout s’utiliser pour renforcer les ceintures.

Lors de votre achat, pensez aussi à vérifier les indications fournies avec les thermocollants. Cela vous permettra de savoir si l’entoilage que vous aurez choisi correspondra effectivement à l’usage que vous comptez en faire. Vous devez aussi savoir que certains thermocollants non-tissés ne résistent pas aux lavages à températures élevées.

 

La préparation des pièces à entoiler

La préparation de l’entoilage va dépendre du type de renforcement que vous désirez effectuer. Pour renforcer une partie d’un tissu, vous devrez d’abord mesurer la taille de l’ouvrage avant de découper une pièce d’entoilage qui sera légèrement plus grande. Déposez ensuite votre entoilage à l’endroit désiré en veillant à ce que la face thermocollante soit positionnée contre l’envers de votre tissu. Pour qu’il n’y ait aucun pli sur votre ouvrage, épinglez bien les deux morceaux.

Si vous souhaitez doubler une pièce de patron, le procédé sera légèrement différent. Dans le cas d’un thermocollant tissé, placez votre patron sur l’entoilage en veillant à respecter le droit fil. S’il s’agit d’un thermocollant non-tissé, vous n’aurez pas à vous soucier du sens de ce dernier. Si votre patron n’inclut pas les valeurs de couture, n’oubliez pas de les rajouter. Vous pourrez ensuite épingler l’entoilage au patron et procéder à la découpe à la manière d’un tissu classique.

 

 

Retirez ensuite les épingles et positionnez chaque entoilage sur le morceau de tissu correspondant. N’oubliez pas de positionner vos thermocollants en veillant à ce que leurs faces collantes soient contre l’envers du tissu. Épinglez les morceaux ensemble et veillez à ce qu’aucun pli ne subsiste.

Il peut arriver que des bulles d’air disgracieuses se forment. Ces dernières resteront particulièrement visibles à travers les tissus clairs ou délicats. Afin de ne prendre aucun risque, vous pouvez surfiler ensemble le thermocollant et le tissu.

Si vous avez du mal à distinguer la face collante de l’entoilage, sachez que celle-ci est plus rugueuse à cause de la colle qui la compose. En passant délicatement un doigt à la surface de la toile, vous pourrez en retrouver facilement la face collante.

 

Procédez à l’entoilage

Une fois la préparation de vos pièces à entoiler achevée, vous pourrez passer à l’étape du repassage. Vous devrez cependant trouver la bonne température afin que vos thermocollants puissent bien adhérer au tissu tout en veillant à ce que ce dernier ne fonde pas sous la chaleur. La température adaptée à votre thermocollant vous sera indiquée lors de son achat si vous le choisissez en fonction de votre tissu. Autrement, vous pourrez toujours utiliser la température adaptée à votre tissu qu’il soit délicat, en soie, en coton, etc.

Si toutefois vous redoutez que votre tissu ne puisse pas supporter la chaleur ou que votre entoilage ne colle pas suffisamment, vous pouvez effectuer un petit test. Pour cela, n’appliquez le fer que sur une chute de tissu sur lequel vous placerez un morceau d’entoilage. De cette manière, vous verrez si le thermocollant colle correctement au tissu sans que celui-ci ne souffre de la chaleur.

Une fois que vous aurez trouvé la température qui convient à votre tissu, appliquez votre fer dessus. En fonction de la fragilité de votre tissu ou des indications qui vous auront été fournies, retirez votre fer après l’avoir placé 6 à 12 secondes sur le tissu. Recommencez l’action en vous décalant de quelques centimètres et ainsi de suite. Si vous repassez un tissu délicat, procédez par tamponnage. Cela évitera que la toile ne se froisse ou ne se déforme.

Dans le cas des étoffes fragiles, placez un morceau de tissu humidifié entre le fer et votre ouvrage, puis tamponnez avec le fer.

Si le mode d’emploi de votre entoilage ne le mentionne pas expressément, n’utilisez jamais de vapeur lorsque vous repassez le tissu et la toile. La vapeur aura tendance à diluer la colle de la toile, ce qui aura pour effet de l’abîmer en même temps que votre tissu.

Pensez à bien faire adhérer le thermocollant sur les bords de votre ouvrage. Sans cela, il risque de se décoller facilement au moment de la couture. Une fois que vous aurez terminé de repasser toutes vos pièces, laissez-les reposer sur la table de repassage. Au mieux, laissez-les y durant 30 minutes. Après cela, vous n’aurez plus qu’à vous mettre devant votre machine à coudre pour assembler votre ouvrage.

 

Leave a Reply

avatar
  S'abonner  
Notifier
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...
DMCA.com Protection Status