fbpx

Les avantages et limites d’une surjeteuse

Dernière mise à jour: 12.11.19

 

 

Investir dans différentes machines peut avoir certains avantages notables surtout si vous pratiquez la couture à temps plein. Une machine à surjet est polyvalente, mais elle reste complémentaire à une machine à coudre traditionnelle. Avant de vous lancer dans l’acquisition de ce type d’appareil, vous devrez en connaître les utilités et les limites.

 

Les possibilités qu’offre une machine à surjet

Les professionnels de la couture optent souvent pour le côté pratique qu’offrent les différentes machines de couture. En vue de rester productifs, ils peuvent en effet avoir besoin d’appareils efficaces qui leur permettent d’effectuer différents points en simultané sur un même ouvrage. Mis à part la traditionnelle machine à coudre, bénéficier d’une surjeteuse peut devenir un véritable avantage dans votre travail de couture dans ce cas.

Ce type d’appareil a la particularité de réaliser différents types de points en fonction des modèles. Habituellement, cette machine s’utilise pour parfaire les finitions d’un ouvrage. Elle permet également au couturier d’obtenir des rendus plus propres et professionnels.

Une machine à surjet est composée de plusieurs inserts pour bobines de fil. Cette machine facilite grandement l’exécution de différentes tâches en couture. En l’utilisant, un couturier pourra aisément surfiler, couper ou assembler un tissu avec des points de chaînette complexes, solides et esthétiques.

Comparé à une machine de couture standard, un appareil à surjet est à la fois composé d’aiguilles, de couteaux de découpe, de boucleur ainsi que d’un enfileur automatique. Selon les modèles, vous pouvez opter pour une machine équipée d’une à deux aiguilles qui pourra contenir en même temps 3 à 5 bobines de fil.

La machine à surjet offre également la possibilité d’effectuer des points de surjet de 1 à 5 fils. Chaque type de point a son utilité et ses particularités vont en fonction du type d’ouvrage et tissu à travailler.

 

À quoi peut servir ce genre de machine ?

Les points qu’une machine à surjet propose ont des utilités diverses et spécifiques. Un point de surjet unique est généralement utilisé dans les finitions d’ouvrage. Il permet d’assembler des pièces individuelles bout à bout. Le double point est une option classique dont la plupart des machines à surjet disposent. Cette fonctionnalité est surtout nécessaire pour travailler les bordures des tissus ou pour effectuer des ourlets de finition. Elle est généralement nécessaire pour fixer l’élasticité et permettre l’assemblage de deux pièces. Le point de surjet à 2 fils permet également de coudre efficacement le laçage sur les sous-vêtements.

Le triple point sert quant à lui, à décorer les bords d’un ouvrage. Il reste très usité dans l’assemblage de matériaux tricotés ou tissés. Un point de surjet à 3 fils facilite également la création d’ourlets roulottés restreints.

Le point de surjet à 4 fils sera en revanche plus pratique pour coudre sur des parties difficiles à atteindre par une machine standard. Ce type de point assure une excellente finition tout en préservant la flexibilité du tissu.

Seuls certains modèles de machines à surjet peuvent effectuer des points de surjet à 5 fils. Dans le cas où vous avez besoin d’effectuer des points sûrs sur vos ouvrages, il vous faudra acquérir une machine à surjet qui propose cette option. Ce type de point est composé d’un point de chaînette réalisé par 2 fils. Ce point est simultanément accompagné par un point de surjet triple. Cette association de points est très pratique pour assembler les tissus rigides tels que le denim ou encore pour maintenir la souplesse d’un tissu éponge.

 

 

Les points forts de la machine à surjet

Avec une machine à surjet, il vous sera possible d’effectuer de multiples points sur un même ouvrage. Ce type d’appareil vous permettra d’effectuer de jolies finitions sur vos vêtements. En fonction des modèles, votre travail sera facilité et vous gagnerez plus de temps.

Certaines machines à surjet offrent la possibilité d’effectuer des points sur les bords de vos ouvrages tout en découpant le surplus de tissu en une seule fois. À cela s’ajoute la rapidité d’exécution que peut vous fournir ce genre d’appareil. Les modèles les plus performants peuvent créer jusqu’à 1600 points de couture par minute. Ces machines sont donc deux fois plus rapides que les machines de couture standards.

Si vous êtes amené à travailler des tissus élastiques, une machine à surjet vous permettra de les fixer proprement et facilement. Par ailleurs, ce genre de machine est également apprécié pour sa polyvalence. Une machine à surjet peut proposer différentes fonctionnalités à la fois. En plus de vous permettre d’assembler des pièces entre elles, ce type d’appareil vous aidera également à décorer les bords de vos ouvrages. De même, vous pourrez y réaliser des ourlets roulottés.

 

Ses limites

Bien que la machine à surjet se présente comme une évidence aux professionnels de la couture, vous devez toutefois savoir qu’elle comporte également des inconvénients. En premier lieu, investir dans ce type de machine peut être une dépense superflue si vous ne vous attelez à la couture qu’en de rares occasions.

Même si le surfilage des bords de certains de vos tissus peut être facilité par cet appareil, cela va surtout dépendre de la qualité du textile que vous utiliserez. En effet, certains tissus tiennent assez bien et n’auront parfois pas besoin d’être surfilés. Dans le pire des cas, il vous sera toujours possible d’effectuer un surfilage à la main. Vous n’aurez qu’à faire des points zigzag manuellement.

En deuxième lieu, enfiler les fils d’une machine à surjet est une entreprise assez complexe. Cela demande un certain temps d’adaptation. Si vous rencontrez des difficultés au début, vous pouvez demander à une personne de vous aider. Cependant, au fur et à mesure que vous répéterez l’action, elle deviendra plus facile.

En troisième lieu, en utilisant une machine à surjet, l’erreur n’est pas permise. Celle-ci étant équipée de couteaux de coupe, vos tissus seront à la fois assemblés et coupés en un seul passage. À ce moment, si vous vous trompez dans les proportions, vous ne pourrez plus revenir en arrière.

En quatrième lieu, la machine à surjet n’est pas complète à 100 % et vous aurez toujours besoin d’une machine à coudre classique. Ce sera surtout le cas pour parachever vos ouvrages avec les surpiqures, l’insertion de bouton ou de fermetures.

 

Leave a Reply

avatar
  S'abonner  
Notifier
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...
DMCA.com Protection Status