Quels réglages sur la tension du fil pour une couture réussie ?

Dernière mise à jour: 26.07.21

Notre site Web est soutenu par vous, les lecteurs. Lorsque vous achetez via les liens sur notre site, nous pouvons gagner une petite commission d'affiliation. Consultez ici plus d'informations sur nous.

 

Pour bien utiliser la machine à coudre, il faut comprendre toutes les techniques de base. Mais il arrive parfois que les couturières néophytes aient du mal à ajuster la tension de leurs machines lors de la réalisation des points de couture. Et donc : comment réaliser le réglage d’une machine à coudre ? Vous devez passer par le décryptage, la vérification et les réglages proprement dits. Focus.

 

Décryptage de la tension d’une machine à coudre

Avant d’entrer plus en détail sur la réalisation du réglage d’une machine à coudre, il est de mise de voir de plus près ce qu’est la tension sur ce type d’appareil. Quand on débute dans le domaine de la couture, la première chose est d’apprendre à se servir d’une machine à coudre. Pourquoi ? Parce que cet appareil va être d’une grande utilité lors de la réalisation des coutures en tous genres. Lorsqu’on parle de machine à coudre, le réglage de la tension du fil figure parmi les paramètres les plus importants.

Cette tension est contrôlée par plusieurs mécanismes qui vont, séparément, commander le fil de l’aiguille ainsi que le fil de canette. Ainsi, en appliquant une tension sur ces fils de couture, la machine réalisera des points de couture solides et équilibrés. Dans cette même lancée, il faut savoir que la tension peut être resserrée ou relâchée selon les différents besoins. Alors, comment mettre une boucle de réglage ? Il faudra passer par différentes étapes, à commencer par la vérification de la machine.

Comment mettre une boucle de réglage ? La vérification de l’appareil d’abord !

Dans un premier temps, il est impératif de voir de plus près si le réglage de la tension doit être de mise ou non. Dans cette lancée, sachez que lorsque le fil forme des ondulations ou que les points sont mal formés, cela signifie que la raideur de la machine doit être rééquilibrée. En étant attentif à cette anomalie, vous pourrez savoir sur quel fil effectuer le réglage et comment. Et une fois que la tension sera bien ajustée, vous verrez que la couture sera identique tant sur le dessus que sur le dessous du fil. Alors, comment observer ces anomalies ?

Les signes d’un fil supérieur trop « mou » ou qui lâche sont facilement reconnaissables. Dans un premier temps, les points de couture qui se trouvent sur le dessous ne sont pas réalisés correctement et la couture forme uniquement une ligne. D’un autre côté, lorsque les points de couture placés sur la partie inférieure forment des ondulations, cela peut aussi indiquer un relâchement du fil supérieur. Il peut aussi arriver que le fil de l’aiguille apparaisse sur le dessus de la couture. Ce qui amène au dernier point : une couture qui se défait facilement. Tous ces signes démontrent que la raideur du fil au niveau supérieur est trop faible.

Dans l’optique où le fil supérieur est trop tendu, vous remarquerez que les points de couture du dessus ne sont pas correctement réalisés et les points de couture de la partie inférieure forment des boucles. Et dans ce genre de situation, ce ne sera plus le fil de l’aiguille qui apparaîtra au-dessus de la couture, mais le fil de canette. Il peut aussi arriver que la couture se casse.

Et qu’en est-il du fil inférieur ? Si le problème de tension ne vient pas du fil supérieur, cela signifie que le fil inférieur est légèrement relâché. Vous remarquerez que le fil de couture inférieur est emmêlé avec de grosses ondulations. Et dans ce cas, il faudra ajuster voire même augmenter la tension du fil de la canette.

 

Comment régler la tension du fil supérieur ?

Pour régler le souci de tension du fil de couture du dessus, vous pouvez vous y prendre de deux manières différentes : soit en réglant la tension du fil d’aiguille ; soit en réglant la tension du fil de la canette.

Si vous choisissez la première option, le réglage se fera par l’intermédiaire d’une molette qui est placée sur la façade avant de l’appareil. Sachez que cette molette disposera d’un niveau de réglage allant de 0 à 6. Cette numérotation se trouve généralement au plus près du système d’enfilage du fil de couture du dessus.

Et dans la mesure où cette molette intègre une position « auto », cela signifie que la machine en votre possession peut s’ajuster automatiquement. Alors, il serait judicieux de tester votre machine sur cette option et voir si l’ajustage est à la hauteur de vos espérances. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez réaliser le réglage de la tension du fil de couture du dessus en procédant étape par étape.

Pour commencer, réalisez une couture d’essayage sur une quinzaine de centimètres en utilisant le fil à coudre pour la machine. Observez attentivement la couture puis recherchez les anomalies s’il y en a. Baissez ensuite la tension progressivement selon l’effet que vous désirez. Vous pouvez aussi l’augmenter.

Répétez ces manœuvres jusqu’à obtenir le résultat voulu. Attention ! Les disques de distension sont des parties très sensibles sur une machine à coudre. Pour ne pas prendre le risque de les endommager, il vaut mieux ajuster la tension petit à petit en tournant la manivelle de réglage à quelques millimètres près vers la direction souhaitée.

 

Les procédés de test de la tension du fil inférieur

Il faut avouer que ce type de réglage ne s’effectue que rarement. Mais si le fait de régler le fil supérieur n’est pas suffisant pour équilibrer la tension de la machine, il faudra s’orienter vers cette seconde option : le test du fil inférieur. Pour ce faire, il faudra avant tout commencer par sortir le boîtier fait de fer qui comprend la canette.

Ensuite, vérifiez si celle-ci est bien placée dans ce dernier et que le fil est bel et bien enfilé. Le cas échéant, tirez légèrement sur le bout du fil qui sort du boîtier. Si celui-ci se dévide aisément, cela signifie que la tension est basse. S’il sort avec une certaine résistance, la tension de la bobine est trop élevée. En revanche, si le fil se déroule régulièrement sans résistance ni « laisser-aller », la tension est bien équilibrée.

 

Les procédés de réglages du fil inférieur

Si après avoir testé le fil inférieur vous avez conclu au fait que la tension est trop élevée ou trop basse, un réglage s’impose. Quoi qu’il en soit, sachez que la tension du fil inférieur ne doit être modifiée qu’en dernier recours. Et si vous réglez constamment votre machine en procédant par cette étape, il vaudrait mieux amener votre appareil auprès d’un réparateur professionnel.

À l’instar du procédé de réglage de la tension du fil supérieur, commencez par serrer ou desserrer la vis à quelques mm près. Ensuite, essayez de repérer la vis de réglage de la tension sur le boîtier de la canette. Si ce dernier n’est équipé que d’une seule vis, alors il s’agit de la bonne. En revanche, si le boîtier en possède deux, la vis de réglage sera celle qui se trouve la plus proche de l’endroit où le fil inférieur sort.

Par la suite, munissez-vous d’un tournevis, généralement votre machine à coudre en dispose un qui est spécifiquement dédié aux réglages. Afin d’augmenter la tension, resserrez la vis en la tournant dans le même sens que l’aiguille d’une montre. A contrario, si vous désirez diminuer la tension, il faudra desserrer la vis en la tournant dans le sens contraire de l’aiguille d’une montre.

Quelques cas particuliers où le réglage de la tension de la machine s’avère être nécessaire

Sachez que même si la tension de votre machine est bien équilibrée, un réglage peut parfois s’imposer lors du changement de type de fil. Il en va de même lors du remplacement d’aiguille ou de changement de tissu. Certaines manœuvres de couture requièrent également un ajustement de la raideur du fil de couture au niveau supérieur de la machine.

Lorsque vous serez amené à changer le tissu sur votre machine, sachez que pour chaque type de tissu, il y a une tension adaptée. Pour le satin, l’organza, la mousseline et le tulle, par exemple, la tension du fil supérieur doit être à son plus faible niveau. Il en va de même en ce qui concerne les tissus faits en élastique. En revanche, pour des tissus épais, une tension un peu plus élevée que la moyenne sera de mise.

En ce qui concerne le réglage lors du changement des fils, seules les fibres synthétiques requièrent un réajustement de la tension du fil supérieur. Pourquoi ? Parce que ces fils sont généralement élastiques et donc, une tension trop importante risquerait de créer des plis étant donné que les fils sont trop étirés.

Changer d’aiguille va également nécessiter un réajustement de la tension de la machine à coudre. La raison est que cela peut modifier la tension du fil. Alors, après avoir procédé au changement de l’aiguille, vérifiez sur un échantillon de tissu pour savoir si la couture est équilibrée. Si ce n’est pas le cas, revoyez le réglage de votre machine. 

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES

DMCA.com Protection Status