fbpx

5 trucs de grand-mère à appliquer en couture

Dernière mise à jour: 21.11.19

 

 

Faire de la couture demande de l’imagination et un certain sens de la créativité. En réalité, cela s’applique également au quotidien d’une couturière. Dans ce métier, vous aurez certainement à faire face à des situations parfois complexes. Pour y pallier, trouvez ci-dessous, 5 astuces qui pourraient vous être utiles dans vos travaux de couture.

 

Comment travailler le cuir proprement ?

Couturière depuis peu, vous avez envie de sortir un bel ouvrage en cuir, mais vous ne savez pas comment faire ? Le cuir est un matériau moderne et tendance. Pour sortir un ouvrage avec de belles finitions, il faut cependant passer par quelques étapes indispensables.

Vous devrez avant tout bien choisir le type de cuir que vous souhaitez travailler. Ce matériau se présente sous différents types : veau, chèvre, agneau…. Il peut parfaitement être assemblé à l’aide d’une machine à coudre standard, à condition d’opter pour un cuir souple et pas trop épais. Le cuir d’agneau nappa, par exemple, mesure entre 0,5 à 1 mm d’épaisseur. Il peut donc se coudre facilement à l’instar du tissu.

Une fois que vous aurez fait votre choix en matière de cuir, vient l’étape du traçage et de la découpe. Vous aurez dans ce cas besoin de placer votre matériau sur un patron afin de tracer les parties à découper. Si vous utilisez des épingles, forcément cela va laisser des trous apparents sur votre cuir. À ce moment, la solution serait d’utiliser des trombones à la place des épingles. De cette manière, vous pourrez tenir fermement votre cuir au patron sans pour autant en dégrader sa qualité.

Après la découpe, vous allez passer à l’assemblage de vos pièces. Vous pourrez toujours maintenir vos cuirs assemblés à l’aide de grands trombones.

 

Une astuce pour faire tenir vos boutons

La plupart du temps, il est difficile de faire tenir des boutons assez longtemps sur un vêtement. Ces éléments de l’habit sont sujets à des manipulations trop fréquentes et parfois pas des plus délicates. À cause de cela, les boutons se décrochent un peu trop souvent.

Afin de vous éviter de recoudre les boutons de vos vêtements plus souvent qu’il ne le faudrait, le vernis à ongles pourra vous aider. Cette astuce de grand-mère consiste à durcir les fils qui maintiennent vos boutons en place. Pour ce faire, cousez normalement vos boutons en utilisant du fil de la même couleur que votre ouvrage. Après cela, enduisez les boutons cousus avec du vernis à ongles transparent. N’en mettez que sur les fils au milieu de vos boutons et laissez sécher.

 

Le vinaigre blanc pour éviter les décolorations

Certains tissus ont tendance à déteindre au lavage. Quelques astuces peuvent vous aider à vérifier si c’est le cas pour le tissu avec lequel vous comptez créer votre prochain ouvrage. Il vous suffit de placer un copeau de tissu humide sur l’envers du tissu fraîchement acheté pour ce faire. Repassez ensuite le tout avec un fer bien chaud. Si votre tissu déteint, le copeau que vous avez placé en dessous devrait être teinté de la même couleur. Vous pouvez également vérifier si le tissu dégorge en le frottant avec du coton-tige humidifié d’eau chaude. Si la couleur déteint sur le coton, alors votre tissu risque de perdre ses couleurs au lavage.

Afin d’empêcher que le tissu ne dégorge, l’utilisation du vinaigre blanc est une vieille astuce de grand-mère qui a fait ses preuves. Versez un verre de vinaigre blanc dans une bassine d’eau de 5 litres dans ce cas. Laissez votre tissu dégorger dans ce mélange durant 1 heure. Passé ce délai, rincez le tissu à l’eau froide avant de le laisser reposer dans une bassine d’eau. Si le tissu dégorge encore, rajoutez du vinaigre et laissez le tissu dans ce mélange durant encore 1 heure. Rincez ensuite le tissu à l’eau froide avant de le passer à la machine à laver avec un produit de lessive sans agent blanchissant.

Une fois le tissu lavé, faites-le sécher et repassez-le. Vous pourrez ensuite vous atteler à la découpe et à la couture de votre ouvrage.

 

 

Faites de vos vieilles savonnettes des craies de tailleur

Si vous êtes un adepte du recyclage, ce concept vous intéressera certainement. Au lieu de jeter les restes de savonnettes qui ne vous servent plus, vous pouvez les réutiliser. Pour tracer sur le tissu, en couture, vous avez besoin d’une craie de tailleur. Une astuce prodiguée par les grands-mères consiste à réutiliser les vieilles savonnettes si vous êtes à court de craie.

Ces dernières jouent très bien le rôle d’outil de marquage et présentent quelques avantages. C’est en effet une manière de recycler vos déchets, mais aussi de faire des économies. La savonnette permet d’effectuer des traçages plus fins. De plus, comparés à ceux d’une craie de tailleur, les marquages faits à la savonnette partent moins facilement. Ils resteront ainsi visibles durant les différentes manipulations que vous aurez à faire sur le tissu. Toutefois, ils partiront facilement au lavage.

Le seul inconvénient de la savonnette serait qu’elle ne peut s’utiliser que sur des tissus de couleur foncée. Il faut savoir que peu importe la couleur de la savonnette que vous allez utiliser, la couleur renvoyée lors du traçage restera toujours blanche. Si vous décidez d’utiliser vos vieilles savonnettes en guise de craie de tailleur, optez également pour celles qui seront moins riches en crème hydratante. Les savonnettes disposant d’une proportion de crème assez conséquente sont souvent trop tendres.

 

Le pinceau de maquillage pour nettoyer votre machine de couture

Afin que vous puissiez profiter d’une utilisation optimale de votre machine de couture, il est nécessaire que celle-ci soit bien entretenue. Au fil du temps, de la poussière et des saletés peuvent venir entraver le bon fonctionnement des rouages de votre machine. À ce moment, vous devrez la nettoyer pour que les particules de tissus ou les poussières ne s’accumulent pas dans le mécanisme de votre appareil.

Il est possible de dépoussiérer une machine de couture avec une bombe à air sec. Cette solution n’est cependant pas si efficace. Le fait de souffler sur la poussière ne ferait en réalité que la repousser encore plus profondément à l’intérieur de la machine. Pour vous débarrasser efficacement de la poussière, brossez la machine avec un pinceau de maquillage. Les poils fins dont ce type de pinceau est composé lui permettent d’attraper facilement les particules poussiéreuses.

 

 

 

Leave a Reply

avatar
  S'abonner  
Notifier
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...
DMCA.com Protection Status